Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Vinum hippocratum, hypocras, ypocras, ypocrasse, hipocras, hyppocras, ipocras, claret, clairet, piment...la boisson des tavernes de 1390

7 Août 2013 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #Recettes de cuisine

 Hyppocras Ypocras in Natures paul keirn (8)

Pour mieux connaître l'histoire de ce breuvage étonnant à bien des égards, se reporter aux deux articles qui lui sont consacrés : histoire de l'Hippocras et des épices qui le composent et compléments sur l'ipocras.

Hyppocras Ypocras in Natures paul keirn (1)

Aux épices (gimngembre, cannelle, macis, girofle, cardamome et poivre) s'ajoute le sucre (ou miel) et le vin.

Hyppocras Ypocras in Natures paul keirn (2)

Le gingembre frais (en haut à gauche), la cannelle en bâton, le poivre (ici du "poivre long" mais tout autre poivre fait l'affaire), du macis (écorce de la noix de muscade), les clous de girofle et la cadamome.

Hyppocras Ypocras in Natures paul keirn (3)

Les épices, sauf le gingembre, rejoignent le mortier. 

Hyppocras Ypocras in Natures paul keirn (5)

Concasser n'est pas réduire en poudre ! Il faudra filtrer et donc faire en sorte que les morceaux soient suffisamment gros pour être bien filtrés.

Hyppocras Ypocras in Natures paul keirn (6)

Sucre (ou miel ou sucre de canne et gingembre coupé en morceaux rejoignent les épices concassées.
Au moyen âge, les seigneurs préféraient le très rare sucre de canne au miel jugé trop populaire. 

Hyppocras Ypocras in Natures paul keirn (7)

Verser la bouteille de vin et laissez macérer 3 heures. Une trop longue macération nuit au résultat. Filtrer & embouillerNe pas consommer avant 3 jours (sinon le breuvage est trop âpre)Au terme de trois jours, bouteille ouverte, l'hypocras est un vrai nectar.

A consommer avec modération. Sans alccol : faire chauffer le filtrat et brûler l'alcool en approchant une allumette quand le liquide commence à frémir.

 

 

Ingrédients :

1 bouteille de vin rouge (type "Cahors", un vin assez tannique).
60 g de sucre (de canne ou de betterave)
100 g de miel liquide
20 g de gingembre frais
3 ou 4 bâtons de cannelle
5 clous de girofle
1 cuillère à café de macis moulu (le macis est l'enveloppe de la noix de muscade)
20 graines de coriandre
2 cuillères à café de poivre concassé ou de maniguette ou de "poivre long"* ou encore 1 cuiller à café de baies du Setchouan.

*Le poivrier long (Piper longum) ou "poivrier indien" est une liane à fleurs de la famille des Piperaceae qui produit du...poivre. 

10 grains de cardamome

Piler l'ensemble des épices
Ajouter le gingembre en morceau et le sucre (ou miel)
Faire macérer 3 heures Une trop longue macération nuit au résultat. Filtrer et embouteiller. Ne pas consommer avant trois jours (le breuvage est trop âpre). 

Pour supprimer l'alcool, verser le vin dans une casserole, faites frémir et gratter une allumette. L'alcool brûle avec une flamme bleutée. Remuer jusqu'à l'extinction de la flamme.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article