Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

MORILLES 2014 - N° 2 : On peut aller aux morilles !

16 Mars 2014 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #Morilles 2014

 morilles-2014---N-2.jpg

Pour les premiers pas, cliquez ICI

Extrait de ChampignOnline :

Les premières morilles apparaisssent désormais régulièrement dans les paniers et rejoignent la Une des journaux de la presse quotidienne régionale. Le climat chaotique n'a pourtant pas changé la date d'apparition des "morilles communes comestibles" (en latin, Morchella vulgaris esculenta).

leteur-de-suisse-morilles-in-natures-paul-keirn.jpg (Clic pour agrandir) - Un lecteur de Natures nous fait parvenir sa première trouvaille, biotope des Franches-Montagnes, région frontalière du Doubs. "Bonjour Paul, ce petit message pour vous signaler que les premières morilles pointent leurs nez dans les Franches-Montagnes. Je vous enverrai d'autres photos à l'occasion. Cordiales salutations de Suisse." Merci Pierre-Eric !

Où sont les Franches-Montagnes ? Bonne question ! Ici (à la latitude de Maîche, les petites croix indiquent la frontière franco-suisse):

franches-montagnes-morilles--2.jpg

 

logo-Echo-de-la-vallee-du-Loir.png 

La douceur de l'hiver allonge la durée d'apparition de certaines espèces :

Echo-de-la-vallee-du-Loir.JPG

 « Dans les années 1960-1965, on avait trouvé des chanterelles tardives, mais ce n’était qu’en janvier. » Les chanterelles, champignons d’hiver, ne sont pas les seuls à voir leur cycle habituel bouleversés. « Je trouve actuellement en forêt, des variétés non comestibles qu’ont ne devrait plus trouver depuis plus de deux mois ! »

S'il a beaucoup plu dans certaines régions, dans d'autres on remarque un déficit hydrique. Donc pas de règles générales mais la classique "peau de léopard" (des zones sèches, des zones humides et à l'intérieur des zones plus sèches ou plus humides, etc). On trouve donc partout les conditions d'apparition souhaitée pour ce qui est de l'humidité.

Pour ce qui est de la variable température (ô combien importante) la tranche 18° à 21°correspond à la fructification des sclérotes dans les conditions de laboratoire. Dès cette tranche de température peut être atteinte au sol (dans le Var, 17° à l'ombre correspondent à 25°-27°au soleil à 14H00)...Cela fait plus d'une semaine que cette insolation s'impose et - à mon avis - il est temps de partir en chasse !

D'autant que la Ficaire fleurit ! Souvent un bon indicateur :

Ficaires-en-fleurs.jpg 
La Ficaire, une Astéracée (fleur en étoile, ex-famille des Composées) facilement identifiable par ses feuilles charnues en coeur. Pour moi un bon indicateur de période propice et de biotope.

Ficaire-fausse-renoncule---ranunculus-ficaria.jpg

Fleurs de Ficaire

Feuille-de-Ficaire-par-M.Pierre-GOUJON.jpg 

Feuille de Ficaire

Merci au photographe, M. Pierre Goujon.

Vos premières photos sont les bienvenues. C'est le moment d'y aller...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article