Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Confiture de cynorrhondons (fruits de l'églantier).

LA CONFITURE DE CYNORRHODONS.

Précisons les noms ! L'églantine est la fleur de l'églantier. L'églantine est la rose primitive, à l'origine de tous les "cultivars" (c'est-à-dire les croisements stables faits de la main de l'Homme).
Le fruit s'appelle le cynorhodons (avec un ou deux 'R').
C'est avec ce fruit que nous allons faire une confiture délicieuse, vraiment délicieuse !

La première façon de procéder est très longue.
D'abord, il faut attendre qu'il gèle. La teneur en sucre est semble-t-il meilleure, d'après ce qui se repète partout.

Elle consiste ensuite à cueillir chaque fruit, à ouvrir chacun d'entre eux, à retirer les graines et le duvet, pour ne conserver que la peau et la pulpe.
Vient ensuite la cuisson.
 Le fruit de l'églantier s'appelle cynorhodons.


Cette fois j'ai choisi une méthode plus brutale, pour voir.
Les cynorrhodons sont coupés au sécateur et on ne s'embarasse pas du fait que quelques feuilles suivent la récolte.














Voilà le résultat !















La récolte est lavée avec un peu d'eau vinaigrée, histoire d'éliminer les insectes et autres larves. Retirez tout ce qui flotte.
PHASE 1 : EBULLITION pendant une demi-heure. Comme toujours, retirez ce qui flotte. Ecumez.
PHASE 2 : PULVERISER avec le mixeur.
Poursuivre la cuisson, mais cette fois, avec le sucre en poudre. La conservation longue durée se fait toujours avec autant de poids de sucre que de poids de fruit. Cependant, aujourd'hui les confitures se font généralement avec une proportion de 40% de sucre et 60% de fruit.
PHASE 3 : FILTRER.
Placer un torchon propre dans une écumoire. Posez l'écumoire sur une casserole. Verser la pulpe sucrée dans le tissu et attendre que le jus passe dans la casserole. Ajouter de l'eau pour éclaircir le mélange.

A un moment rien ne s'écoule plus. Tordre le torchon de manière qu'une pression s'exerce sur la pulpe. Tordre de plus en plus fort. La lame d'un couteau permet de gratter le tissu et de récupérer le maximum de pulpe filtrée. Ajouter de l'eau pour bien exprimer le plus de pulpe.
PHASE 4 - FINIR LA CUISSON : Cette fois-ci, dernière étape, la plus importante,  le sirop continue de cuire et donc de s'évaporer. C'est le moment le plus délicat. En effet, la confiture parait vraiment liquide, mais une fois refroidie elle sera beaucoup plus visqueuse. Il faut à tout prix éviter la surcuisson qui caramélise le sucre et rend la confiture  très désagréable.
C'est pourquoi il faut un "instrument" de mesure. Il existe bien des pèse-sirop (mesure de la densité du sirop qui rend compte de son degré de cuisson), mais je n'en ai pas. J'utilise un autre "instrument de mesure" : faire couler quelques gouttes de sirop sur une assiette inclinée à 45°. Si la goutte descend rapidement, le sirop n'est pas cuit. Si la goutte ne coule pas...C'est trop tard. Une coulée de 5 à 7 cm est une bonne  mesure pour cette confiture. En fait la goutte refroidit rapidement sur l'assiette et donne une idée finalement très précise de son état de densité à froid.
Cette fois-ci, la confiture est parfaitement réussie.
La confiture de cynorrhodon a un goût...indescriptible et ne ressemble à rien que je connaisse. Il faut vraiment essayer.
Une heure et demi (entrecoupée d'autres activités) a suffi pour réaliser ce délice.

A suivre...La confiture d'arbousier.

Retour à l'ACCUEIL

Pour celles et ceux qui ont entendu parler de cynorrhodons et qui comme moi ne peuvent imaginer l'orthographe du mot : sinorodon, cinorodon, cynorodon, synorodon et qui - de ce fait parviendont peut-être ici...A vérifier sur Google, une fois le référencement opérant.


Autres articles ci dessous :

Lactaires : les "délicieux" et les "sanguins" 
Le fameux discours du chef indien Seattle
Les oeufs de six mois
Vous reprendrez bien quelques chenilles cher ami
L'arbre choisit de faire tomber ses feuilles
Promenade A comme Agaric
Rencontre avec un lactaire délicieux :
Nuage de mots pour votre blog 
Fil info type AFP sur VTT, nature, photo :
Natures news en direct de la planète
Clim City, un "Sim City" contre les GES
Prenez "Energuy" par la main, tabernacle !
Eolienne produisant de l'eau

 

APPROCHES :
Vu on the Web
Glands et pain de glands
la saignée
Le feu né de la glace
Confiture d'arbouses
Le puits sans retour (piège)
La corde d'arc en boyau
La confiture de cynorhodons
Manger des carottes sauvages
Recette de la grive 

GRANDES BALADES DANS LA NATURE
Le massif de la Sainte-Baume
Le plateau d'Agnis 
Sillans la cascade (village du Var)

Partager cette page

Repost 0