Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

google-site-verification: google6e85d82fab4033dd.html

google-site-verification: google5c334f8e38ed7b43.html

 

LISTE DES ARTICLES les plus récents

Le moteur de recherche interne au site NATURES 
Tapez le ou les mots correspondants à votre recherche :

indexsitemapadvanced
 
site searc by freefind

12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 19:08

comparer les prix du riz sur internetComparatif des prix d'achat du riz jasmin sur internet.

Le partenariat EURIZIA - NATURES a pour objectif de vendre au détail un riz parfumé jasmin du Cambodge, une variété de riz appelée Phka malis (prononcer P-K malis ou Kamalis), variété qui a reçu de nombreux prix. L'engouement de l'équipe de NATURES pour ce riz d'exception a rencontré la passion du riz de l'importateur EURIZIA. Ainsi sont nés les sites acheterdurizjasmin.com (explications, recettes, connaissance du riz) et riz-phka-malis.com, boutique de vente en ligne. 

Quand on vend, on aime se situer parmi tous ceux qui font la même chose. D'où la naissance de ce comparatif des prix du riz jasmin sur internet. Voici, ci-dessous, le premier tableau réalisé. On va dire que les prix présentent une certaine disparité...Et surtout que nous sommes de loin les moins chers !

La dernière ligne du tableau ci-dessous concerne notre site d'achat en ligne.

Grand format - Voir le tableau : cliquez ici

Prix comprenant l'achat du riz + le coût du transport. 

COMPARATIF en date du 25 octobre 2016

PROCEDURE DE TEST :
Un test doit toujours être réalisé selon les mêmes critères et doit être reprodutible par toute personne suivant les mêmes règles. Voici les règles adoptées :
► Le comparatif est établi à partir de la recherche Google sous la forme « achat riz jasmin », rubrique « Shopping » et les cinq premières pages de la rubrique « Tous », présentant les sites internet.
► Le comparatif des prix concerne la livraison à domicile la moins chère de « riz blanc naturellement parfumé jasmin ». Il est établi sur la base de la somme prix du riz + le coût du transport
Ce qui exclut le riz complet (ou riz brun) et le riz dit « cassé », constitué de grains de riz brisés.
► Pour chaque proposition commerciale, le site vendeur de riz jasmin est visité et une commande est passée, par poids proposé. Le test est arrêté au moment d'introduire les données carte bancaire.
► Si plusieurs riz jasmin sont proposés, seul le moins cher est testé
► S'il y a plusieurs transporteurs livrant à domicile, seul le moins cher est testé
► Le comparatif est établi une fois par mois, en reprenant la même procédure. Ce programme n'est pas responsable d'un changement de prix entre deux tests.
Le détail de cette procédure, qui vient d'être exposée, permet à toute personne de refaire le test.

RETOUR A LA SÉLECTION DES RIZ PROPOSÉS
 

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION CUISINE. RIZ
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 18:12

Riz parfumé jasmin 2017 nouvelle récolte - vente France et international : UE + Suisse

Le cargo est en approche ! Il sera à quai vendredi, au Havre. Plein de containers de la dernière récolte annuelle du riz phka malis du Cambodge. Ce fameux riz parfumé jasmin, sans ogm ni pesticide, tracé de la ririère à l'assiette, trois fois primé « meilleur riz du monde » par la conférence mondiale annuelle des marchands de riz (WRT - world rice traders, 2012,13 et 14).

Comme vous l'avez lu précédemment (lire ici), le partenariat EURIZIA, l'importateur et NATURES a permis de le vendre en ligne sur la boutique www.riz-phka-malis.com et d'en connaître tous les aspects, recettes et techniques de cuisson sur le site www.acheterdurizjasmin.com

Mais en ce printemps 2017, il y a une autre nouveauté : jusqu'à présent nous ne proposions la vente qu'en France en raison des prix prohibitifs du colisage à l'international. Un client belge, qui a fait ses calculs, nous a poussés à proposer la vente dans tous les pays de l'Union Européenne + la Suisse.

Cela n'est bien sûr intéressant que pour des colis de 5 Kg et surtout 10, 20 ou 30 kilos, réduisant au mieux le prix au kilo. C'est le moment de faire des achats groupés ou alors d'être un vrai fan de riz ou une fine papille ! Les prix en France restent inchangés.

Pour la petite histoire, voici le dialogue avec notre client belge de Grez-Doiceau en Wallonie :

J'habite la Belgique (1390 - Grez-Doiceau en Brabant Wallon).

Est-il possible de faire livrer vos produits en Belgique par exemple via Colissimo ?

Merci pour votre réponse.

Pierre C

/////////////////////////////////////////////////////////////

Bonsoir Monsieur C !

Bien sûr nous aimerions livrer la Belgique ! Mais le problème est que nous n'avons pas trouvé un coût de colisage intéressant. C'est exorbitant ! A tel point que nous avons renoncé à le proposer.

Nous ne faisons évidemment pas de marge sur le colisage et nous essayons de le réduire au maximum, mais ce n'est pas facile.

Cela dit, pourquoi pas, si vous êtes vraiment décidé, à payer ce coût, que je peux vous transmettre si vous voulez. Il m'arrive, moi aussi, d'acheter sans tenir compte de ce coût ! A vous de me dire et je vous fait parvenir les prix actuels en fonction du poids, via Colissimo

Cordialement

Paul KEIRN

Service client

//////////////////////////////////////////////////////////

Merci pour votre réponse re livraison à Grez-Doiceau, Belgique.

Dans les magasins "bio" le riz au kg varie de +- 6 à +- 10 €/kg. Ils ont également un riz du Cambodge à +-3.8 €/kg mais pour c'est un "générique jasmin", ils ne connaissent pas la variété phka malis.

D'après le site de la poste française "Collisimo", l'envoi d'un paquet de 20KG vers la Belgique coûte 58 € (idem pour 30KG).

Donc si j'achète votre promotion, 2 x 10Kg à 31,39 € + 58 € de frais de livraison cela donne 90 €/20 = 4,50 €/kg qui comparé au prix au kg des magasins bio est toujours intéressant.

En résumé, si vous me confirmez le coût ci-dessus, comment passer commande?

Merci pour votre réponse.

Pierre C.

///////////////////////////////////////////////////////

La réponse est oui !

Je reviens vers vous dans la soirée pour les modalités

Cordialement,

Le service client

///////////////////////////////////////////////////////

Toutes les cuissons du riz 
Découvrez le riz jasmin phka malis
Accès à la boutique France
Accès à la boutique internationale

Voir les commentaires

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans Cuisine CONSOMMATION RIZ
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 10:36
Comment réellement distinguer le vrai riz basmati du faux ? Pas évident !

Une lectrice de NATURES nous écrit : 

"Bonjour
Je vis à La Réunion, et consomme du riz basmati presque tous les jours. Après le reportage de France 5 je ne veux plus consommer n'importe quoi. Je cherche à savoir précisément quels sont les riz véritablement traditionnel, car le terme est inscrit sur de nombreux sacs. La variété taraori, c'est quelle marque précisément ?

PK - La marque TILDA offre un vrai basmati de la variété taraori

Kohinor bleu c'est du pusa one, n'est ce pas ? et Daawat bleu, c'est encore du pusa One, moins hybride peut être ?

PK - je ne sais pas en ce qui concerne ces marques. "Moins hybride" n'existe pas ! Dans les nouvelles variétés, type Pusa, un des "parents" est du basmati, l'autre pas. Une variété est pure. Si elle est croisée avec d'autre souches, elle est hybride.

Les importateurs ici ne disent pas tout 
PK - ça c'est sûr, ni surtout les états indiens et pakistanais

La variété taraori est ce blanc quand c'est cuit ? 
PK - Oui

Comment réellement distinguer le vrai riz basmati du faux ?
J 'espère avoir une réponse sans tarder.
cordialement 
Maria"

Comme vous l'avez lu dans l'article de NATURES consacré au documentaire de France 5, le Basmati, riz long parfumé (non jasmin), a eu un tel succès à partir des années 90, que les capacités de production ont été rapidement dépassées. Il s'ensuivit la création de variétés hybriques moins parfumées, à la pousse plus rapide - notamment le Basmati Pusa One - que les autorités indiennes parvinrent à faire homologuer par l'Union Européenne comme un Basmati ! Ainsi, les producteurs purent-ils répondre à la demande mondiale.

En inde et au Pakistan personne ne confond le Basmati traditionnel du Basmati Pusa. Il en va tout autrement en France, où les grandes surfaces alignent des Basmati qui finalement n'en sont pas génétiquement, mais en sont légalement.  

Pour faire court, le vrai Basmati est cher parce que rare : rien en dessous de 5 à 6 €/kilo
Si vous voyez du Basmati à 2 ou 3  € c'est tout simplement que cela n'en est pas. 

Une enquête qui éclaire tout : 

Source : https://www.youtube.com/embed/E5mrR8aH-3Q

La marque TILDA est la plus sûre de toutes. Sa notoriété est précisément fondée sur la qualité et l'authenticité de son riz basmati. Les riz bio Basmati et/ou "éthique" sont également des valeurs sûres.

 

Il n'est pas exclu que EURIZIA et NATURES, partenariat concernant le riz parfumé jasmin cambodgien phka malis , financent une analyse génétique par un laboratoire indépendant afin de distinguer clairement les marques qui vendent du vrai basmati et du faux basmati.
 

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION RIZ
commenter cet article
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 01:57
Recette de riz : manger du riz sans grossir, voici comment !

Manger du riz sans grossir ! Du riz "minceur" ? C'est possible. Nous allons voir comment la simple adjonction d'huile de coco dans l'eau de cuisson du riz, réduit de moitié son indice calorique. Réduire l'indice calorique du riz était précisément l'objectif de recherche d'un étudiant de l'Université des Sciences Chimiques de Colombo au Sri Lanka. (ex Ceylan),  M.Sudhari James, sous la direction de thèse de M. Pushparajah Thavarajah. Des résultats de recherche qui ont été présentés par M. James lui-même lors du 249e congrès de l'American Chemical Society, le 23 mars 2015.

voir cette présentation (en anglais)

C'est une formidable avancée diététique, qui touche particulièrement les pays émergents, comme l'Inde, où le niveau de vie et les nouvelles mauvaises habitudes alimentaires engendrent une explosion des cas de diabète. Les pays dits développés sont aussi concernés, nous le savons et nous le voyons avec les cas d'obésité de plus en plus fréquents et de plus en plus jeunes
Par ailleurs, NATURES étant passionné par le riz et partie prenante dans la vente de riz long parfumé jasmin, variété Phka malis, originaire du Cambodge, il nous a semblé important de bien comprendre les raisons de cette avancée scientifique et d'en informer nos lecteurs. 

LA RECETTE !
Voici donc la manière de cuire le riz pour le rendre deux fois moins calorique, suivi des explications chimiques rendant ce phénomène possible et validant cette recherche.

► Dans un récipient (casserole, marmite), faites bouillir l'eau de cuisson du riz. Comme toujours, la quantité d'eau pour bien cuire le riz (par absorption) est 1,5 fois le volume de riz choisi. Par exemple, 3 verres d'eau pour 2 verres de riz (2 x 1,5 = 3). Si le riz a été lavé, compter 2 verres d'eau pour 2 verres de riz.
► Lorsque l'eau commence à bouillir versez-y un cuillère à soupe d'huile de coco par 100 g de riz, bien mélanger, puis verser le riz. C'est également le moment de couvrir le récipient d'un couvercle et de réduire le feu a minima.
Plus précisément, comme l'indique Sudhari James, on comptera 3% du poids du riz en huile de coco. Nous avons refait plusieurs fois la mesure : avec 2 verres de table, soit 300 g (pour 4 personnes), on versera 3 cuillères à soupe d'huile de coco.
► Ensuite, laissez le riz refroidir et le mettre au réfrigérateur 12 heures avant de le consommer. Et c'est tout !

Votre riz (indice glycémique 60 pour le riz long parfumé jasmin) ainsi cuit et mis une nuit au frigo n'est désormais pas plus calorique que les salsifis, les tomates ou les haricots verts, qui ont en commun un indice glycémique de 30. 
Sudhari James, qui a testé 38 espèces de riz et 8 modes de cuisson, a obtenu une réduction de l'indice glycémique de 50% à 60 % avec une moyenne de 54%. Précisons qu'il ne faut pas sur-cuire le riz ! Le riz, c'est comme les pâtes, plus il est cuit, plus l'amidon se transforme en sucres rapides, nocifs. La cuisson du riz par absorption de l'eau, telle que présentée ci-dessus, demande 18 à 22 minutes, pas davantage.

Tableau des indices glycémiques
http://elveapharma.com/indices-glycemiques.pdf

AU COEUR DE LA DECOUVERTE

Alors pourquoi ? Pourquoi l'adjonction d'huile de coco rend elle le riz moins calorique ?
Commençons par ce  qu'il faut savoir pour comprendre la découverte de Sudhari James :

Ce qui contient du sucre dans le riz (ou les pâtes et tous les féculents) c'est l'amidon. C'est le mode de stockage de l'énergie solaire par les plantes. Elles transforment le glucose résultant de la photosynthèse en amidon. L'amidon est constitué de molécules de glucose comme autant de perles de sucre sur un collier. L'amidon est une chaîne de sucres mais n'est pas un sucre. Elle n'est pas utilisable sous cette forme par le corps humain. Mais une enzyme, c'est-à-dire un ciseau chimique, contenue dans la salive et dans le suc pancréatique intervient : cette enzyme c'est l'amylase. Elle a pour fonction de découper en petits morceaux les chaînes d'amidon pour en extraire ce qui est indispensable au corps humain, le sucre. Elle découpe l'amidon en maltose puis en glucose, directement assimilable. 

Quand la quantité de sucre que l'on mange est supérieure aux besoins du corps, l'excédent n'est pas éliminé, mais stocké. La première forme de stockage est la transformation du glucose (sucre) en glycogène. Le glycogène est stocké dans le foie et les muscles du squelette (muscles striés). Quand ceux-ci sont saturés en glycogène, le sucre excédendaire est stocké sous forme de graisse dans les cellules adipeuses. Voilà pourquoi on peut grossir on mangeant cette catégorie d'aliment par excédent de sucre.

Il y a deux types d'amidon : amylose et amylopectine

Quand on parle d'amidon c'est un terme général. La réalité est plus complexe : il existe deux types d'amidon, toujours associés : l'amylose et l'amylopectine. L'amylose se présente comme de longues chaînes, comme un collier coupé en deux. L'amylopectine se présente comme un buisson de chaînes reliées les unes aux autres. Comme les branches d'un buisson.

Quand l'amylase attaque une chaîne d'amidon, elle ne peut le faire que par l'extrémité d'une chaîne. Jamais par le milieu. On comprend dès lors que la chaîne d'amylose ne pourra être attaquée que par ses deux bouts alors que la chaîne d'amylopectine le sera par toutes les extrêmités qu'elle présente à l'enzyme. Et les ramifications sont nombreuses ! Point 1 du schéma.

Il y a le « bon amidon » et le « mauvais amidon »

La conséquence est claire : attaquée simultanément par toutes ses extrémités, la chaîne buissonnante d'amylopectine va libérer beaucoup de molécules de glucose en même temps. L'amylopectine se comporte comme un sucre « rapide ». Point 2 du schéma
En revanche, l'amylose n'offrant que deux extrémités à l'enzyme amylase, ne va libérer que peu de molécules de glucose à la fois. L'amylose se comporte comme un sucre « lent ». 
Et l'on sait en diététique que les sucres rapides sont nocifs par la rapidité même de leur assimilation, créant des pics glucidiques, obligeant le corps à répondre par des pics d'insuline, jusqu'à ce que la réaction s'affaiblisse ou s'annule (diabète de type II).
Au contraire les sucres lents diffusent lentement le sucre dont le corps a besoin.

La découverte : une modification des chaînes d'amylopectine par l'huile de coco

La découverte de Sudhari James est que l'adjonction d'huile de coco dans l'eau de cuisson du riz modifie la structure de l'amylopectine, en réduisant le nombre de ses ramifications, de telle manière que celle-ci se comporte comme un sucre lent, précisément 10 fois moins attaquable par l'amylase. Point 3 du schéma.
Ce qu'il a vérifié avec 8 types de cuisson et 38 variétés de riz.
La mise au réfrigérateur pendant 12 heures n'est qu'un renforcement de ce processus de modification de structure de l'amylopectine.

Cette découverte ouvre des perspectives nouvelles : d'autres huiles ont elles la même action ? Les autres féculents et/ou céréales sont ils sensibles à la présence d'une huile de la même manière que le riz. C'est ce qu'étudie Sudhari James actuellement.
Et il ne doit pas être le seul !

Paul KEIRN

PS - Cela fait aussi penser à l'adjonction d'un corps gras lors de la préparation du riz façon "pilaf". Est-ce une tradition pour faire du riz un sucre plus lent ?

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION RIZ
commenter cet article

Edito

  • : Natures Paul Keirn
  • Natures Paul Keirn
  • : NATURE, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ,... Faire partager aux lecteurs les émotions, les réflexions, les connaissances sur la nature, vérification scientifique des recettes léguées par nos ancêtres, les trucs & astuces de survie douce. Sans oublier que "la" nature s'inscrit dans le paysage politique local, national et mondial.
  • Contact

moteur de recherche sur la nature

 

Choose your language

 

 

PARTENARIAT NATURES - EURIZIA

 
jardinerie à rocbaron

 

comparer prix achat riz jasmin

 


 

 

2-Nous sommes tous Charlie

2014-septembre---ou-trouver-des-lactaires-delicieux-et-sa.jpg

Champignons pissacans suillius in natures paul kei-copie-1

Merci !

free counters