Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

google-site-verification: google6e85d82fab4033dd.html

google-site-verification: google5c334f8e38ed7b43.html

 

LISTE DES ARTICLES les plus récents

Le moteur de recherche interne au site NATURES 
Tapez le ou les mots correspondants à votre recherche :

indexsitemapadvanced
 
site searc by freefind

12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 19:08

comparer les prix du riz sur internetComparatif des prix d'achat du riz jasmin sur internet.

Le partenariat EURIZIA - NATURES a pour objectif de vendre au détail un riz parfumé jasmin du Cambodge, une variété de riz appelée Phka malis (prononcer P-K malis ou Kamalis), variété qui a reçu de nombreux prix. L'engouement de l'équipe de NATURES pour ce riz d'exception a rencontré la passion du riz de l'importateur EURIZIA. Ainsi sont nés les sites acheterdurizjasmin.com (explications, recettes, connaissance du riz) et riz-phka-malis.com, boutique de vente en ligne. 

Quand on vend, on aime se situer parmi tous ceux qui font la même chose. D'où la naissance de ce comparatif des prix du riz jasmin sur internet. Voici, ci-dessous, le premier tableau réalisé. On va dire que les prix présentent une certaine disparité...Et surtout que nous sommes de loin les moins chers !

La dernière ligne du tableau ci-dessous concerne notre site d'achat en ligne.

Grand format - Voir le tableau : cliquez ici

Prix comprenant l'achat du riz + le coût du transport. 

COMPARATIF en date du 25 octobre 2016

PROCEDURE DE TEST :
Un test doit toujours être réalisé selon les mêmes critères et doit être reprodutible par toute personne suivant les mêmes règles. Voici les règles adoptées :
► Le comparatif est établi à partir de la recherche Google sous la forme « achat riz jasmin », rubrique « Shopping » et les cinq premières pages de la rubrique « Tous », présentant les sites internet.
► Le comparatif des prix concerne la livraison à domicile la moins chère de « riz blanc naturellement parfumé jasmin ». Il est établi sur la base de la somme prix du riz + le coût du transport
Ce qui exclut le riz complet (ou riz brun) et le riz dit « cassé », constitué de grains de riz brisés.
► Pour chaque proposition commerciale, le site vendeur de riz jasmin est visité et une commande est passée, par poids proposé. Le test est arrêté au moment d'introduire les données carte bancaire.
► Si plusieurs riz jasmin sont proposés, seul le moins cher est testé
► S'il y a plusieurs transporteurs livrant à domicile, seul le moins cher est testé
► Le comparatif est établi une fois par mois, en reprenant la même procédure. Ce programme n'est pas responsable d'un changement de prix entre deux tests.
Le détail de cette procédure, qui vient d'être exposée, permet à toute personne de refaire le test.

RETOUR A LA SÉLECTION DES RIZ PROPOSÉS
 

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION CUISINE. RIZ
commenter cet article
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 11:44
Alimentation & cueillette : parution du n°1 de Cueilleur-Culteur

Quel plaisir que de déguster ce que la nature nous propose, là au détour d'un sentier lors d'une balade ! Cela nous fait penser à cet ancien mode de vie des cueilleurs-chasseurs qui fut le nôtre pendant des centaines de milliers d'années. Et en plus c'est bon !

Alors quand un jeune revue apparaît sur ce thème, évidemment NATURES ne peut manquer l'occasion de lui donner un petit coup de pouce. Vous retrouverez Cueilleur-Culteur n°1 sur le site http://www.assiette-sauvage.org

La lecture du N°0, sorte de répétition générale avant le N°1, permet de se faire une idée de ce que sera le 16 pages proposés par ce quasi bimestriel (tous les deux mois), proposant cinq numéro à l'année.
Cliquez sur le cadre ci-dessous pour le mode "plein écran" - touche Esc pour ressortir

Edito N°1
"Voici l’aventure qui démarre vraiment, j’ai eu beaucoup de plaisir à réaliser ce Numéro du Cueilleur-Culteur et j’espère que vous en aurez autant à le lire. Vous trouverez des textes culinaires sur la cueillette et la réalisation d’une salade, puis une recette de la célèbre soupe d’ortie. Un texte qui commence à introduire la notion de Jardin Eclaté qui m’est chère, ou comment enrichir et prélever le maximum d’espace autour de soi, cette fois ci en jetant un œil nouveau sur votre pelouse

Et enfin une monographie sur l’achillée Millefeuille, petite plante abondamment piétinée et souvent invisible qui persiste pourtant à se rapprocher de nos lieux de vie, frappant à la porte de nos maisons pour s’inviter dans nos cuisines alors que nous l’avons collectivement chassée quand elle se révèle indispensable parce qu’elle est riche de propriétés insoupçonnées 

Cette revue est une boule d’argile à sculpter de manière coopérative, en brouillon perpétuel pour arriver à une œuvre que nous n’imaginons pas encore. Aussi j’attends vos retours de lecture pour remodeler le numéro deux et votre participation pour faire circuler une information (textes, formations) visant à réhabiliter le sauvage dans nos vies et à revisiter la notion de jardin dans une vision plus respectueuse du sol et des plantes. A bientôt.

Thomas Oak
http://www.assiette-sauvage.org

Pour participer financièrement à cette revue, pour participer au financement du jardin éclaté dans la ferme de notre association ouvert à tous et où nous mettons en pratique l’enrichissement du milieu naturel afin d’expérimenter et vous retraduire nos expériences, merci après avoir lu notre revue de faire un don qui sera très apprécié où /et de vous abonner au cueilleur-culteur."

Longue vie à Cueilleur-Culteur !

Paul Keirn

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans BOTANIQUE CUISINE.
commenter cet article
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 10:51

En faisant la saisie hebdomadaire des légumes (bio) disponibles au Potager du Cabanon , pour les locavores brignolais, j'ai tapé « radis vert » sans faire attention. Mais à la relecture...Radis vert m'a sauté aux yeux. Radis vert ? C'est quoi ça, radis vert !

 

J'en étais resté comme nombre d'entre nous au radis rose, rouge et blanc, celui qu'on déguste en hors-d'oeuvre avec une pointe de beurre et une pincée de sel après l'avoir fendu. Un radis que l'on fête au Mexique lors de la nuit qui lui est consacrée, notamment à Oaxaca

 

Je connaissais le radis noir, le raifort (Armoria rusticana) ou moutarde des Allemands bien connu en Alsace et dans le Jura. Sans oublier le raifort japonais ou Wasabi (je me rappellerais toujours de mon premier essai dans un restaurant japonais : une pleine cuillère à café de Wasabi...Haooo !)

Voici donc le radis "vert" :

En googlelisant, je découvrais rapidement que le radis vert, rouge à l'intérieur, était en fait le radis de la variété « red meat », viande rouge. Parfois appelé « radis pastèque ». Un saut au Potager du Cabanon et Fabrice Ruiz me remet trois exemplaires du précieux inconnu. Dissection au couteau (japonais type « deba »).

Pas aussi rouge que sur les photos mais très beau. Une chair claire finement hachurée de rouge. Croquant, très doux, contrairement aux radis des régions chaudes de France, souvent piquants.

 

Parfait pour les salades composées de printemps. Aussi et sans nul doute en tranches, cuites doucement à la poêle avec une noix de beurre. C'est l'hiver, je choisis cette option. A feu très doux. 

Ça laisse le temps (Alt 0199 pour le Ç) de mieux le connaître. Séquence botanique. Comme toujours, la « famille » suivie du « binôme de Linné » (le genre suivi de l'espèce). C'est la référence internationale. La botanique est l'un des derniers refuges du Latin.

Les radis, 470 espèces répertoriées, font partie de la famille des Brassicacées (ex-Crucifères, dont les fleurs ont quatre pétales disposées en croix). La même famille que choux, navets, cresson, etc.

Genre et espèce : Raphanus sativus variété « red meat ».

En fait « raphanus » désigne les radis, « sativus » signifie « cultivé », « qui vient de semis » plus précisément. « Radis cultivé » donc... Une imprécision qui ne peut être levée que par la variété : par exemple « niger » dans Raphanus sativus niger. Niger veut dire noir, en Latin, il s'agit donc du radis (cultivé) noir. 

Grande finesse que ces radis cuits. Meilleurs que les radis roses cuits que les tables des restaurants parisiens présentaient il y a déjà de cela plus d'une dizaine d'années. Cela donne aussi envie d'en faire des chips. La bonne structure de la chair crue permet des coupes millimètriques.

Point de vue santé ? Ah je vous attendais là. Tant nous sommes pris par les alicaments désormais. La composition chimique (molécules chimiques naturelles) du Raphanus sativus est la suivante :

En résumé, un bon antibactérien, ce qui conforte les remèdes de grand mère du radis contre les rhumes et autres catarrhes hivernales. Comme quoi les légumes de saison...

 

4-METHYLSULFOXIDEBUTEN- (3) -yl-CYANIDE Seed 200 ppm ;
Aucune activité signalée.
BETA-hexylaldéhyde semences :
Aucune activité signalée.
Caféique-ACIDE Racine 91 ppm ;
Aldose-réductase-Inhibitor 4 ug / ml (activité faible) ; Allergène; Analgésique; Antiadenoviral; Antiagrégant; Antiaging; Antiathérogène; Antibactérien; Anticancer; Anticancérigène; Antidépresseur;Antiedemic; Antiélastase CI50 = 86 ug / ml (475 UM) CI50 = 93 um / l ; Antiescherichic; Antiflu; Antigonadotrope; Antihémolytique 25 uM ; Antihepatoadenomic mus régime orl 200 ppm ;Antihépatotoxique; Antiherpétique 50 ug / ml EC50 => 50 ug / ml ; Antihistaminique; AntiHIV EC50 = 200 ug / ml ; Antihypercholestérolémique; Antihyperthyroid; Anti-inflammatoires; Anti-légionelle;Antileucémique; Antileucotriène; Antimelanogenic; Antimutagène; Antinitrosaminic; Antiophidic; Antioxydant 1,3 x Vit. E 2.1 BHA 1/3 quercétine 30 mM 50 uM IC57 = 30 ppm ; Antiperoxidant IC35 = 200 ug / ml IC50 = 44 uM IC85 = 100 ug / ml ; Antiproliferant; Inhibitrices; Antiradicalaires quercétine 3.1 uM 10 mM 30 uM CI50 = 32 à 35 ; Antiseptique; Antispasmodique EC50 = 3,4 à 15 uM ;Antistaphylococcic; Antistomatitic; Antisunburn; Antithiamin; Antithyroïdiens; Antitumorale 200 ppm mus régime orl ; Antitumorale (peau); Antitumorale-promoteur IC42 = 10 uM ; Antiulcérogène;Antivaccinia; Antiviral IC50 = 62,5 ug / ml ; Anxiolytique; Calcium-antagoniste IC50 = 1,2 uM rbt ; Cancer-préventive; Cancérigène 2% (alimentation) ; Chemopreventive; Cholagogue; Cholérétique;Clastogène; SNC-active; Co-cancérogène; Collagène épargne; COX-2-inhibiteur IC32 = 100 pM ; Cytoprotecteur; Cytotoxique TC50 = 200 ug / ml ; Diurétique; ADN-active; ADN de protection; FongicideMIC = 0,4 mg / ml ; Hépatocancérogène 400 ppm orl mus alimentation (en l'absence de l'alcool) ; Hépatoprotecteur; Hépatotrope; Histamine-inhibiteur; Immunostimulant; Insectifuge; Leucotriènes inhibiteur; Lipoxygénase-Inhibitor IC27 = 5 mM IC50 = 62 à 148 uM ; Lyase-Inhibitor IC50 = 94 à 164 uM ; Métal-chélateur; Ornithine-décarboxylase-inhibiteur; Pesticides; Prooxydant;Prostaglandigenic; Sédatif 500 mg ; Crème solaire IC50 = 2,5 mg / l IC91 = 5 mg / l IC98 = 25 mg / l ; Tumorigène; Vulnéraire; Xanthine oxydase-Inhibitor IC50 = 39,21 uM
DIALLYLE sulfure Racine :
Antibactérien MIC => 2500 ug / ml ; Anticancer (Colon); Anticancer (foie); Anticancer (de l'estomac); Antimutagène; Antioxydant; Antiseptique; Antistaphylococcic; Antitumorale; Antitumorale (Colon)> 10 uM ; Antitumorale (œsophage) 200 mg / kg ; Antitumorale (intestin); Antitumorale (foie); Antitumorale (poumon); Antitumorale (de l'estomac); Arylamine-N-Acetyltransferase-Inhibiteur > 10 uM ;Cancer-préventive (œsophage) 200 mg / kg ; Cytochrome-P450-2E1-inhibiteur; Flavor FEMA 1-50 ; Hypocholestérolémiant IC37-72 = 146 ug / ml ; Lipolytique 12 mg / kg ; Occuloirritant; Pesticides;Radioprotecteur; Triglycerolytic
FÉRULIQUE-ACIDE Racine 16 ppm ;
Allélopathique; Analgésique; Antiagrégant; Antiallergique; Antiarythmique; Antibactérien; Anticancer (Colon); Anticancer (estomac); Anticancer (foie); Anticancer (peau); Anticancérigène;Antidysmenorrheic; Antiestrogenic; Antihépatotoxique; Antiherpétique; Anti-inflammatoires; Antileucémique IC50 = 25 à 56 ug / ml ; Antimitotique; Antimutagène; Antinéoplasique (de l'estomac) ;Antinitrosaminic; Antioxydant BHA 1/2 1/3 quercétine 3000 uM EC50 = 9-15 ug / ml IC51 = 200 ppm ; Antiradicalaires EC50 = 9-15 ug / ml IC50 = 116-124 uM ; Antisérotonine; Antispasmodique;Antithrombotique; Antitumorale; Antitumorale (Colon); Antitumorale (estomac); Antitumorale (foie); Antitumorale (peau); Antitumorale-promoteur IC46 = 10 uM ; Antiviral; Arteriodilator; Cancer-préventive; Candidicide; Cardiaque; Cholagogue; Cholérétique; Fongicide; Hépatoprotecteur; Hépatotrope; Herbicide; Hydrocholerectic; Hypolipidémiant; Immunostimulant; Insectifuge; Métal-chélateur;Ornithine-décarboxylase-inhibiteur; Pesticides; Phagocytose; Conservateur; Prostaglandigenic; Prostaglandine-Synthèse-inhibiteur de 0,58 à 3,2 mM ; Crème solaire; Uterosedative 30-100 mg / kg IVN RAT
Glucobrassicine usine :
Quinone-réductase-inducteur 100 uM
Glucocapparine semences :
Aucune activité signalée.
GLUCOLEPIDIIN semences :
Aucune activité signalée.
GLUCOPUTRANJIVIN Racine :
Aucune activité signalée.
Glucoraphanine Racine :
Quinone-réductase-inducteur 1 uM
Glycérol-SINAPATE semences :
Aucune activité signalée.
Indole acétonitrile Racine :
Aucune activité signalée.
Isobutyraldéhyde Feuille :
Parfumerie
L-SULFORAPHENE Racine :
Aucune activité signalée.
Méthyl-MERCAPTAN semences :
Aucune activité signalée.
N-butyraldéhyde Feuille :
Flavor FEMA <1-5
OXALIQUE-ACIDE Racine 92 ppm ;
Acaricide; Antiseptique; SNC-paralytique; Fatal; Hémostatique; Irritant; Pesticides; Renotoxic; Varroacide
P-coumarique-ACIDE Racine 91 ppm ;
Aldose-réductase-Inhibitor 4 ug / ml (activité faible) ; Allélopathique; Antibactérien; Anticlastogen; Antifertilité; Antihépatotoxique; Antileucémique IC50 = 25 à 56 ug / ml ; Antinitrosaminic; Antioxydanttiers BHA IC24 = 30 ppm ; Antiperoxidant CI50 => 100 uM ; Antiseptique; Antispasmodique; Antitumorale; Cancer-préventive; Chemopreventive; Cholérétique; Cytotoxique; Diaphorétique ?; Fongicide;Lipoxygénase-Inhibitor IC11 = 5 mm ; Pesticides; Prostaglandigenic; Prostaglandine-Synthèse-inhibiteur; Tyrosinase-Inhibitor ID50 = 3,650 uM
PHYTOSTÉROLS Racine 70 - 1355 ppm
Antiprostatotic; Hypocholestérolémiant
Putrescine Feuille :
Aucune activité signalée.
RAPHANIN semences :
Antibactérien; Fongicide; Pesticide
RAPHANUSIN-A Racine :
Aucune activité signalée.
RAPHANUSIN-B Racine :
Aucune activité signalée.
RAPHANUSIN-C Racine :
Aucune activité signalée.
RAPHANUSIN-D Racine :
Aucune activité signalée.
S-méthyl-L-CYSTEINSULFOXIDE Racine :
Aucune activité signalée.
Sinapique-ACIDE Racine :
Antibactérien; Antihépatotoxique; Antioxydant IC27 = 30 ppm ; Antiperoxynitrite IC39 = 5 uM IC60 = 20 uM IC75 = 100 pM ; Cancer-préventive; Fongicide; Pesticide
Sinigrine semences :
Antifeedant; Cancer-préventive; Larvicide; Mutagènes; Pesticides; Phagocytose; Quinone-réductase-inducteur 15 uM
Spermine Feuille :
Antioxydant
SPERMINIDINE Feuille :
Aucune activité signalée.
Triacontane semences :
Aucune activité signalée.
VIT-B-6 Racine 0,7 à 14,5 ppm
Aucune activité signalée.
Repost 0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 10:44

les-jardins-partages-1-in-natures-paul-keirn.jpg

Pourquoi parler des jardins partagés ?

Bonne question ! 

D'abord parce qu'il est question d'alimentation. Et que l'alimentation est une question universelle. Cette universalité est intéressante parce que personne ne peut dire qu'il n'est pas concerné. C'est une question qui traverse tout, selon un multitude d'axes : l'alimentation concerne toutes les classes sociales, en tout lieu, localement et globalement. Malnutrition, malbouffe, surbouffe, restos du cœurs, bio, interdits alimentaires, image du corps, anorexie, régimes. Et les jardins partagés ! Expression d'une reprise en main de la vie quotidienne, des circuits de production-consommation, d'une volonté de solidarité ici et maintenant par soi-même, bio, hors l'Etat vache à lait en voie de tarissement.

 

A l'heure où j'écris ces lignes, les Etats-Unis et l'Europe poursuivent leurs tractations pour l'ouverture d'un traité de libre-échange appelé TAFTA/TTIP. Allons nous être soumis aux viandes hormonées ? au poulet macéré dans l'eau de Javel ? Aux OGM ? Le tout made in USA. Un jeu où politiques et lobbies (groupes de pression des grands industriels) s'entrechoquent. Sans oublier les 320 associations qui combattent les grands groupes alimentaires dans le cadre des accords TTIP.

Nous sommes tous concernés qu'on le veuille ou non. (en savoir + : http://www.bastamag.net/Bruxelles-cedera-t-il-au-million (de citoyens mobilisés en Europe)

 

L'alimentation, aux yeux du psychosociologue, est un bon « analyseur » (Cf l'analyse institutionnelle, la socianalyse).

 

Pour ce #1 des jardins partagés, je soumets au lecteur une liste : la liste des chartes des jardins partagés (non exhaustive bien sûr). Ce sont en quelque sorte les « professions de foi » des organisateurs de jardins partagés : ce qu'il convient de faire, d'affirmer en relation avec la mise sur pied d'un jardin partagé.

Un travail (du temps!) consisterait à regarder ce que ces chartes ont en commun. 

 

Bonne lecture !

Et – pour une fois – n'hésitez pas à m'écrire !

 

http://www.stadsmoestuinen.be/IMG/pdf/charte_baobab_81.pdf

http://www.stadsmoestuinen.be/IMG/pdf/charte_du_jardin_d_ernest_tuin.pdf

http://www.stadsmoestuinen.be/IMG/pdf/charte_tour_et_taxis.pdf

http://www.stadsmoestuinen.be/IMG/pdf/charte_reseau_du_jardin_dans_tous_ses_etats.pdf

http://www.energie-environnement.ch/fichiers/charte_des_jardins/charte_des_jardins.pdf

http://www.marseille.fr/sitevdm/document?id=9682&id_attribute=48

http://www.bordeaux.fr/images/ebx/fr/groupePiecesJointes/32514/1/pieceJointeSpec/94284/file/charte_jardins_partages.pdf

http://www.jardins.nantes.fr/N/Information/Telecharger/Pdf/Charte-nantaise-des-jardins-collectifs.pdf

http://www.reseaucocagne.asso.fr/wp-content/uploads/2013/11/charte-jardins-de-cocagne2014.pdf

http://jardinsfamiliauxhsc.wifeo.com/la-charte-jardinage-et-environnement-des-jardins-familiaux.php

http://jardins.wordpress.com/la-charte-main-verte/

http://www.toulouse.fr/documents/106863/184451/charte-jardins-partages/797ef6b4-8225-44c8-8f27-e3c8bb86930f

http://www.ajonc.org/spip.php?article90

http://www.noeconservation.org/index2.php?rub=12&srub=377&ssrub=385&goto=contenu

http://www.arehn.asso.fr/dossiers/jardin_partage/index.html#3a

http://jardins-partages.org/spip.php?article3

http://jardins-partages.org/IMG/pdf/JTSE-leger.pdf

http://www.lyon.fr/actualite/cadre-de-vie/la-charte-des-jardins-partages-lyonnais.html

http://www.mairie-villeurbanne.fr/charte_jardin_villeurbanne.pdf

 

http://www.reseaujsm.org/IMG/pdf/Charte_des_jardins_partages_de_Marseille-2.pdf

 

Essayez 'jardins partages' (sans accent) dans NATURES News

Natures News clic logo 7-12-2014

Repost 0

Edito

  • : Natures Paul Keirn
  • Natures Paul Keirn
  • : NATURE, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ,... Faire partager aux lecteurs les émotions, les réflexions, les connaissances sur la nature, vérification scientifique des recettes léguées par nos ancêtres, les trucs & astuces de survie douce. Sans oublier que "la" nature s'inscrit dans le paysage politique local, national et mondial.
  • Contact

moteur de recherche sur la nature

 

Choose your language

 

 

PARTENARIAT NATURES - EURIZIA

 
jardinerie à rocbaron

 

comparer prix achat riz jasmin

 


 

 

2-Nous sommes tous Charlie

2014-septembre---ou-trouver-des-lactaires-delicieux-et-sa.jpg

Champignons pissacans suillius in natures paul kei-copie-1

Merci !

free counters