Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:02

QDN-N-41---actualites-nucleaires-france-fukushima---natu.jpg FUKUSHIMA - ACTUALITES NUCLEAIRES EN DIRECT - REVUE DE PRESSE - DOCUMENTS

photo : Greenpeace à l'EPR de Flamanville

 

______________________MISE A JOUR DE 18H00 - A la suite de la pêche au Japon _________

4 MAI 2011 - 15H45

1 -Edf : Le projet d'EPR de Penly est à l'arrêt !
(Tradingsat.com) - Les conséquences de la catastrophe nucléaire de Fukushima viennent de faire une première victime en France. "La réflexion sur (le réacteur nucléaire) EPR de Penly est stoppé" a déclaré Christophe de Margerie, le PDG de Total dans une interview à Challenges publiée mercredi. 

2 -L'homme du jour

Christophe de Margerie - Pdg de TOTAL au magazine Challenges :

524936.jpg

"Nous pensons qu'il n'y a pas assez d'énergie disponible. Et nous avons une responsabilité en termes de changement climatique. Ces deux sujets nous poussent à regarder d'autres énergies. L'avantage de SunPower, c'est qu'il est le numéro un aux Etats-Unis dans tout ce qui est en aval de la production de silicium, jusqu'à l'installation des panneaux solaires dans l'habitat privé ou les fermes solaires"

3 -Le Japon se met à l'antinucléaire

Avec Fukushima, les Japonais font ce qu'ils n'avaient pas l'habitude de faire: manifester.

japanantinuke.jpg

__________________________________

Image d'ouverture : extraite d'un fascicule du Ministère de la pêche japonais.

Les poissons japonais seraient-ils patriotes ? La réponse est "oui" ! Du moins si l'on en croit le ministère de la pêche nippon. Le poisson n'accumule pas le Cesium radioactif, bien au contraire, il le rejette. Ce serait drôle, si cette outrancière manoeuvre d'endormissement ne concernait la santé tous les consommateurs, y compris vous-même qui demain allez manger du poisson du Pacifique.
C'est aussi un dessin porteur d'un symbole. Le symbole du mépris à l'égard des pêcheurs et des citoyens japonais. Le mépris sous-tendu par l'argent à tous les niveaux, peut-être celui que touchent les "experts" qui donnent une caution à des pêcheurs qui ne les croient pas plus que ça. Mais qui eux aussi on besoin d'argent.  Ailleurs, à un agriculteur à moitié défiguré suite à un accident avec les pesticides, à qui les directives européennes disaient que le produit en question n'était pas toxique, et qui reconnaissait finalement les utiliser "parce qu'il faut bien nourrir les gosses", on peut répondre "nourrir ses gosses ne justifiera jamais d'empoisonner ceux des autres". C'est valable partout et à tous les niveaux.

Ecrire un commentaire  ou en email (non publié) : Paul Keirn

Remercions donc la vigilance de "Regard sur la pêche et l'aquaculture"

http://aquaculture-aquablog.blogspot.com/2011/03/japon-nucleaire-peche-aquaculture.html

Original japonais du fascicule  http://www.jfa.maff.go.jp/j/kakou/Q_A/pdf/110331_2suisan.pdf

Détails ci-dessous :

Japon nucleaire peche aquacultureJapon fukushima radiation poisson

Site REGARD SUR LA PECHE ET L'AQUACULTURE

"Plus de la moitié de la production halieutique japonaise est sous la menace de la contamination radioactive de la centrale de Fukushima-Daiichi. (cliquer sur la carte pour agrandir)

En janvier 2011, les pêcheurs et les aquaculteurs de la région de Tohoku se préparaient à recevoir des indemnités financières après les dégâts du tsunami 2010 (suite au séisme chilien du 28 février). Une année plus tard, l’énorme tsunami du 11 mars 2011 allait tout balayer, installations aquacoles, bateaux de pêche, infrastructures portuaires… 

Quelques jours après, la radioactivité menacerait définitivement la survie de centaines de communautés de pêcheurs sur toute la côte nord-est du Japon, la plus riche en ressources halieutiques de l'archipel....

La centrale nucléaire de Fukushima, endommagée par le séisme du 11 mars 2011 puis submergée par le tsunami, rejette ses eaux irradiées directement en mer. Selon l'Agence de sureté nucléaire japonaise, la radioactivité monte en flèche dans les eaux à proximité de la centrale de Fukushima-Daiichi. L’augmentation très importante de cette pollution atomique fait craindre une réaction en chaine dans l’ensemble des écosystèmes marins au nord-est du Japon, jusqu'à Hokkaïdo.

JAPON ~1

Selon les statistiques du ministère de l'agriculture et de la pêche japonais, la zone littorale comprise entre les départements de Kanto et d'Hokkaïdo concentre plus de la moitié de la production de la pêche et de l’aquaculture du pays avec une production annuelle de près de 3 millions de tonnes (500.000 tonnes en aquaculture + 2.500.000 tonnes à la pêche

"Pour aller plus loin....

Le courant chaud de Kuroshio (l'équivalent de notre Gulf Stream en atlantique) longe la côte sud-est du Japon. Depuis début avril, il a tendance à monter plus au nord avant d'obliquer vers l'est direction océan Pacifique... Toutefois, les courants marins restent toujours très faibles sur le littoral proche de la centrale de Fukushima Daiichi. Les éléments radio-actifs rejetés en mer par la centrale restent donc concentrés sur la bordure côtière... Ce qui explique la forte contamination de certaines espèces marines et l'interdiction de pêche dans un rayon de 30 km autour de la centrale. Le lançon qui concentre l'iode et le césium radioactifs (plus que les autres espèces pour des raisons non expliquées) est interdit de pêche dans tout le département d'Ibaraki au sud de Fukushima."

Ecrire un commentaire  ou en email (non publié) : Paul Keirn

Japon fukushima radiation poisson

original japonais : http://www.jfa.maff.go.jp/j/kakou/Q_A/pdf/110331_2suisan.pdf

 

Alors que les scientifiques du monde entier se posent des questions sur les incidences des déversements d’eaux radioactives de la centrale de Fukushima Daiichi à l'encontre des écosystèmes marins et notamment sur «l’empoisonnement » des produits de la mer, et qu’ils constatent un manque criant d’études sur le sujet, l’administration japonaise évacue le problème en expliquant que les poissons n’accumulent pas les éléments radioactifs comme le césium !"

http://aquaculture-aquablog.blogspot.com/2011/03/japon-nucleaire-peche-aquaculture.html

CNIC

Citizens' Nuclear Information Center - Akebonobashi Co-op 2F-B, 8-5 Sumiyoshi-cho, Shinjuku-ku, Toky 162-0065, Japan TEL.03-3357-3800FAX.03-3357-3801
http://cnic.jp/english/

Recherche de traduction concernant la page ci-dessous : Ecrire un commentaire  ou en email (non publié) : Paul Keirn

poisson demande de traduction

 

__________________________________________

4 MAI 2011 - 15H45

TRADINGSAT.COM

Edf : Le projet d'EPR de Penly est à l'arrêt
(Tradingsat.com) - Les conséquences de la catastrophe nucléaire de Fukushima viennent de faire une première victime en France. "La réflexion sur (le réacteur nucléaire) EPR de Penly est stoppé" a déclaré Christophe de Margerie, le PDG de Total dans une interview à Challenges publiée mercredi. 

Initialement prévue en 2012, la mise en chantier du réacteur à Penly en Seine-Maritime est remise en question. "Il y avait un calendrier, des dates potentielles, il n'y en a plus", précise le dirigeant au magazine. "L'opinion doute et a peur", ajoute-t-il. 

Hier pourtant, Nicolas Sarkozy, le président de la République, a fustigé la remise en question par les écologistes et les socialistes du choix français en faveur du nucléaire après la catastrophe de Fukushima. 

"On n'a pas le droit de jouer sur des peurs moyenâgeuses pour remettre en cause des choix qui font la puissance de notre pays", a notamment déclaré hier le chef de l'Etat, en visite à la centrale de Gravelines. 

EDF avait été choisi il y a un an pour exploiter seul le deuxième EPR à Penly, au détriment de GDF Suez, actionnaire du projet avec Total.

http://www.tradingsat.com/actu-bourse-188360-EDF.html

 

CHALLENGES

Margerie : "La réflexion sur Penly apparemment stoppée

 "Tout est lié." C'est l'antienne de Christophe de Margerie, P-DG de Total, aux avis iconoclastes: besoins énergétique et géopolitique, effet de serre et nucléaire, démocratie et gaz de schiste...

Pourquoi avoir décidé la semaine dernière d'investir 1 milliard d'euros dans SunPower ? 

- Nous pensons qu'il n'y a pas assez d'énergie disponible. Et nous avons une responsabilité en termes de changement climatique. Ces deux sujets nous poussent à regarder d'autres énergies. L'avantage de SunPower, c'est qu'il est le numéro un aux Etats-Unis dans tout ce qui est en aval de la production de silicium, jusqu'à l'installation des panneaux solaires dans l'habitat privé ou les fermes solaires

Dans les colonnes du magazine économique Challenges, le PDG de Total, a déclaré que le projet d'EPR à Penly était "apparemment stoppée". "Il y avait un calendrier, des dates potentielles, il n'y en a plus", a déclaré Christophe de Margerie. Des propos qui n'ont pas tardé à faire réagir le gouvernement

Pour Eric Besson, le ministre de l'Energie le "dossier de l'EPR de Penly n'est absolument pas bloqué", même si, reconnait-il, il y a une 'incertitude" sur le calendrier.

Et à Eric Besson de rappeler l'engagement de la France sur le nucléaire. En effet, en visite hier à la centrale nucléaire de Gravelines dans le Nord, Nicolas Sarkozy a défendu cette énergie, gage, selon lui d'"indépendance énergétique". "Nous allons continuer d'investir dans le nucléaire pour développer la production d'électricité autonome de la France", a affirmé le chef de l'Etat.

On rappelle que l'EPR de Penly serait détenu à la fois par EDF à 50% mais aussi par le groupe pétrolier Total à 8,33%, et par l'italien Enel et l'allemand Eon.

h

ttp://haute-normandie.france3.fr/info/epr-de-penly-confusion-autour-du-projet--68650924.html

 

SLATE.FR

Le Japon se met à l'antinucléaire

Avec Fukushima, les Japonais font ce qu'ils n'avaient pas l'habitude de faire: manifester.

On croyait les Japonais apathiques, incapables de se révolter. «Au Japon, on ne sort pas dans la rue, on ne manifeste pas», ânonnait le 14 mars un journaliste français à la télévision.

Mais depuis dimanche 10 avril, un vent de fronde souffle sur le Japon. Le mouvement antinucléaire affaibli depuis quelques années par un relatif désintérêt de la population a réalisé sa première grande manifestation à Tokyo, avec plus de 15.000 personnes dans les rues. Et dans les préfectures du nucléaire, le mécontentement des élus locaux s’étend. .../...

http://www.slate.fr/story/37717/japon-antinucleaire

 

FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

L’Etat français s'enferme aveuglément dans le nucléaire

.../...Les déclarations du Président quant à un rééquilibrage d'une politique volontariste en ce qui concerne les énergies renouvelables, nous semblent contradictoires avec les faits. Les faits sont tenaces : coup d'arrêt pour la filière photovoltaïque, coup de frein sur l'éolien par l'adoption des amendements Ollier et difficulté, dans ces conditions, d'atteindre les objectifs fixés dans le cadre du Grenelle de l’Environnement.

.../...

http://www.fne.asso.fr/fr/l-etat-francais-s-enferme-aveuglement-dans-le-nucleaire.html?cmp_id=33&news_id=12251&vID=897

FRANCE 3

La centrale nucléaire de Penly.

France 3 Haute-Normandie

Mais pour Eric Besson, le projet de réacteur EPR n'est "absolument pas bloqué".

 

__________________________________________

 

 

 

LA PROVENCE.COM

L'eau radioactive continue d'être rejetée en mer à Fukushima
Publié le mardi 03 mai 2011 à 19H02

Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima-Daiichi, a versé mardi les premiers dédommagements aux villes sinistrées tandis que de l'eau radioactive continuait d'être rejetée en mer. Les ingénieurs japonais tentent désespérément de trouver parallèlement un moyen de contenir le déversement d'eau contaminée. Mardi, ils ont ainsi fait usage d'un "verre liquide" dans l'espoir de boucher les fissures dans un puits de béton qui perd de l'eau."Nous avons tenté de verser des mélanges de sciure, de journaux et de béton à l'intérieur du puits (ndlr, qui mène à des tunnels à l'extérieur du réacteur n°2) mais le mélange ne semble pas pénétrer à l'intérieur des fissures", a reconnu Hidehiko Nishiyama, directeur général adjoint de l'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle (Nisa)."Nous ne savons toujours pas comment l'eau fortement contaminée s'échappe du réacteur n°2", a-t-il ajouté.

Un total de 60.000 tonnes d'eau hautement contaminée se trouve dans la centrale depuis que les ouvriers de Tepco ont versé de l'eau de mer pour refroidir les réacteurs. L'exploitant de la centrale a commencé lundi à rejeter dans l'océan 11 500 tonnes d'eau contaminée. Cette opération devrait se poursuivre jusqu'à vendredi. L'eau qui va être déversée dans la mer est environ 100 fois plus radioactive que les seuils autorisés, a précisé Tepco.

Mais, selon le gouvernement, il n'y a pas d'autre alternative, car l'opérateur n'a plus de place pour stocker une eau encore plus radioactive ayant servi à refroidir les réacteurs.

Reuters

http://www.laprovence.com/actu/mer-en-direct/leau-radioactive-continue-detre-rejetee-en-mer-a-fukushima


ROMANDIE NEWS

Fukushima: hausse du niveau des substances radioactives en mer

TOKYO - Le niveau des substances radioactives a nettement augmenté en mer à une quinzaine de kilomètres au large de la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est), accidentée après le tsunami du 11 mars, a indiqué mercredi l'opérateur de la centrale.

Des échantillons collectés dans le lit marin à 15 km de la centrale contiennent 1.400 becquerels de césium 137 par kilogramme, selon Tepco Electric Power (Tepco).

Ce chiffre est 600 fois supérieur au niveau maximum de 2,3 becquerels trouvé jusqu'à présent au large de la côte nord-est où se trouve la préfecture de Fukushima.

Les échantillons prélevés vendredi dernier contenaient également 1.300 de cesium 134 et 190 becqerels d'iode 131, selon un communiqué de Tepco. Ces analystes sont les premières effectuées sur le lit marin depuis l'accident du 11 mars.

http://www.romandie.com/news/n/_Fukushima_hausse_du_niveau_des_substances_radioactives_en_mer_040520110705.asp

 

 

MARIANNE2

Nicolas Sarkozy en visite à la centrale de Gravelines hier

Le président défend la filière nucléaire
A ses yeux, croire dans le nucléaire, c'est continuer d'investir dans la filière. « Ceux qui réclament un moratoire  adoptent une position incompréhensible. Soit on croit dans la sûreté de nos installations et on continue d'investir, soit on n'y croit plus et on ferme les centrales. Mais dire qu'il faut faire un moratoire, ne pas bouger et attendre que le ciel nous tombe sur la tête, c'est le choix du Moyen-Age. » Ces anti-nucléaires sont les mêmes, aux yeux du chef de l'Etat, qui n'ont pas le courage de dire aux Français que renoncer au nucléaire, c'est multiplier le prix de l'électricité par quatre. Cet attachement à l'énergie nucléaire, c'est aussi peut-être parce la France n'a pas les moyens de débourser les 45 milliards d'euros nécessaires à la fermeture de son parc.

http://www.nordlittoral.fr/actualite/calais/Vie_locale/article_1395930.shtml


TF1 NEWS

Areva a réalisé au premier trimestre 2011 un chiffre d'affaires de 1,979 milliard d'euros, en hausse de 2,2 % (+ 2,7 % à données comparables). Cette progression a été tirée par le Business Group Mines / Amont (+ 20,8 % à données comparables). Le chiffre d'affaires réalisé hors de France s'élève à 1,22 milliard d'euros, en hausse de 12%, et représente 62% du chiffre d'affaires total. Les événements survenus au Japon le 11 mars n'ont pas eu d'impact significatif sur la performance du groupe, a assuré Areva. 

http://bourse.lci.fr/bourse-en-ligne.hts?urlAction=bourse-en-ligne.hts&idnews=AOT110503_00131479&numligne=2&date=110503


WIKI

La compagnie TEPCO a été fondée en 1951, succédant à la Tokyo Electric Light Company dont la fondation date de 1883.

L'entreprise a plusieurs fois été mise en cause pour défaut de préparation à un accident ou falsification de documents.En avril 2003, le gouvernement japonais a ordonné à TEPCO de fermer tous ses réacteurs nucléaires pour un contrôle de sécurité après la découverte de documents falsifiés.

Le 16 juillet 2007, le séisme de Chūetsu-oki, de magnitude 6,84, endommage les installations nucléaires de TEPCO situées dans la région de Niigata. Un nombre important d'anomalies sont relevées, dont plusieurs graves. (Voir l'article Séisme de 2007 de Chūetsu-oki pour plus de précisions), qui à Niigata a été trois fois plus puissant que ce que les concepteurs de la centrale nucléaire la plus proche avaient prévu ou même imaginés selon le sismologue japonais Katsuhiko Ishibashi, l'un des principaux conseillers du gouvernement japonais sur la sécurité nucléaire en cas de tremblement de terre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tokyo_Electric_Power_Company

 

 

NOUVEL OBS - Réactions

"je retrancrit ici quelques lignes d'un tract du 28 avril de la CGT concernant le site de pierrelatte d'enrichissement d'uranium. Comme vous pourrez le constater la sous traitance EDF est touché mais pas seulement eux . " En plein débat sur les risques lié au Nucléaire après la catastrophe de FUKUSHIMA, le gouvernement vient de retirer du Décret" penibilité " l"exposition aux rayonnements ionisants de la liste des risques, ouvrant droit à une possibilité de départ en retraite anticipée pour les travailleurs exposés

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110503.OBS2308/reactions/

Information à vérifier - qui peut le faire ?

17H00 - Merci à Florence d'avoir retrouvé le texte :

TEXTE DU TRACT CGT 
nombreuses données particulièrement accablantes les travailleurs du nucléaire :

http://paul-keirn.over-blog.com/article-fukushima-france-communique-de-la-cgt-mines-energie-13-avril-2011-73155793.html

Lien vers le Journal Officiel    

_______

Excellent article du Nouvel Obs :

NOUVEL OBS

Enquête : les serfs de l'atome

Ils sont 21.000 à nettoyer, curer, réparer les cuves des centrales nucléaires. Un travail de sous-traitance, loin du temps où leurs pères portaient fièrement le blason EDF. Nomades, ils interviennent à Cuers, au Tricastin ou ailleurs en France. Une vie passée à prendre "de la dose" pour pas cher payé.

.../...

Se taire. Ou dégager. Serge, sous-traitant du nucléaire depuis vingt-cinq ans, a été licencié en 2006. Il a osé dénoncer un manque de personnel sur les chantiers qu'il dirigeait, après des accidents en chaîne. "J'ai usé de mon droit d'alerte auprès de l'Inspection du travail. Du jour au lendemain, au prétexte que j'avais refusé un poste qu'on me proposait, on m'a mis dehors. Tous mes accès au site ont été supprimés. » Retour à la case départ. Un an de chômage. A 50 ans, Serge est redevenu nomade, intérimaire du nucléaire, pire qu'à ses débuts. Un salaire réduit de moitié. La précarité pour seul horizon, des missions à droite à gauche. Une semaine à 500 kilomètres de chez lui. Une autre, 500 kilomètres plus loin encore.
Lire la suite 

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110503.OBS2308/enquete-les-serfs-de-l-atome.html


CFDT in ROMANDIE NEWS

PARIS - La CFDT est favorable à un rééquilibrage du nucléaire dans l'ensemble des énergies utilisées en France, faute de pouvoir sortir immédiatement du nucléaire, a estimé dimanche François Chérèque.

http://www.romandie.com/news/n/_La_CFDT_favorable_a_un_reequilibrage_du_nucleaire_dans_l_ensemble_des_energies010520111305.asp

Sortir du nucléaire, aujourd'hui je vois bien que ce n'est pas possible, a expliqué sur Europe 1 le secrétaire national du syndicat réformiste après avoir rappelé que historiquement la CFDT a toujours été contre le tout-nucléaire.

 

L'EXPRESS

Travaux de réparation du système de refroidissement à Fukushima

publié le 03/05/2011 à 13:48

Tokyo Electric Power (Tepco) a annoncé mardi qu'il prenait des dispositions afin de lancer prochainement les travaux de réparation du système de refroidissement de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, située à 240 km au nord de Tokyo.

L'opérateur a commencé à construire à l'entrée des bâtiments abritant les turbines des tentes spéciales qui serviront de sas aux techniciens chargés des travaux.

Des extracteurs d'air équipés de filtres sont par ailleurs installés sur le réacteur N°1 afin de réduire en quelques jours la radioactivité à un vingtième de son niveau actuel.

http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/travaux-de-reparation-du-systeme-de-refroidissement-a-fukushima_988727.html

logo ouestfrancefr

OUEST-FRANCE

EPR de Flamanville : six militants de Greenpeace remis en liberté

Ce mardi, à 20 h, six des seize militants présentés devant le parquet ont été remis en liberté. « Il en sera très certainement de même pour les dix autres », affirmait Alexandre Faro, l’avocat de Greenpeace France. Lors d’une conférence de presse, Sarah Huet, substitut du procureur, a insisté sur la gravité des faits. « Il est inacceptable que des personnes mettent ainsi leur vie et celle des autres en danger. Sans parler des coûts engendrés par les actions d’interpellation qui devront être assurés par le contribuable. ». Les grimpeurs encourent trois ans de prison et 45 000 € d’amende.

http://www.ouest-france.fr/region/normandie_detail_-EPR-de-Flamanville-six-militants-de-Greenpeace-remis-en-liberte_40786-1785095_actu.Htm

 

7sur7 (Belgique)

Les autorités de la préfecture japonaise de Fukui craignent des problèmes dans la centrale nucléaire de Tsuruga sur la côte occidentale du pays, a annoncé lundi l'agence de presse japonaise Kyodo. 

Plusieurs centrales nucléaires se trouvent dans cette région et, même avant le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars dernier, il était question de problèmes dans les grands réacteurs. Tsuruga se trouve à quelque 360 kilomètres à vol d'oiseau de la centrale endommagée de Fukushima et se trouve donc hors de la zone sinistrée.  L'exploitant de la centrale nucléaire de Tsuruga, Japan Atomic Power Co. (Tepco), va vérifier le réacteur numéro deux. L'information n'a pas encore pu être confirmée par le porte-parole de l'Organisation internationale de l'énergie atomique à Vienne. (belga/mb)

http://www.7sur7.be/7s7/fr/9776/Seisme-et-tsunami-au-Japon/article/detail/1258426/2011/05/02/Problemes-dans-la-centrale-nucleaire-de-Tsuruga.dhtml


LA LIBRE.BE

Japon: problèmes dans la centrale nucléaire de Tsuruga

Mis en ligne le 02/05/2011 à 15h07

Les autorités de la préfecture japonaise de Fukui craignent des problèmes dans la centrale nucléaire de Tsuruga sur la côte occidentale du pays, a annoncé lundi l'agence de presse japonaise Kyodo. Plusieurs centrales nucléaires se trouvent dans cette région et, même avant le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars dernier, il était question de problèmes dans les grands réacteurs.
 

LE FIGARO

FRENCH TSUNAMI

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a, en effet, décidé de réévaluer les risques d'inondations auxquelles pourraient être soumises les cinq centrales EDF situées sur les côtes: Blayais (Gironde), Flamanville (Manche), Paluel et Penly (Seine-Maritime), Gravelines (Nord).

http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/04/06/01008-20110406ARTFIG00691-depuis-1700-34-tsunamis-sur-les-cotes-francaises.php

1- natures paul keirn connexions fukushima nucleaire 2- natures paul keirn connexions fukushima nucleaire

3 - natures paul keirn connexions fukushima nucleaire Centrales concernées par les tsunami

Quebec cnx site 29 04 2011Hello du Québec !

Ecrire un commentaire  ou en email (non publié) : Paul Keirn

 

Ecrire un commentaire





 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Paul Keirn - dans ENVIRONNEMENT MONDIAL
commenter cet article

commentaires

jonaas17 07/05/2011 18:25



"Avec Fukushima, les Japonais font ce qu'ils n'avaient pas l'habitude de faire:
manifester"…dites-vous…désolé…non…dommage de trouver cette phrase sur un si bon blog …!!! =


Donc, même réponse que sur un site où un blogueur écrivait “…les Japonais commencent à poser de sérieuses limites à leur fatalisme ancestral. Les gens du lobby nucléaire qui les ont mis dans cette panade
feraient bien de garer leurs fesses, s’ils ne veulent pas que les bouseux du Tohoku leur lardent la chair du derche…"  =


Non… Il y a bien longtemps que les "bouseux japonais du Tohoku" ou
d'ailleurs savent “larder la chair du derche” de ceux qui les cherchent comme en témoigne "Kashima Paradise" (de Yann Le Masson, Benie Deswarte) …sans doute l'un des
meilleurs documentaires militants jamais réalisés, qui en dit long sur "comment en est-on arrivé là au Japon"… comme ailleurs…fort opportunément réédité récemment…


Cela dit merci pour votre excellent blog, -semble-t-il , juste découvert…- et pour votre
info: Nous suscitons un évènement de solidarité entre “Ostréiculteurs de Marennes-Oléron & des côtes du
Tohoku” lors du prochain Salon Ostréicole de la Tremblade le 23/5, puisque si, actuellement, vous pouvez déguster des huîtres en France c’est grâce à des huîtres
japonaises, importées, entre autres, des côtes du Tohoku lors de l’opération “Résur” après la disparition de l’huitre portugaise des années 70… Sans parler des échanges de 2010 entre
Ostréiculteurs de Miyagi-ken & du Comité National de la Conchyliculture… dans le contexte des mortalités d’huitres actuelles…


Pour en savoir plus voir:


http://web.mac.com/jonaas17/Site_JONAAS/HuitreJaponTsunami2011.html


+ média de Charente-Maritime, Comité Régional Conchyliculture P. -Charente, Lycée de la Mer Bourcefranc, Mo-Tv, etc…


Merci… à suivre…



Paul Keirn 07/05/2011 22:49



Jonaas17, ce n'est pas moi qui dis que les "Japonais font ce qu'ils n'ont pas l'habitude de faire : manifester", c'est un extrait de presse. Je ne sais quel age vous aviez vers 1968, mais à
l'époque, étant étudiants, nous suivions nos homologues japonais révoltés, les "zengakuren" (http://www.gauchemip.org/spip.php?article165 ). Nos manif d'alors étaient bien palichones à côté de
celles des zengakurens. Je n'aurais pas écrit cette phrase sachant cela.
Oui je connais l'histoire de la souche japonaise et dans deux ans si tout va bien je serais près de chez vous entre port bourgeonnay et La Cotinière ! OK, je relaie votre info demain matin.
A bientot
Paul 



Edito

  • : Natures
  • Natures
  • : NATURE, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ,... Faire partager aux lecteurs les émotions, les réflexions, les connaissances sur la nature, vérification scientifique des recettes léguées par nos ancêtres, les trucs & astuces de survie douce. Sans oublier que "la" nature s'inscrit dans le paysage politique local, national et mondial.
  • Contact

Choose your language

 

 

PARTENARIAT NATURES - EURIZIA

comparer prix achat riz jasmin


 

 

 

 

2-Nous sommes tous Charlie

2014-septembre---ou-trouver-des-lactaires-delicieux-et-sa.jpg

Champignons pissacans suillius in natures paul kei-copie-1

 

 

 

 

Dans La Même Catégorie Peut-Être Aimerez-Vous Aussi :

 

mycodb
IDENTIFICATION
CHAMPIGNONS
________________

 

 
 

CNRS - La vidéo du vendredi

Merci !

free counters

LAISSEZ UN MESSAGE !
paul.keirn@gmail.com