hit-parade-de-la-semaine-de-natures-paul-keirn.jpg

Mardi 5 avril 2011 2 05 /04 /Avr /2011 01:16

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (30) 

Où habitent les morilles et avec qui ? (habitats et biotopes) - Chercher et trouver des morilles, c'est collecter des observations. Internet devient la source de collectes de données afin de systématiser la recherche. Ce n'est pas tant la morille qu'il faut photographier que tout ce qu'il y a autour (comme les scènes de crimes dans les feuilletons de profilers !).

Au cours de la saison 2010, notre enquête sur les morilles nous a conduit à étudier les critères de présence des morilles. Quels biotopes ? Où habitent les morilles et avec qui ? Quelles plantes, quels arbres vivent avec elles ? Ce sont les questions qui ont abouti à quelques articles parmi les plus lus en la matière (voir les articles de base).

La collecte d'information s'est faite un peu à la manière des ethnobotanistes, mais cette fois-ci non pas dans un village ou une maison de retraite, mais dans ce village planétaire qu'est internet. Recueillir tout ce qui se dit : sur les sites, sur les forums, que ce soit vrai ou faux, et tenter d'isoler des lignes directrices, des règles.
C'est ainsi que les rapports entre morilles et "sucres" végétaux est rapidement apparue, sur sol basique, calcaire (voir).

Aujourd'hui, je fais le compte-rendu d'une cueillette décidée à l'avance, dimanche 3 avril 2011, sur la base des hypothèses validées à plusieurs reprises : le biotope "coupe de bois". Résultat : 45 morilles en une heure. Ainsi, pourrez-vous ajouter à votre panoplie de cueilleur de morilles, la connaissance d'un nouveau biotope. Toutes les expériences analogues sont les bienvenues (avec commentaires et photos et ont toute leur place dans ses colonnes - les "experts", c'est, c'est moi, tous ceux qui se donnent la peine d'observer et de partager).

EN ROUTE...

Lieu : le Var, plus précisément dans le massif de la Sainte-Baume. Date : le 3 avril 2011. Climat : une semaine de pluie suivie d'une semaine de plein soleil. Biotope : la prévention des incendies, souvent graves dan sle Var, entraine la coupe des arbute, taillis et parfois arbres sur 50 mètres de part et d'autre de certaines routes traversant des massifs forestiers.

Une de ces routes à été repérée lors d'un passage. Nous décidons d'y retourner. Direction : là où il y a le plus possible de petit bois mort, écorce, brindilles, résultant de la coupe d'arbres. Objectif : les souches des arbres coupés. 

Première observation : les sangliers sont passés avant nous. Mais c'est bon signe.

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (11)

Friands de champignons, la nuit, sangliers, sanglochons et cochogliers (voir l'article) retournent le sol avec leur groin (doté d'un solide cartilage), à la recherche de glands, de tubercules, de truffes de vers, de tout. (je ne vous dis pas ce qu'il advient quand dans un jardin, la nuit, dix à vingt sangliers font le ménage des bulbes de tulipes et jacinthes, un carnage).

Troisième souche : c'est la bonne ( cliquer pour agrandir chaque image) : 

 Ou trouver des morilles - natures paul keirn (01)

Première de l'année ! 

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (02)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (03)

Une morille commune ou comestible (morchella esculenta). Esculenta en latin voulant dire comestible. 

Vite, le biotope !

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (08) 

Une prairie sèche à 500 mètres d'altitude, résultat d'un déboisement il y a un an. Une souche, des débris de bois partout. Bref, la garrigue.

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (05) 

A peine le temps de collecter les noms des plantes avoisinnantes, une deuxième, toujours dans ce bois déchiqueté, lavé de ses sucs et sucres par les pluies.

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (07)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (10)
Les seuls arbres conservés sont des genèvriers (et genevriers cade). Le sol accueille volontiers les iris (jaunes)et les muscaris (bleus). Cela permet ensuite d'aller voir les conseils de jardinage et d'apprendre quel type de sol ces plantes apprécient. Cela remplace le kit d'analyse des sols.

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (12)
Une autre. Pas bien grosse, mais toujours entre 1 à 5 mètres de la souche. Et cette fois, l'arbre est facilement identifiable : le chêne vert, parfois le chêne kermès !
Le chêne vert (Quercus ilex) aussi appelé yeuse (mot tiré de l'occitan euse) ou encore chêne faux houx est un arbre à feuillage persistant de la famille des Fagacées présent sous forme de bois clairs et garrigues. "
Le chêne kermès (Quercus coccifera) est un arbuste à feuilles persistantes de la famille des Fagacées, spontané dans les terrains pierreux calcaires des région méditerranéennes, en particulier dans la garrigue

Nom scientifique : Quercus coccifera L; famille des Fagacées, sous-famille des Fagoideae.Noms communs : chêne kermès, chêne à cochenille, chêne-garrigue, garric. Le chêne kermès tire son nom de la cochenille qui le parasite, Kermes vermilio(de l'arabe qirmiz (قرمز), du persan qirmiz (قرمز) : sanglant; rouge; cochenille).(dixit Wiki).

Les plantes typiques de la garrigue :

 Aphyllanthe de Montpellier,Arbousier, Asphodèle, Camélée, Chêne kermès,Ciste cotonneux, Euphorbe, Fragon, Chêne vert, Chèvrefeuille, Genévrier cade, Genévrier commun, Genévrier de Phénicie, Genêt scorpion ou genêt épineux, Pistachier lentisque, Nerprun alaterne, Romarin, Salsepareille, Thym, Olivier, Limodore à feuilles avortées, Ophrys jaune (une des Orchidées de la région), Ciste à feuille de sauge, Garance voyageuse, Jasmin ligneux, Le buis...etc.

"La garrigue n'a pas toujours été ce « désert » aride livré aux promeneurs que nous voyons. Autrefois elle était le lieu d'une importante activité.

Sans parler des nombreux vestiges préhistoriques et médiévaux (mégalithes, châteaux forts, cavernes fortifiées par les camisards, ermitages...), des troupeaux de chèvres ou de moutons y paissaient, des verriers alimentèrent leurs fours avec son bois dès le Moyen Âge, des bouscatiers y coupaient puis brûlaient le bois pour livrer les villes en charbon, des chaufourniers y bâtirent leurs fours à fours à chaux près des zones les plus boisées, des ruscaïres (écorceurs) y prélevaient plusieurs types d'écorces à destination des tanneurs, des équipes entières de ramasseurs y récoltaient la lavande sauvage, l'aspic, et la ramenaient pour la distiller, une foule de petits propriétaires y défrichait un arpent pour y planter des oliviers ou de la vigne, l'épierrait et y construisirent des terrasses et ces cabanes en pierre sèche que l'on appelle communément (surtout dans le Gard) capitelles...

Toute cette ancienne activité a périclité avec l'avènement de la révolution industrielle puis l'exode rural. Le défrichement par l'homme et les troupeaux a progressivement cessé, la végétation regagnant du terrain, de nombreux chemins se sont refermés et la plupart des constructions de pierre sèche échappent désormais au regard." (article "garrigue" de wiki)

 

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (13)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (14)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (16)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (18)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (19)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (25)

Au centre de l'image, on voit la sève perler. L'arbre n'est pas mort, comme en témoignent également les "gourmands" qui repoussent tout autour de la souche.
Ou trouver des morilles - natures paul keirn (26)
Celle-ci se cache...

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (26.1) 

Pas bien longtemps.

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (27)
Une photo de la zone pour mémoriser l'habitat du champignon. 

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (29)
Encore une, pour le plaisir. Le biotope est bien défini : la garrigue déboisée, autour des souches encore vivantes de chêne vert ou de chêne kermès, parmi les branches broyées.

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (30)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (31) Encore un exemple

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (32) Vue sous un autre angle.

Et finalement

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (33)

Ou trouver des morilles - natures paul keirn (34)

Hmm !

Vous savez quoi faire le week-end prochain ? 

Et n'oubliez pas, l'appareil photo, une photo par morille et son environnement. Et on continue d'apprendre ensemble.
Il faudra que je vous donne un truc de cuisine du coin, de Provence, de l'époque où les maris ramenaient trop de morilles et que les femmes avaient envie de se faciliter la cuisine...Simple mais sublime (mais seulement si ça vous dit 
Ecrire un commentaire )  


Par Paul Keirn - Publié dans : CHAMPIGNONS
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

EN DIRECT DE KIEV
   
Clic triangle bleu, clic plein écran, 
attendre 15 secondes 

2014---chercher-et-trouver-des-morilles-in-natures-paul-kei.jpg

 

Non au gaz de schiste au Grand Rex
Dernière séance...

Cliquez ci-dessus ou ICI en V.F

FIL d'INFOS sur le NUCLEAIRE :

INFONUKE.gif fukushima fil info iphone natures paul keirnPageRank service www.visual-pagerank.org/dossier fukushima natures paul keirndossier conso in Natures Paul Keirnreseau-anti-arnaques-in-natures-paul-keirn.jpg

Non-au-gaz-de-schiste-in-var-paca-brignoles-Natures-Paul-Ke.jpg

kokopelli votre semencier pour la liberté des semences

ong philanthropie 14-18 WW1

news actu live direct info gaz de schiste

Où trouver des morilles-copie-1

Plantes associées et biotopes des morilles !




 















 QR code de NATURES Paul Keirn

 

mycodb
IDENTIFICATION
CHAMPIGNONS
________________

 

  Lactaires...
  Cliquez IDENTIFIER
  Cliquez VOIR
  Cliquez CUISINER

Petit malin...            

Un oeil ? Un vrai. Un faux ?
De qui ? De quoi ? A...Voir !
rss-feedburner-.jpg flux rss FeedBurner

CNRS - La vidéo du vendredi

Edito

Texte Libre

free counters

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés