Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Groupe de parole dans le Var : PARENTHESE-PROVENCE

1 Octobre 2014 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #SANTE PUBLIQUE

Parenthese-Provence-un-groupe-de-parole-dans-le-Var-ou-l-.jpg

Quand survient avec brutalité l'annonce d'un cancer ou d'une maladie progressivement invalidante, tout le monde se retrouve démuni. Le "nouveau" malade, souvent assommé, mais aussi les proches et les amis, qui ne savent comment dire, comment faire, comment être. Un groupe de parole est l'un des rares lieux où l'on peut exprimer, échanger ce que l'on ressent. Saluons donc la naissance de Parenthèse-Provence, un groupe de parole itinérant : parenthese-provence.com

PP logo ACCUEIL

 

Bienvenue sur le site de Parenthèse Provence !

Groupe de parole dans le Var - Zones de Rocbaron vers Sainte Anastasie, de Rocbaron vers Correns et de Rocbaron vers Seillons.

Parenthèse Provence est une association loi 1901 qui regroupe des psychologues diplômés, médecins, psychothérapeutes (voir "Qui sommes-nous ?") convaincus de la nécessité de soutenir les hommes et les femmes qui, comme vous, sont touchés par la maladie longue, invalidante, chronique, dégénérative, personnellement ou au niveau familial (cancers, Alzheimer, Parkinson, SLA, AVC, etc. Voir la liste non exhaustive).
 

Que ce soit au moment du diagnostic, pendant les soins et jusqu'à la phase de rémission, ou après, nous vous proposons de parler de ce que vous vivez, de se rencontrer autour de thèmes, de réflexions.
 

Partager son expérience permet d'atténuer le sentiment de solitude, avec celles et ceux - toujours plus nombreux - qui l'ont déjà vécu. Nous vous invitons à nous joindre (voir "Nous joindre ?") pour en savoir plus. Pour mieux comprendre comment se déroulent les séances du groupe de parole, cliquez ici, "Présentation"

PREMIERE REUNION LE 11 OCTOBRE 2014 A SEILLONS-SOURCE-D'ARGENS - EN SAVOIR + CLIQUEZ ICI

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article