Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Hoffe blanche ? Hoffe noire ? "Pomme en l'air" de la Réunion

29 Juillet 2016 , Rédigé par Paul Keirn

Hoffe blanche ? Hoffe noire ? "Pomme en l'air" de la Réunion

Bonsoir Paul,
 
En réponse à ton mail, je te transfère une petite sélections de photos puisées dans mes archives et concernant la Pomme en l'air ou Hoffe à La Réunion, Dioscorea bulbifera pour les scientifiques.
 
Ce qui est intéressant de signaler c'est qu'en l'occurence le peuple est plus intelligent que les scientifiques car ces derniers, on ne sait trop pourquoi, ne désignent ces deux variétés que par un seul nom (Dioscorea bulbifera) alors que le peuple Réunionnais distingue bien la Hoffe noire de la blanche.
Cela est d'autant moins compréhensible que, dans les temps anciens, ces mêmes scientifiques avaient déjà identifié ces deux variétés très distinctes:
- Hoffe noire =   Dioscorea anthropophagum, D. hoffa, D. sylvestris, et Helmia bulbifera, originaire d'Afrique
- Hoffe blanche =  Dioscorea. bulbifera bulbifera ou D. sativa, originaire d'Asie.
 
Bien amicalement,


François MAUGIS

Hoffe noire photographiée au Malawi

Hoffe noire photographiée au Malawi

De ces deux pommes, quel est le fruit défendu ?

De ces deux pommes, quel est le fruit défendu ?

La mystérieuse histoire de la Hoffe noire

Après plus de 15 ans de recherches, je viens de retrouver la Hoffe noire des origines de La Réunion. Ce tubercule de la famille des Ignames se retrouve encore dans des fonds de ravine, mais est immangeable alors que les Africains en raffolent.

Que s’est-il donc passé à La Réunion ?

C’est une longue et belle histoire, pleine d’enseignement. C’est la famille Grondin et peut-être quelques autres, les premiers habitants de l’ile, qui nous la racontent :

Le roi de France avait besoin d’hommes polyvalents pour aller peupler les possessions lointaines de l’Empire. Il fallait de bons marins doublés d’agriculteurs courageux et solides. C’est ainsi qu’il choisit certains marins bretons et parmi ceux-ci, le fameux Etienne Grondin, ancêtre de très nombreux Réunionnais. Mais pour peupler ces territoires il fallait aussi des femmes, ce que les autorités de l’époque avaient peut-être oublié. Qu’à cela ne tienne, Etienne épousa à Fort Dauphin en 1669, une belle Malgache nommée Louise Siarane. Quelques années plus tard, suite à une révolte locale, il fallut cependant déménager. C’est ainsi que débarquèrent à l’ile Bourbon, les premières familles Françaises. Très vite ces courageux agriculteurs étendirent leurs exploitations, si vite, que le nombre d’enfants ne suffisait pas pour cultiver ces fermes immenses. Le recrutement d’esclaves était, à l’époque, la seule solution. Mais les esclaves ne sont pas arrivés les mains vides. Connaissant le régime alimentaire plus que frugal qui les attendait, ils amenèrent avec eux cette plante alimentaire quasiment magique dans toute l’Afrique : l’Igname. On ne sait si ce précieux tubercule provenait de leur terre ou de la cale des bateaux négriers (ils étaient en effet utilisés comme plante de garde pour nourrir les passagers pendant la traversée et éviter le scorbut), toujours est-il que l’on retrouve, encore aujourd’hui, dans des endroits un peu retirés d’anciennes plantations, une profusion d’Ignames. Le problème, c’est qu’après l’abolition de l’esclavage, cette plante n’a plus été cultivée, a dégénéré et est devenue trop amère pour être consommée ; sauf sur la propriété Grondin à la Ravine Daniel de Trois Bassin. On ne sait si c’est le microclimat local, la qualité du sol ou le fait que cette famille n’a jamais arrêté la cueillette et la consommation de ce tubercule aérien, mais le fait est là, la Hoffe noire de la Ravine Daniel est succulente. En attendant que cet exceptionnel taxon soit multiplié pour que vous puissiez à votre tour le cultiver et y gouter, vous pouvez toujours vous rabattre sur la Hoffe blanche qui a subi presque le même sort que la noire, sauf que ce sont les engagés Indiens qui l’ont importé et que celle-là est toujours comestible.


François MAUGIS

La germination intervient chaque année en septembre/octobre.

La germination intervient chaque année en septembre/octobre.

Hoffe blanche en janvier 2015 devant notre restaurant associatf de Ste Rose

Hoffe blanche en janvier 2015 devant notre restaurant associatf de Ste Rose

François MAUGIS
Ex animateur régional en qualité industrielle
Président de l'association Energie Environnement
Référent développement durable et agenda 21 pour les projets territoriaux
(Ministère de l'écologie,du développement durable et de l'énergie)
Membre du  Conseil économique, social et culturel du Parc national de la Réunion
Membre de la réserve citoyenne
(Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche)
Appartement 14 - 8 rue de la Gascogne - 97490 Ste CLOTILDE
Ile de La Réunion (France DOM)
Tel: 0262 13 18 25 - GSM: 0692 12 19 77
A l’international : + 33(0)262131825 – GSM : + 33(0)692121977 energie.environnement@wanadoo.fr  -  http://assee.free.fr

Pied de Pomme en l'air en fleur dans les hauts de St. Benoit.

Pied de Pomme en l'air en fleur dans les hauts de St. Benoit.

Hoffe noire dans mon jardin à Bois de Nèfle-St. Denis

Hoffe noire dans mon jardin à Bois de Nèfle-St. Denis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article