Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

google-site-verification: google6e85d82fab4033dd.html

google-site-verification: google5c334f8e38ed7b43.html

 

LISTE DES ARTICLES les plus récents

Le moteur de recherche interne au site NATURES 
Tapez le ou les mots correspondants à votre recherche :

indexsitemapadvanced
 
site searc by freefind

23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 10:47
Local Var : VERIVERT, une jardinerie de qualité à Rocbaron, Zac de Fray Redon

Des jardineries, il y en a maintenant partout. VERIVERT, installée dans la Zone d'activité commerciale dite de Fray Redon, à Rocbaron, non loin de Brignoles, a choisi faire la différence en proposant des produits qu'on ne trouve pas ailleurs ou plus rarement : de vrais terreaux bio, des outils de jardinage qui ne se plient pas en deux lors du premier usage, comme cela est arrivé à tous les jardiniers amateurs que nous sommes.
Le mieux est encore de laisser la parole à Valérie et Robert sur leur nouveau site
jardinerie-rocbaron.com

Robert jardinerie Verivert à Rocbaron à proximité de Brignoles"Parce que Jardin et potager méritent bien plus qu’une uniformité de produits qui s’exposent sur papier glacé à grands coups de slogans publicitaires, nous avons pris le parti du temps qui passe et du rythme des saisons, pour que grandissent les plantes et pousse le gazon.

Spécialisé dans la vente de produits du jardin et dans la nourriture animale, Verivert c’est avant tout une entreprise familiale libre du choix de ses fournisseurs. 

Commerce engagé, nous proposons des produits français, de proximité, utilisables en agriculture biologique ou raisonnée, sélectionnés avec soin, et conseillés par Robert le maître du potager.
Parce que « faire son jardin » c’est aussi un art de vivre, une philosophie, une thérapie, VERIVERT vous accompagne, vous évite les soucis et fertilise vos envies !"

VERIVERT entre désormais dans le réseau local NATURES, des commerces qui respectent l'environnement. Longue vie à VERIVERT donc !

jardinerie de Rocbaron Garéoult Néoules Brignoles

basse-cour potager en carré jardinerie de rocbaron garéoult

 

 

 

 

Repost 0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 17:13

Tapez le ou les mots correspondants à votre recherche
Analyse en texte intégral sur le site NATURES

 
Repost 0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 10:32
Riz parfumé jasmin du Cambodge : la récolte 2017 est arrivée !

Le riz parfumé jasmin du Cambodge, de cette variété maintes fois primées qu'est le Phka malis (en savoir +), vient d'arriver ! Cultivé sans OGM ni pesticide, tracé pas à pas de "la rizière à l'assiette" comme aime dire Pascal Losch, gérant de la société Eurizia (photo ci-dessous) avec l'aide des TUV d'outre-Rhin*. C'est désormais ce qu'attendent les consommateurs. Et les grandes surfaces l'ont bien compris, alignant des rayons bio de plus en plus fournis.

riz jasmin 2017 nouvelle récolte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les rizières de Battambang, au nord-ouest du Cambodge, l'heure est à la satisfaction, la récolte est bonne. Le 20 mars, après un mois de navigation, elle sera dans nos assiettes.

*Les TÜV (abréviation de Technischer Überwachungsverein, français : Association d'inspection technique) sont des organisations allemandes travaillant à la validation/certification des produits de tous types pour protéger l'environnement et la santé humaine. Ils se présentent en tant que consultants indépendants, examinent les usines, véhicules à moteur, installations énergétiques, périphériques et autres variétés de produits qui le nécessitent.

Bonne nouvelle : les sacs de 5 Kg sont à l'image des sacs de 20 Kg. On attend les 1 kg, en préparation. 

riz phka malis parfumé jasmin récolte 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut toujours commander de 500 g à 20 Kg sur la boutique riz. Quand à la préparation et aux bonnes pratiques de la cuisson du riz, vous retrouverez tout cela ici
La cuisson à l'étouffé demeure la meilleure façon de préparer ce riz d'exception. En voici la recette :

RESUME

Deux verres à whisky de riz (pour 4) , une pincée de sel marin non raffiné (type sel gris), un bouillon cube bio « légumes » et 1,5 fois le volume de riz en eau. Donc 3 verres d'eau pour 2 verres de riz. De l'eau minérale plate de préférence. A la première ébullition je couvre et ramène le feu à une flamme de 2 à 4 millimètres. Temps de cuisson : autour de 18 minutes. Quand le riz colle au fond de la casserole sur ½ à 1 cm, la cuisson est terminée. Je le verse dans une tourtière pour stopper la cuisson. Je sers, je recouvre d'une serviette.

DETAILS DE LA PREPARATION

1) Quantité de riz

On compte habituellement 1 verre de riz pour 3 ou 4 personnes. Notre recette de base est faite pour 2 verres de riz.
Note : peu importe le volume du verre puisque l'eau sera mesurée avec le même verre. Ainsi les proportions eau-riz seront respectées dans tous les cas.

2) Laver le riz

On peut ne pas laver le riz : au terme de la cuisson il sera plus moelleux-collant. Question de goût.
Laver le riz répond à deux objectifs : l'un hygiénique pour débarrasser le riz d'éventuelles impuretés ; l'autre, culinaire, pour retirer une partie de l'amidon du grain et faire en sorte qu'au terme de la cuisson les grains se détachent bien les uns des autres. Ce qui est apprécié, notamment dans les pays européens. Mais il est alors plus difficile à manger avec des baguettes !

Deux manières de procéder : placez la casserole où a été versé le riz sous le jet d'eau du robinet et faites tourner le riz à la main. Videz l'eau blanchie par l'amidon. Recommencer deux ou trois fois cette opération.
Une autre méthode plus rapide consiste à placer le riz dans une écumoire à fine maille et à le rincer sous le jet d'eau du robinet.

3) Option : faire tremper le riz

De 1 heure à 1 nuit. La perte d'amidon est plus importante que lors d'un simple lavage. On perd davantage de nutriments avec le trempage. Les grains sont plus longs une fois cuits et se détachent mieux que par simple lavage. 

4) Mettre le riz dans une casserole.

L'idéal est une marmite en fonte, qui permet une bonne répartition de la chaleur. Plus la casserole est fine, plus le riz a tendance à coller, voire brûler.

5) 3 verres d'eau pour 2 verres de riz

C'est la proportion à retenir : 3 pour 2 ou encore 1,5 volume d'eau pour 1 volume de riz. 
Si le riz a été lavé et est donc mouillé, il conserve encore entre ses grains ½ verre d'eau , il faut alors verser de 2,5 verres d'eau pour 2 verres de riz pour respecter la proportion 3 pour 2.
L'utilisation d'eau minérale plate est appréciable mais pas nécessaire.

6) Assaisonner l'eau

On salera l'eau du riz à cette étape pour une meilleure répartition du sel. Une fois cuit, il est trop tard pour saler le riz dans la masse. 
On peut également émietter un cube de bouillon de légumes ou de viande (bio de préférence). Dans ce cas, ne pas trop saler car le bouillon-cube contient déjà du sel.

7) Cuire le riz

Première étape de la cuisson : casserole découverte, à feu fort, attendre l'ébullition. Dès les premiers bouillons, couvrir la casserole d'un couvercle et ramener le feu au minimum. Au gaz, la flamme sera quelques millimètres à un demi-centimètre.

Il est essentiel de ne pas découvrir la casserole pendant la cuisson pour conserver l'humidité bouillante qui cuit le riz. Il faut compter de 15 minutes minutes avant de goûter. C'est à vous de choisir le degré de cuisson, comme pour les pâtes. Attention ! Si le riz a subi un trempage d'une nuit, le temps cuisson sera réduit à 10 minutes.
L'expérience montre que le riz est à point quand il commence à coller au fond de la casserole.
Ce que l'on vérifie à l'aide d'une spatule en bois.

8) Arrêter la cuisson

Laissez le riz 2 minutes dans la casserole. Puis, à l'aide d'une fourchette, égrainez-le dans un plat afin de stopper la cuisson. 

9) A table !

C'est le moment de humer et de déguster le Phka malis avec les sauces de votre choix. Nous verrons lesquelles dans un prochain article. Cette cuisson par absorption d'eau est la meilleure façon de le cuire, comme la plupart des riz longs. Une particularité : le Phka malis supporte très bien d'être réchauffé, notamment à la vapeur.

TOUT SAVOIR SUR LES RIZ, LES TECHNIQUES DE CUISSON

 

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans Cuisine BIO CONSOMMATION
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 19:08

comparer les prix du riz sur internetComparatif des prix d'achat du riz jasmin sur internet.

Le partenariat EURIZIA - NATURES a pour objectif de vendre au détail un riz parfumé jasmin du Cambodge, une variété de riz appelée Phka malis (prononcer P-K malis ou Kamalis), variété qui a reçu de nombreux prix. L'engouement de l'équipe de NATURES pour ce riz d'exception a rencontré la passion du riz de l'importateur EURIZIA. Ainsi sont nés les sites acheterdurizjasmin.com (explications, recettes, connaissance du riz) et riz-phka-malis.com, boutique de vente en ligne. 

Quand on vend, on aime se situer parmi tous ceux qui font la même chose. D'où la naissance de ce comparatif des prix du riz jasmin sur internet. Voici, ci-dessous, le premier tableau réalisé. On va dire que les prix présentent une certaine disparité...Et surtout que nous sommes de loin les moins chers !

La dernière ligne du tableau ci-dessous concerne notre site d'achat en ligne.

Grand format - Voir le tableau : cliquez ici

Prix comprenant l'achat du riz + le coût du transport. 

COMPARATIF en date du 25 octobre 2016

PROCEDURE DE TEST :
Un test doit toujours être réalisé selon les mêmes critères et doit être reprodutible par toute personne suivant les mêmes règles. Voici les règles adoptées :
► Le comparatif est établi à partir de la recherche Google sous la forme « achat riz jasmin », rubrique « Shopping » et les cinq premières pages de la rubrique « Tous », présentant les sites internet.
► Le comparatif des prix concerne la livraison à domicile la moins chère de « riz blanc naturellement parfumé jasmin ». Il est établi sur la base de la somme prix du riz + le coût du transport
Ce qui exclut le riz complet (ou riz brun) et le riz dit « cassé », constitué de grains de riz brisés.
► Pour chaque proposition commerciale, le site vendeur de riz jasmin est visité et une commande est passée, par poids proposé. Le test est arrêté au moment d'introduire les données carte bancaire.
► Si plusieurs riz jasmin sont proposés, seul le moins cher est testé
► S'il y a plusieurs transporteurs livrant à domicile, seul le moins cher est testé
► Le comparatif est établi une fois par mois, en reprenant la même procédure. Ce programme n'est pas responsable d'un changement de prix entre deux tests.
Le détail de cette procédure, qui vient d'être exposée, permet à toute personne de refaire le test.

RETOUR A LA SÉLECTION DES RIZ PROPOSÉS
 

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION CUISINE. RIZ
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 18:12

Riz parfumé jasmin 2017 nouvelle récolte - vente France et international : UE + Suisse

Le cargo est en approche ! Il sera à quai vendredi, au Havre. Plein de containers de la dernière récolte annuelle du riz phka malis du Cambodge. Ce fameux riz parfumé jasmin, sans ogm ni pesticide, tracé de la ririère à l'assiette, trois fois primé « meilleur riz du monde » par la conférence mondiale annuelle des marchands de riz (WRT - world rice traders, 2012,13 et 14).

Comme vous l'avez lu précédemment (lire ici), le partenariat EURIZIA, l'importateur et NATURES a permis de le vendre en ligne sur la boutique www.riz-phka-malis.com et d'en connaître tous les aspects, recettes et techniques de cuisson sur le site www.acheterdurizjasmin.com

Mais en ce printemps 2017, il y a une autre nouveauté : jusqu'à présent nous ne proposions la vente qu'en France en raison des prix prohibitifs du colisage à l'international. Un client belge, qui a fait ses calculs, nous a poussés à proposer la vente dans tous les pays de l'Union Européenne + la Suisse.

Cela n'est bien sûr intéressant que pour des colis de 5 Kg et surtout 10, 20 ou 30 kilos, réduisant au mieux le prix au kilo. C'est le moment de faire des achats groupés ou alors d'être un vrai fan de riz ou une fine papille ! Les prix en France restent inchangés.

Pour la petite histoire, voici le dialogue avec notre client belge de Grez-Doiceau en Wallonie :

J'habite la Belgique (1390 - Grez-Doiceau en Brabant Wallon).

Est-il possible de faire livrer vos produits en Belgique par exemple via Colissimo ?

Merci pour votre réponse.

Pierre C

/////////////////////////////////////////////////////////////

Bonsoir Monsieur C !

Bien sûr nous aimerions livrer la Belgique ! Mais le problème est que nous n'avons pas trouvé un coût de colisage intéressant. C'est exorbitant ! A tel point que nous avons renoncé à le proposer.

Nous ne faisons évidemment pas de marge sur le colisage et nous essayons de le réduire au maximum, mais ce n'est pas facile.

Cela dit, pourquoi pas, si vous êtes vraiment décidé, à payer ce coût, que je peux vous transmettre si vous voulez. Il m'arrive, moi aussi, d'acheter sans tenir compte de ce coût ! A vous de me dire et je vous fait parvenir les prix actuels en fonction du poids, via Colissimo

Cordialement

Paul KEIRN

Service client

//////////////////////////////////////////////////////////

Merci pour votre réponse re livraison à Grez-Doiceau, Belgique.

Dans les magasins "bio" le riz au kg varie de +- 6 à +- 10 €/kg. Ils ont également un riz du Cambodge à +-3.8 €/kg mais pour c'est un "générique jasmin", ils ne connaissent pas la variété phka malis.

D'après le site de la poste française "Collisimo", l'envoi d'un paquet de 20KG vers la Belgique coûte 58 € (idem pour 30KG).

Donc si j'achète votre promotion, 2 x 10Kg à 31,39 € + 58 € de frais de livraison cela donne 90 €/20 = 4,50 €/kg qui comparé au prix au kg des magasins bio est toujours intéressant.

En résumé, si vous me confirmez le coût ci-dessus, comment passer commande?

Merci pour votre réponse.

Pierre C.

///////////////////////////////////////////////////////

La réponse est oui !

Je reviens vers vous dans la soirée pour les modalités

Cordialement,

Le service client

///////////////////////////////////////////////////////

Toutes les cuissons du riz 
Découvrez le riz jasmin phka malis
Accès à la boutique France
Accès à la boutique internationale

Voir les commentaires

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans Cuisine CONSOMMATION RIZ
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 10:05

manger mieux manger moinsPour les historiens du futur, je voulais indiquer qu'au 21e siècle, dans les pays dits développés et ceux que l'on dit "émergents", le gens ne creusent pas leur tombe avec une pelle, mais avec une fourchette.

Ce n'est quand même pas difficile aujourd'hui de manger correctement en respectant des règles simples !
Il suffit de manger un peu moins en quantité, de manger mieux c'est-à-dire le plus possible bio, de préférence local et de saison, le moins transformé possible c'est-à-dire frais.
A cela on peut ajouter de surveiller sa consommation de sel et de sucre. Personnellement je divise par deux (je casse les sucres en deux, je réduis les secousses sur la salière !). 

Le côté "local" est un choix plutôt éthique : cela fait travailler les producteurs locaux et évite le transport polluant de produits venus de l'autre bout du monde. 

Le "manger moins" compense le coût du bio et est bon pour la santé.

A cela, j'ajoute personnellement un grand usage des plantes condimentaires connues pour leurs pouvoirs antibiotiques naturels : ail, thym, romarin, etc.

La lutte contre les ravages de la sédentarité n'exige pas de faire du sport de manière intensive. Mais il faut se bouger ! Marcher, jardiner, bricoler, ce ne sont pas les activités qui manquent !


Voici ce que préconise l'ANSES


L'ANSES ou Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) est l'agence nationale française chargée de la sécurité sanitaire des population. C'est un établissement public d'évaluation des risques dans les domaines de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Elle résulte de la fusion en 2010 de l'AFSSA et de l'AFSSET, suite à des conflits d'intérêts.

Régulièrement l'ANSES fait le point sur les comportements alimentaires recommandés. Voici un extrait du rapport de cette année :

"Des évolutions fortes au regard des recommandations antérieures
Les travaux de l’Agence conduisent à des évolutions fortes au regard des recommandations antérieures. Elles portent en particulier sur une consommation renforcée et régulière de légumineuses (telles que les lentilles, fèves ou pois chiches), la nécessité de privilégier les produits céréaliers les moins raffinés (telles que les pains, pâtes et riz complets ou semi-complets), ainsi que l’intérêt de favoriser la consommation d’huiles végétales riches en acide alpha-linolénique (telles que les huiles de colza et de noix).
Les consommations de fruits et légumes restent cruciales et doivent être renforcées en privilégiant les légumes. L’Anses souligne également que la consommation de boissons sucrées (de type soda ou jus de fruits) doit être inférieure à un verre par jour.
Enfin, l’Agence insiste sur la nécessité de réduire considérablement la consommation de charcuteries (telles que le jambon, saucisson, saucisse, pâté, etc.) afin qu’elle ne dépasse pas 25 g par jour. La consommation de viandes hors volailles (telles que le bœuf, porc, agneau, etc.) devrait quant à elle ne pas dépasser 500 g par semaine. L’intérêt d’une consommation bihebdomadaire de poissons, dont un poisson gras (tel que la sardine, le maquereau, etc.), est réaffirmé."

Extrait de : http://urlz.fr/4UCt

En savoir plus :

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 01:47
CETA - Liste des votes des députés européens français au traité CETA

Pour mémoire ! Jeudi 16 février 2017 : un jour sombre pour l'Europe
Pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu'est le CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement), cliquez ici

Il est bien que chacun prenne ses responsabilités. Et ce, nommément.
Voici donc la liste des députés européens qui ont choisi de voter "oui" ou "non" au CETA, cet accord qui va permettre le "libre-échange" le plus large avec les multinationales canadiennes et américaines. Celles qui vont nous importer des OGM, de la viande traitée aux hormones et, l'image à fait le tour du monde, les fameux "poulets lavés au chlore".

Ce qui est spectaculaire, mais qui n'est sans doute pas le plus grave, qui est à mes yeux la possibilité qu'auront les multinationales d'attaquer en justice...les États eux-mêmes ! Et de les faire condamner pour entrave au commerce. Les signataires de cet accord, cheval de Troie des USA, sont là, sous vos yeux : pour mémoire !

NATURES s'interroge sur les conséquences de la politique sur les consommateurs que nous sommes et ce qui parvient jusque dans nos assiettes.

Chaque pays européen doit maintenant ratifier l'accord. On va en entendre parler !
Mais dès avril 2017, le contenu de l'accord est applicable...

A suivre, donc. 

EURODÉPUTÉ(E)VOTEPARTI
   
GriesbeckAbstentionUDI et Modem (centre)
de SarnezAbstentionUDI et Modem (centre)
ArthuisContreUDI et Modem (centre)
RochefortContreUDI et Modem (centre)
CavadaPourUDI et Modem (centre)
GoulardPourUDI et Modem (centre)
RiquetPourUDI et Modem (centre)
AndrieuContrePS (gauche)
BalasContrePS (gauche)
BeresContrePS (gauche)
DenanotContrePS (gauche)
GuillaumeContrePS (gauche)
ManscourContrePS (gauche)
Edouard MartinContrePS (gauche)
MaurelContrePS (gauche)
PargneauxContrePS (gauche)
PeillonContrePS (gauche)
Revault d'AllonnesContrePS (gauche)
RozièreContrePS (gauche)
ThomasContrePS (gauche)
CadecAbsentLR (droite)
DatiAbsentLR (droite)
Alliot-MarieAbstentionLR (droite)
DanjeanAbstentionLR (droite)
DantinAbstentionLR (droite)
DelahayeAbstentionLR (droite)
HortefeuxAbstentionLR (droite)
MoranoAbstentionLR (droite)
GrossetêtePourLR (droite)
JoulaudPourLR (droite)
JuvinPourLR (droite)
LamassourePourLR (droite)
LavrilleuxPourLR (droite)
Le GripPourLR (droite)
Morin-ChartierPourLR (droite)
MuselierPourLR (droite)
PongaPourLR (droite)
ProustPourLR (droite)
SaifiPourLR (droite)
SanderPourLR (droite)
Le HyaricContreFront de gauche et apparentés (gauche radicale)
MelenchonContreFront de gauche et apparentés (gauche radicale)
OmarjeeContreFront de gauche et apparentés (gauche radicale)
VergiatContreFront de gauche et apparentés (gauche radicale)
AliotContreFN (extrême-droite)
ArnautuContreFN (extrême-droite)
BayContreFN (extrême-droite)
BildeContreFN (extrême-droite)
BoutonnetContreFN (extrême-droite)
BrioisContreFN (extrême-droite)
FerrandContreFN (extrême-droite)
GoddynContreFN (extrême-droite)
JalkhContreFN (extrême-droite)
M Le PenContreFN (extrême-droite)
LebretonContreFN (extrême-droite)
LoiseauContreFN (extrême-droite)
Dominique MartinContreFN (extrême-droite)
MélinContreFN (extrême-droite)
MonotContreFN (extrême-droite)
MontelContreFN (extrême-droite)
d'OrnanoContreFN (extrême-droite)
PhilippotContreFN (extrême-droite)
SchaffhauserContreFN (extrême-droite)
TroszczynskiContreFN (extrême-droite)
ChaupradeContreFN (extrême-droite)
GollnischContreFN (extrême-droite)
JM Le PenContreFN (extrême-droite)
BergeronPourEx-FN (extrême-droite)
BovéContreEELV (écologistes)
DelliContreEELV (écologistes)
DurandContreEELV (écologistes)
JadotContreEELV (écologistes)
JolyContreEELV (écologistes)
RivasiContreEELV (écologistes)
Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 19:39
L'enseigne CASINO ne vendra plus d'oeufs de poules élevées en cage

Achèterez-vous encore des oeufs portant le code FR3 ?

68% des poules en France vivent enfermées dans des cages qui leur laissent pour tout espace de vie une feuille au format A4 (16 poules au m² !), sans sortie à l'extérieur, sans lumière du jour. Les poussins mâles sont broyés ou gazés. Les becs sont souvent coupés peu après la naissance. Ce sont les oeufs codés FR3.
 

Communiqué de presse

signé par L214, The humane league, Open wing alliance
En date du 10 février 2017
Les supermarchés Casino, Franprix et Leader Price ne vendront plus d’œufs de poules élevées en cage (codés 3FR)

800 000 poules ne vivront plus dans des cages

Le groupe Casino a annoncé ce matin qu'il ne vendra plus d'œufs de poules élevées en cage (œufs de code 3) dans ses magasins en France. L'enseigne s'est engagée à supprimer les œufs de poules élevées en cage sur l'ensemble du rayon œufs d'ici 2020. Cet engagement concerne tous les magasins sous enseigne Casino ainsi que les magasins Franprix et Leader Price.

Cette annonce intervient un mois après une annonce similaire du groupement Les Mousquetaires, et de Carrefour, premier distributeur français. Casino mettra en place cette politique d'approvisionnement sur la totalité de son rayon cinq ans avant ses concurrents, engagés pour 2025 (2020 pour leur marque propre).

Ces décisions font suite à des discussions avec L214 et The Humane League, représentant la coalition d'associations de défense animale Open Wing Alliance ayant pour objectif de mettre fin à l'élevage en cage des animaux.

L'engagement du groupe Casino évitera une vie en cage à plus de 800 000 poules chaque année.

Les scandales répétés touchant l'élevage industriel ont contribué à motiver les enseignes à réagir et à tenir compte du rejet croissant de la maltraitance animale dans l'opinion. Une vidéo montrant les conditions de vie déplorables des poules dans un élevage en cage de l'Ain, qui approvisionnait la grande distribution, avait notamment été diffusée en mai 2016 par L214 et suscité le retrait de 2 millions d'oeufs vendus par la marque Matines.

Pour Brigitte Gothière, porte-parole de L214, "L214 se réjouit du progrès annoncé par le Groupe Casino, qui fait suite aux engagements de Carrefour, Intermarché, Lidl et Aldi. Cette décision renforce l'évidence d'une disparition prochaine de l'élevage en cage, et de ce fait de l'une des pires formes de maltraitance en masse des animaux."


Les hôtels et la restauration collective aussi

Au cours des derniers mois, le nombre de sociétés agroalimentaires ayant officialisé leur décision d'abandonner les œufs de poules en cage s'est multiplié : les discounters Aldi, Lidl et Norma, Intermarché et Carrefour mais aussi les trois ténors de la restauration collective Sodexo, Compass et Elior (qui totalisent les trois quarts du marché français), ont tous annoncé en finir avec les œufs de poules en cage au plus tard en 2025, le temps pour la filière œufs de se convertir à des productions sans cage.

En décembre, le plus grand groupe hôtelier du monde, InterContinental Hotels Group (Crowne Plaza, InterContinental et Holiday Inn), ainsi que les enseignes du groupe français Accor (Sofitel, Novotel, Mercure, Ibis, HotelF1, etc.) avaient également annoncé éliminer les œufs de poules en cage de leur chaîne mondiale d'approvisionnement.

Les marques Amora, Lesieur, Lu, Barilla, Saint Michel, Michel & Augustin ou encore les enseignes McDonald's, Subway ou les supermarchés Atac comptent parmi les autres sociétés ayant pris position contre les œufs de poules en cage.

68% de poules en cage en France, un chiffre appelé à chuter

En France, 68% des poules sont aujourd’hui maintenues dans des cages, n’ayant chacune pour surface disponible que l’équivalent d’une feuille de papier A4. De nombreuses études scientifiques ont mis en évidence les sévères privations comportementales et la souffrance des poules associées à ce mode d’élevage. Ce chiffre devrait chuter dans les années à venir suite aux engagements récents des entreprises du secteur alimentaire.

→ voir la vidéo d'enquête (élevage de l'Ain, Gaec du Perrat)
https://www.youtube.com/watch?v=6AJfhZDjrzc

→ banque d'images L214 libres d'utilisation
https://animaux.l214.com/poules-pondeuses

Contacts presse :
Johanne Mielcarek : 06 02 37 02 60
Brian Mordasini : 06 21 79 46 31
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66

À propos de L214

L214 est une association loi 1908 tournée vers les animaux utilisés dans la consommation alimentaire (viande, lait, œufs, poisson). Elle articule son travail sur 3 axes complémentaires :

Rendre compte de la réalité des pratiques les plus répandues et les faire évoluer par des campagnes d’information. Agir en justice contre les pratiques illégales et travailler à l’évolution de la réglementation.
Faire connaître l’impact des productions animales sur les animaux et la planète et proposer des alternatives : diminution de la consommation de produits animaux, abandon de l’élevage intensif et transition vers l'alimentation végétale.
Nourrir le débat public autour de la place accordée aux animaux et soulever la question du spécisme.
À propos de The Humane League

Depuis sa création en 2005, The Humane League poursuit une action visant à mettre fin à l'élevage en cage des poules, partout dans le monde. The Humane League compte parmi les organisations les plus influentes aux États-Unis et son action a conduit les principaux acteurs de l'industrie agroalimentaire à s'engager à éliminer les oeufs de poules en cage de leur chaîne d'approvisionnement.

The Humane League est financée par les dons de ses soutiens à travers le monde, et a reçu le titre de "Top Charity" par Animal Charity Evaluators, depuis 5 années consécutives. Cette année, l'Open Philanthropy Project a annoncé financer l'action de l'ONG a hauteur de 2 millions de dollars en soutien à ses campagnes pour mettre fin à l'élevage en cage. The Humane League a été désignée comme "l'une des associations les plus efficaces au monde" par le philosophe Peter Singer.

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION
commenter cet article
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 16:30
CLASH AU JT DE 13H00 SUR LES POMMES- Marie-Sophie Lacarraux ne s'en laisse pas compter !

Brunel défend les intérêts des produteurs de pesticides

Madame Sylvie BRUNEL était aujourd'hui, 25 janvier 2017, l'invitée du Journal Télévisé de France 2 à 13H00, à propos de la parution de son dernier ouvrage "Croquer la pomme", édité chez JC Lattès. 

Un livre pour se faire enfumer - A éviter

Une invitée que Marie-Sophie LACARRAUX n'aurait manifestement pas choisi d'inviter à voir sa réaction à juste titre irritée quand l'auteure de Croquer la pomme s'est lancée dans un immense et ridicule plaidoyer de la pomme, innocente victime de détracteurs inconscients

La biographie de Sylvie BRUNEL est exceptionnelle à l'image de ce que Wikipédia en rapporte
Mais nous allons voir, hélas, que le passé, si exemplaire soit-il, ne rattrape jamais les dérives du présent.

Sylvie Brunel, née le 13 juillet 1960, est géographe, économiste et écrivain. Spécialiste des questions de développement, elle a publié une vingtaine d’ouvrages consacrés à ce thème, en particulier à la famine. Elle est à ce jour professeur des universités à l'Université Paris IV-Sorbonne.
Outre une maîtrise en droit public, Sylvie Brunel est agrégée en géographie, docteur en économie et diplômée du Centre de formation des journalistes.
Elle s'est également investie pendant plus de quinze ans dans l'action humanitaire. De 1984 à 1989, Sylvie Brunel travaille pour Médecins sans frontières puis de 1989 à 2002 pour Action contre la faim (ACF) en tant que conseillère stratégique, directrice entre 1992 et 1993 et présidente de juin 2001 à mars 2002.
Elle a été élue «femme de l'année» en 1991, a fait partie d'un groupe de personnalités sur le développement de l'Afrique auprès du Secrétaire général des Nations unies de 1991 à 1996. Elle a également été membre du Haut Conseil de la coopération internationale.
De 2002 à 2007, elle est professeur à l'Université Paul Valéry de Montpellier (Montpellier III) et, de 1988 à 2007, à l'Institut d'études politiques de Paris. 
Depuis 2007, elle est professeur des universités en géographie à l'Université Paris IV-Sorbonne, où elle dirige un master professionnel consacré aux pays du Sud face au développement durable.
Elle est administratrice de la Fondation pour l'Agriculture et la Ruralité dans le monde (FARM), membre associée de l'Académie Royale de Belgique et membre de l'Académie Pégase (Ecole nationale d'Equitation de Saumur).

=

Pourquoi un tel acharnement à défendre l'agriculture conventionnelle, les OGM, les pesticides ? On se le demande...mais pas longtemps

Son article "Les agriculteurs ne sont pas des pollueurs empoisonneurs" paru dans le Le Monde du 28 04 2105 soulève de nombreuses réprobations, parmi lesquelles l'article de M.Aurélien Dupouey-Delezay, professeur d’histoire et géographie est particulièrement bien étayée. Il y rappelle poliment les raisons des dérives de Mme Brunel. Et notamment les dangers des pesticides pour la santé humaine, la mort en masse des abeilles dont on se rend de mieux en mieux compte qu’elle vient largement des pesticides chimiques, l’immense souffrance animale dans les usines d’élevage modernes, la destruction massive de biodiversité, due par exemple aux remembrements, les OGM dont on ne connaît pas les effets à long terme sur les écosystèmes.

Bref, affirmer que l'agriculture conventionnelle fait pousser et commercialise des produits pourris de pesticides juste conçu pour que l'acte d'achat s'accomplisse, et ce à moindre coût au mépris de la santé des citoyens n'est pas un scoop. Tout le monde le sait aujourd'hui.

Seule l'agriculture bio produit des pommes consommables

Sylvie BRUNEL, noie le poisson avec art, en parlant de l'amour des paysans pour ses fruits

 

Mais non, mais non conteste Sylvie BRUNEL avec des arguments qui, franchement, la ridiculise : du talc, s'il fait chaud, de l'eau s'il y a du gel. Pourquoi pas un petit coup de plumeau pour chasser la mouche impudente. Quand on sait qu'il y a plus de 25 substances chimiques toxiques qui sont employées, la défense s'effondre. Mais c'est pas grave : "bio ou pas bio, elle est bonne pour la santé"...Effarant !

Les charges invraisemblables contre l'agriculture biologique seraient-elles le fruit douteux d'accointances avec le lobby agro-alimentaire. La biographie de Sylvie Brunel sur Wikipédia semble l'indiquer. Mais rien n'est moins sûr.

Sylvie BRUNEL : La « conversion » au bio – terme qui relève du registre religieux, et ce n’est pas un hasard – n’est en définitive meilleure ni pour la planète (plus de CO2 lié au désherbage mécanique, ou au transport, quand le prétendu bio, souvent industriel, arrive du bout du monde), ni pour le portefeuille – des produits plus chers en raison du coût de la main-d’œuvre et de quantités produites généralement plus faibles–, ni pour le goût, personne n’ayant pu prouver la supériorité organoleptique des aliments bio, dont les contaminations sont soigneusement tues et les normes changeant au bon vouloir d’organismes ad hoc.

Ils se conservent en outre très peu de temps, d’où un gaspillage immense. Il ne s’agit pas d’imiter les joueurs de flûte qui profèrent des oukases contre l’agriculture conventionnelle en lui opposant des exemples de réussite, toujours soigneusement choisis et rarement généralisables : le bio a sa place dans l’agriculture, ne serait-ce que parce qu’il permet à certains paysans d’être mieux rémunérés pour leur travail. Mais qu’on le généralise, et la France redeviendra une grande importatrice de nourriture – en provenance de pays non bio – au lieu de ses excédents agroalimentaires, qui atténuent le déficit de notre balance commerciale.

Accuser les paysans d’être des pollueurs et des empoisonneurs, c’est méconnaître les immenses progrès accomplis dans les campagnes. Employer la bonne dose, calculée au plus juste, au bon moment, produire plus avec moins, nos producteurs sont devenus, pour des raisons autant environnementales qu’économiques, des as de l’agriculture de précision, que n’importe quel jardinier du dimanche bafoue allègrement avec son si bon « fait maison ».

Agent d'influence, payée pour redorer le blason terni de l'agriculture conventionnelle ? On peut se poser la question...Des propos grossiers, presque insultants pour l'intelligence des français et qui rejoindront les poubelles de l'Histoire. Comme quoi, à vouloir défendre une mauvaise idée contre vents et marées est parfois lourdement contre-productif !

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION
commenter cet article
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 12:05
Pourquoi les alternatives connues aux nitrites ne sont pas utilisées ?

La conservation des aliments a été de tout temps une préoccupation humaine. Le sucre et ses dérivés que sont l'alcool et le vinaigre, la graisse animale et l'huile, l'eau de chaux, le sel, la saumure, le fumage, la dessication: autant de techniques qui, associées aux plantes, permettent une parfaite conservation.
Il aura fallu attendre ces deux derniers siècles pour voir apparaître les nitrates et nitrites cancérigènes.
Et pourtant, il existe des alternatives et elles sont désormais connues de l'industrie agro-alimentaire comme nous l'indique les recherches québécoises :

"Depuis 2009, le Fonds mondial de recherche contre le cancer recommande de ne pas donner de charcuteries aux enfants. Au banc des accusés : les nitrites et les nitrates, des agents de conservation synthétiques ou naturels associés à un risque accru de cancer.

Satinder Kaur Brar

Heureusement pour les adeptes de viandes froides, la chercheure Satinder Kaur Brar du Centre Eau Terre Environnement de l’Institut national de recherche scientifique, et son collègue Khaled Belkacemi, de l’Université Laval (ndr -Québec), ont trouvé des solutions de rechange santé dans certaines épices utilisées en cuisine.

La cannelle, le poivre noir et les clous de girofle ont été retenus pour remplacer les agents de conservation actuels.

Dans de nombreux pays, comme l’Inde et la Chine, les épices servent depuis plusieurs siècles à conserver les aliments. Tout comme les nitrites et les nitrates, certaines peuvent bloquer la prolifération des bactéries et l’oxydation des lipides. Satinder Kaur Brar et son équipe ont donc analysé les propriétés antimicrobiennes et antioxydantes de plusieurs épices ainsi que leurs combinaisons pour la conservation d’une terrine et d’un jambon. Ils ont pris soin d’écarter toute source naturelle de nitrites et de nitrates, comme le sel de céleri actuellement utilisé dans l’industrie alimentaire. Ils ont ensuite joué avec le dosage des épices, afin de déterminer la quantité minimale nécessaire pour prévenir la dégradation des charcuteries.

Résultat : la cannelle, le poivre noir, la poudre de raisin et les clous de girofle ont été retenus, seuls ou en combinaison, pour remplacer les agents de conservation actuels. Pour garder la couleur rosée si appétissante des viandes froides, on ajoute de la poudre d’un fruit québécois aux préparations concoctées par les chercheurs. Ces recettes très confidentielles, approuvées par les consommateurs lors de tests menés sur le goût et la texture, ont été divulguées aux partenaires agroalimentaires qui s’affairent à « cuisiner » le tout à l’échelle industrielle."

http://www.scientifique-en-chef.gouv.qc.ca/impacts/des-epices-protectrices

Développement d'alternatives vertes (épices et extraits des fruits) à l'ajout des nitrites et des nitrates dans les produits carnés
 
Les nitrites et les nitrates sont ajoutés aux produits carnés et charcuteries afin d'augmenter la durée de conservation de ces produits et d'améliorer leur goût et leur apparence. Les Canadiens sont parmi les plus grands consommateurs de produits à base de viande (108 kg/année/personne). Néanmoins, l'utilisation de tels additifs alimentaires peut s'avérer néfaste pour la santé surtout s'ils sont utilisés en fortes concentrations car ils sont des carcinogènes potentiels.

L'objectif principal de ce projet était de développer des formulations capables de remplacer les nitrites et nitrates dans les produits carnés tout en gardant la même durée de conservation et les mêmes (?) propriétés organoleptiques, antibactériennes et antioxydantes. Un criblage qualitatif puis quantitatif de produits naturels de faible coût comme les fruits (raisins) et les épices (la cannelle, les clous de girofles, le cumin, le poivre noir, l'ail et le poivron rouge) a été réalisé dans un premier temps, afin de sélectionner les additifs assurant une meilleure activité antimicrobienne et antioxydante dans les terrines de lapin et de porc, ainsi que dans celle du jambon. Les résultats ont montré que les formulations avec clou de girofle; cumin; et cannelle ont donné de bonnes propriétés physico-chimiques et microbiologiques pour les terrines. De même, les formulations avec Clou de girofle; Cumin; et Cannelle ont été les meilleures formulations pour le jambon, mais à des concentrations différentes pour chacune des épices. Cependant, aucune de ces formulations d'épices ne donnait de coloration rosée aux jambons ni aux terrines, similaire à la coloration donnée par les nitrites. Ainsi, différents agents de coloration, y compris les colorants alimentaires, les légumes (betterave) et les fruits (fraise, raisin, melon..) ont été testés, donc ajoutés aux terrines et aux jambons pour améliorer leur couleur. Les résultats du criblage des agents de couleur ont montré que la poudre de fraise et la poudre de raisin sont des alternatives prometteuses aux nitrites, et donnent une couleur rosée similaire à celle donnée par les nitrites. En outre, l'effet des conditions avant emballage, à savoir le pH et l'humidité, sur les propriétés microbiologiques, physicochimiques et la couleur des produits carnés a été évalué. Les résultats de ces analyses montrent que le pH alcalin donne une couleur rouge plus prononcée pour la viande, mais une texture de viande différente; nous avons gardé le pH initial de la viande (qui était de 6). Par contre, la variation de l'humidité n'a pas d'effet sur la couleur des produits carnés.

Ayant obtenu des résultats satisfaisants tant d'un point de vue physico-chimique que antimicrobien, des tests organoleptiques ont été effectués sur un panel de dégustateurs, avec les meilleures formulations d'épices sélectionnées, étant donné que les facteurs sensoriels sont les principaux déterminants des décisions ultérieures d'achat du consommateur. Les résultats des analyses sensorielles ont permis de faire ressortir le caractère sucré de la poudre de fraise et les propriétés très intéressantes de la formulation Clou de girofle; Cumin; et Cannelle par rapport à l'ajout des nitrites.

Enfin, la dernière étude a été consacrée à l'analyse technico-économique avec 4 scénarios, les deux premiers concernant la terrine et les deux derniers, le jambon. Le premier scénario était le scénario de référence pour la production des terrines (contenant les nitrites) et le deuxième scénario concernait la production des terrines en utilisant les épices comme agent de conservation. De même, le troisième scénario était le scénario de référence pour la production des jambons (contenant les nitrites) et le quatrième scénario, celui de la production des jambons en utilisant les épices comme agent de conservation. Il en résulte une faible augmentation du coût de production des produits carnés, 8,42% dans le cas des terrines de foie de porc et 7,51% dans le cas du jambon étant donné le coût élevé des épices (8000$/tonne pour les clous de girofle) et de la poudre de fraise (25000$/tonne) par rapport aux nitrites (2000$/tonne). Cette augmentation serait le prix à payer pour avoir des aliments plus sains et sécuritaires pour la santé.

L'utilisation de cette alternative va permettre la production de produits carnés de qualité qui ne présentent aucun danger pour le consommateur. De plus, cette alternative est encourageante pour les industriels qui pourront utiliser un additif alimentaire assurant une meilleure conservation de leurs produits tout en minimisant le prix de revient. En outre, les consommateurs auront un meilleur choix de produit pour leur santé.

Chercheur responsable
Satinder Kaur Brar, Institut national de la recherche scientifique

Équipe de recherche
  Khaled Belkacemi, Université Laval

Partenaires financiers
  Les Gibiers Cannabec inc.
  Yamaco
  La Maison du Gibier inc.
  Les spécialités Prodal (1975) ltée
  Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (Québec)
  Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation
Appel de propositions
Développement d'alternatives santé à l'ajout des nitrites et des nitrates dans les produits carnés

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans CONSOMMATION
commenter cet article

Edito

  • : Natures Paul Keirn
  • Natures Paul Keirn
  • : NATURE, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ,... Faire partager aux lecteurs les émotions, les réflexions, les connaissances sur la nature, vérification scientifique des recettes léguées par nos ancêtres, les trucs & astuces de survie douce. Sans oublier que "la" nature s'inscrit dans le paysage politique local, national et mondial.
  • Contact

moteur de recherche sur la nature

 

Choose your language

 

 

PARTENARIAT NATURES - EURIZIA

 
jardinerie à rocbaron

 

comparer prix achat riz jasmin

 


 

 

2-Nous sommes tous Charlie

2014-septembre---ou-trouver-des-lactaires-delicieux-et-sa.jpg

Champignons pissacans suillius in natures paul kei-copie-1

Merci !

free counters