Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Liste des plantes contenant le plus d'anti-oxydants.

29 Avril 2010 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #MIEUX CONSOMMER !

 

antioxydant.jpg


Les antioxydants !  Va-t-on se moquer longtemps des gens avec des récits chargés de vendre des potions de Jouvence ou d'éternité ?

Généralement, cela commence par un récit (le mythe est fondateur) du type « on a découvert au coeur de l'Amazonie une tribu qui ne connaît pas le cancer » (évidemment ils meurent entre 40 et 50 ans) et on s'est aperçu qu'elle consommait du xxxx (trouver un nom exotique qui fait rêver) « particulièrement antioxydant » (là, il faudrait ajouter « anti-radicaux libres »! Si vous voulez en profiter c'est xx Euros la (bouteille, le flacon de 40 gélules, etc), rayez la mention inutile.

J'ai relevé du 40 euros les 750 cl (une bouteille) ! Bien sûr tout cela est collecté au coeur de la forêt (il faut rajouter « primaire », intacte, inviolée), ramassé à la sueur de la tribu initiatrice et – immédiatement lyophillisé ou surgelé – et qui arrive par avion au creux de votre main. Il ne reste plus qu'à ingérer avec béatitude et respect le fruit - « encore méconnu » – d'une nature ô combien maternelle...

STOP !
J'ai établi la liste des plantes qui contiennent par ordre décroissant les molécules les plus
antioxydantes qui soient. Et – ce n'est pas une surprise – pas un des fruits édeniques proposés ! Les antioxydants sont le plus souvent sur le marché du coin, accessibles pour quelques euros. Voyons cette liste de plantes antioxydantes, faites à partir d'une des bases de données les plus sérieuses qui soient. Nous allons la décrypter ensuite :

« Concentration of Chemicals in Plants with Antioxidant Activity :

Juglans regia (English Walnut) Fruit - 2,720,600 ppm total [4 chemical(s)]
Pastinaca sativa (Parsnip) Root Essent. Oil - 2,656,000 ppm total [2 chemical(s)]
Oenothera biennis (Evening-Primrose) Leaf - 1,656,000 ppm total [7 chemical(s)]
Punica granatum (Pomegranate) Pericarp - 1,620,000 ppm total [4 chemical(s)]
Phyllanthus emblica (Emblic) Fruit - 1,508,381 ppm total [14 chemical(s)]
Psidium guajava (Guava) Bark - 1,248,000 ppm total [4 chemical(s)]
Cocos nucifera (Copra) Seed - 1,154,933.44 ppm total [10 chemical(s)]
Asimina triloba (Pawpaw) Fruit - 1,146,795 ppm total [10 chemical(s)]
Mangifera indica (Mango) Flower - 1,140,000 ppm total [2 chemical(s)]
Punica granatum (Pomegranate) Root Bark - 1,120,000 ppm total [1 chemical(s)]
Coffea arabica (Coffee) Seed - 1,071,362 ppm total [23 chemical(s)]
Cucumis melo subsp. ssp melo var.cantalupensis (Melon)  - 1,064,600 ppm total [1 ch.]

Camellia sinensis (Tea) Leaf - 1,063,978 ppm total [39 chemical(s)]
Cucumis sativus (Cucumber) Cotyledon - 1,009,400 ppm total [1 chemical(s)]
Punica granatum (Pomegranate) Stem Bark - 1,000,000 ppm total [1 chemical(s)]
Phoenix dactylifera (Date Palm) Fruit - 945,729.8 ppm total [20 chemical(s)]
Myristica fragrans (Mace) Seed - 934,020 ppm total [15 chemical(s)]
Sorbus aucubaria (Rowan Berry) Wood - 928,800 ppm total [1 chemical(s)]
Allium cepa (Onion) Bulb - 843,280.006 ppm total [34 chemical(s)]
Zizyphus jujuba (Da-Zao) Fruit - 825,188.8 ppm total [6 chemical(s)] »

 

 

Traduisons :
(NB : chaque nom anglais et latin a été repris pour trouver le nom français le plus

courant)
Les doublons ont été éliminés.
Concentration des composés chimiques dans les plantes ayant une activité antioxydante

noix perigord

 1°/ LA NOIX (Juglans regia)
La Noix contient de la vitamine C, de l'acide ellagique, de l'acide gallique et des
tanins. La somme en ppm (parties par million) est de 2720600. Inutile de traverser océans et forêts vierges...Vous savez désormais quelle est la plante la plus antioxydante répertoriée !

 panais parsnip pastinaca sativa

 2°/ LE PANAIS (Pastinaca sativa)
Ce vieux légume du Moyen Age qui retrouve aujourd'hui des heures de gloire contient de la
miristycine  (662 000 ppm) que l'on retrouve dans le persil l'aneth et bien sûr les carottes, de la même famille que le panais et du terpinolène (666 000 ppm). L'huile essentielle est la plus concentrée en molécules actives (mais les huiles essentielles ouvrent la porte à tous les overdosages). Le panais était déjà cultivé au Moyen Âge, il figure parmi la centaine de plantes, cultivées dans les monastères, énumérées dans le « Capitulaire De Villis », (un article y a été consacré) ordonnance de l'époque de Charlemagne.

 250px-Illustration Oenothera biennis0 clean800px-Oenothera biennis 20050825 962

 3°/ L'ONAGRE BISANUELLE
Cette plante à fleur, appelée aussi Belle de nuit contient de la quercitine (91000 à
207000 ppm)
Elle est actuellement vendue sous forme d'huile notamment pour prévenir les douleurs
prémenstruelles et comme régulateur hormonal général. Souvent décrite commepotentiellement anti-cancéreuse.

 grenadier copyright germain mege

 4°/ LA GRENADE (punica granatum)
Le fruit du grenadier contient des tannins, de l'acide gallique et du mannitol (E 421 - édulcorant), tous antioxydants. Souvent recommandé contre l'asthme et la dysenterie.

 Phyllanthus emblica ou Amlaamla2

 5°/ L'AMLA (phyllanthus emblica)
Arbre sacré en Inde. Considéré comme « arbre de longue vie », il est cultivé pour sesfruits, il contient quatorze molécules aux propriétés antioxydantes parmi lesquelles la vitamine C, l'alanine, l'acide gallique, l'histidine, le manganèse, la méthionine, le sucrose et des tannins.

 psidium guajava goyave


6°/ LE GOYAVIER – LES GOYAVES (psidium gajava)
Natif des Caraïbes et de l'Amérique centrale, c'est un arbre fruitier que l'on trouve dans l'ensemble de l'Amérique Tropicale.  En Europe, il n'est pas très rustique et ne résiste pas à des températures négatives prolongées.
Tannins et acide ellagique, un polyphénol antioxydant présent dans de nombreux fruits et légumes tels que framboises, fraises, canneberges (cranberry) , noix, noix de pécan, grenades, etc.

Noix de coco 

7°/ LA NOIX DE COCO (cocos nucifera)
Acide laurique (25,754 - 368,847 ppm) très légèrement irritant, acide myristique (7,650 - 133,015 ppm) qui augmente le « bon » cholestérol (HDL-C), acide palmitique (4380 à 75495 ppm) sont les principaux antioxydants

 

 Asiminier du Conservatoire de BrestAsimina triloba red fern farm

8° L'ASIMINIER (Asimina triloba) – Fruit : l'ASIMINE
L'asiminier trilobé est un petit arbre de la famille des Annonaceae, que l'on rencontrer naturellement aux États-Unis et le Sud-Ouest de l'Ontario, où il est appelé « pawpaw tree », découvert par les européens en 1541. Le nom d'« asiminier » a été repris duvocabulaire des Français de Louisiane, il dérive du nom du fruit « asimine » qui a été emprunté à une langue amérindienne locale. Il est tout à fait cultivable en France. On y retrouve : l'acide scorbique (Vit. C), l'alanine (jq 5331 ppm), l'acide myristique, palmitique, méthionine et manganèse (111 ppm).

 mangue

9°/ LA MANGUE (MANGUIER) - ( Mangifera indica)
Le manguier est un arbre (de la famille des Anacardiaceae), originaire d'Asie méridionale, largement cultivé dans les pays tropicaux pour son fruit, la mangue. Acide gallique et tannins.

fruit du caféier 

10°/ LE CAFE (coffea arabica)
Kenya, soudan, Ethiopie, sont ses pays d'origine. Acide chlorogénique, palmitique, tanninet bien sûr son alcoïde apprécié, la caféine.

cucumis melo melon 


11°/ LE MELON (Cucumis melo)
Le melon est une plante herbacée annuelle originaire d'Afrique intertropicale, appartenant à la famille des Cucurbitacées et largement cultivée comme plante potagère pour son faux-fruit comestible. Le terme désigne aussi le fruit lui-même très savoureux, sucré et parfumé. Acide palmitique.

camellia-sinensis thé de chine 


12°/ LE THE DE CHINE (Camellia sinensis)
Caféine (93000 ppm), Polyphénols (222000 ppm), quercetine, etc, plusieurs livres ne suffiraient pas à décrire les multiples vertus du thé qui ne contient pas moins de 39 molécules différentes antioxydantes.

palmier-dattier 

13°/ LES DATTES – PALMIER-DATTIER (Phoenix dactylifera)
Le palmier-dattier aux fruits bien connus rassemble plus de 130 usages identifiés auprès des populations des oasis. En fait le palmier-dattier est à la base d'une économie toute entière (comme le blé ou le riz) : les dattes servent à la production de miel, d'alcool et de vinaigre. Son bois est précieux comme combustible et comme bois d'œuvre dans des régions où les arbres sont très rares. Ses feuilles fournissent une matière première pour la fabrication de divers objets de vannerie. Entières, elles sont utilisées pour couvrir les toits ou fixer les dunes. Le rachis sert pour la confection des articles de meubles. La base des pétioles sont utilisées dans la construction ou dans des travaux artistiques d'ébénisterie. Le bourgeon terminal, comme pour beaucoup de palmiers, peut être consommé comme « chou palmiste ». Il est aussi souvent employé comme arbre d'ornement. Dans certains pays d’Afrique du Nord le palmier dattier est utilisé pour extraire le legmi (ou vin de palme) de son tronc. Des polyphénols en quantité (30000 ppm), du sucrose (400000 ppm), histidine, manganèse, cystidine, méthinine.

Parmi les suivantes, on retiendra surtout l'ail, sublime plante de santé :
14°/ NOIX DE MUSCADE (Myristica fragrans)
15°/ LE SORBIER DES OISELEURS (Sorbus aucubaria)
16°/ L'AIL (Allium cepa)
17°/ LE JUJUBIER (Zizyphus jujuba)
La noix, le panais, la noix de coco, le thé, le café, le melon...Voilà des denrées bien simples à se procurer.  N'hésitez pas à diffuser cette liste auprès de vos amis et connaissances, pour que soient mis en valeur des légumes et fruits à la portée de tous.

Liste des plantes ayant l'activité anti-oxydante la plus élevée (par ordre décroissant) :


1°/ LA NOIX
2°/ LE PANAIS (Pastinaca sativa)
3°/ L'ONAGRE BISANUELLE
4°/ LA GRENADE (punica granatum)
5°/ L'AMLA (phyllanthus emblica)
6°/ LE GOYAVIER – LES GOYAVES (psidium gajava)
7°/ LA NOIX DE COCO (cocos nucifera)
8° L'ASIMINIER (Asimina triloba) – Fruit : l'ASIMINE
9°/ LA MANGUE (MANGUIER) - ( Mangifera indica)
10°/ LE CAFE (coffea arabica)
11°/ LE MELON (Cucumis melo)
12°/ LE THE DE CHINE (Camellia sinensis)
13°/ DATTE – PALMIER-DATTIER (Phoenix dactylifera)
14°/ NOIX DE MUSCADE (Myristica fragrans)
15°/ LE SORBIER DES OISELEURS (Sorbus aucubaria)
16°/ L'AIL (Allium cepa)
17°/ LE JUJUBIER (Zizyphus jujuba)

 

 

 

-o0o-

 

Partenariat NATURES 2016

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MAUGIS François 31/07/2011 21:13



Pour vous aider dans vos recherche concernant les plantes antioxydantes, voici qq élément bibliographiques trouvés sur
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=igname_nu et concernant les Ignames. Bizarement, Dioscorea bulbifera ne semble pas citée.


-  Chang SJ, Lee YC, et al. Chinese yam (Dioscorea alata cv. Tainung No. 2) feeding exhibited antioxidative effects in hyperhomocysteinemia rats. J Agric Food Chem 2004 March 24;52(6):1720-5.


- . Farombi EO,
Britton G, Emerole GO. Evaluation of the antioxydant activity and partial characterisation of extracts from browned yam flour diet. Food research international 2000;33:493-9.


- Hou WC, Lee MH, et al. Antioxidant activities of dioscorin, the storage protein of yam (Dioscorea batatas Decne) tuber. J Agric Food Chem 2001 October;49(10):4956-60.


- Son IS, Kim JH, et al. Antioxidative and Hypolipidemic effects of
diosgenin, a steroidal saponin of yam (Dioscorea spp.), on high-cholesterol fed rats. Biosci Biotechnol Biochem. 2007 Dec;71(12):3063-71.


- Chen YT, Kao WT, Lin KW. Effects of pH on the total phenolic compound, antioxidative ability and the stability of dioscorin of various yam cultivars. Food Chem.
2008;107:250-7.



- Liu YM, Lin KW. Antioxidative Ability, Dioscorin Stability, and the Quality of Yam Chips from
Various Yam Species as Affected by Processing Method. J Food Sci. 2009 Mar;74(2):C118-25.


Cordialement,


François MAUGIS.


 


 


 



Paul Keirn 31/07/2011 23:07



Merci. Je regarde. A bientot


Paul



MAUGIS François 27/07/2011 18:12



Merci d'avoir consulté vos bases de données concernant Dioscorea bulbifera. Pouvez-vous m'aider à en savoir plus sur cette affaire:


1 - à quoi correspond en ppm le chiffre avancé de 708.73 μmol Trolox/g (en) ?


2 - Merci également de commenter ce résumé du Molecular science journal:


Antioxidant capacities of 56 selected Chinese medicinal plants were evaluated


using the Trolox equivalent antioxidant capacity (TEAC) and ferric reducing antioxidant


power (FRAP) assays, and their total phenolic content was measured by the


Folin-Ciocalteu method. The strong correlation between TEAC value and FRAP value


suggested that the antioxidants in these plants possess free radical scavenging activity and


oxidant reducing power, and the high positive correlation between antioxidant capacities


and total phenolic content implied that phenolic compounds are a major contributor to the


antioxidant activity of these plants. The results showed that Dioscorea bulbifera,


Eriobotrya japonica, Tussilago farfara and Ephedra sinica
could be potential rich sources


of natural antioxidants.


 3 - Pourriez-vous m'indiquer
quel est le laboratoire qui envisage de commercialiser Dioscorea bulbifera comme antioxydant.


Merci,


François MAUGIS.


 


 



Paul Keirn 28/07/2011 07:16



Je regarde. Il faudra qq jours. A très bientot


Paul



MAUGIS François 22/07/2011 22:02



Bonjour,


Avez-vous eu connaissance de cette information ?


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


http://fr.wikipedia.org/wiki/Hoffe


Selon une étude publiée en avril 2010 dans le International Journal of Molecular Sciences, la hoffe est l'une des plantes les plus antioxydantes au monde, avec un
taux de 708.73 μmol Trolox/g (en)[2].


 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


Il s'agit d'une variété d'igname que j'étudie depuis plusieurs années (expérimentation sur champ à l'ile de la Réunion) dont le nom est: Dioscorea bulbifera.


Félicitation, votre site est superbe et très instructif. Je vous propose des échanges d'information, en particulier sur les fruits et légumes tropicaux que nous étudions.


Cordialement,


François MAUGIS, Président de l'association Energie Environnement


http://assee.free.fr


 



Paul Keirn 23/07/2011 10:58



Non, je vais regarder. La plus grande prudence est exigée et même Wikipédia peut être faux scientifiquement. Les enjeux économiques relatifs aux antioxydants sont tels qu'il faut vraiment se
méfier. Mais je vais consulter mes bases de données phytochimiques et phytopharmacologiques et vous dire ce qu'il en est. 


J'ai regardé : cette plante n'est pas classée parmi les 20 premières. Il s'agit d'une étude qui précède la commercialisation d'un produit la contenant et sur laquelle la vente s'appuiera.
Classique (hélas)



Auriane Olivier 21/07/2011 13:55



Bonjour,


Je suis actuellement stagiaire à l'Institue de Recherche pour le Développement (IRD) de Marseille et je dois effectuer un état des lieux des antioxydants naturels. Pourriez-vous me donner
les références des vos données sur les pouvoirs antioxydant des molécules citées?


En vous remerciant d'avance



Paul Keirn 23/07/2011 11:00



Ecrivez-moi sur paul.keirn@gmail.com (ce sera mieux). A bientôt. Paul



Plantine 30/04/2010 19:22



Fort intéressant et bon à savoir tout ça !


Je garde en mémoire, car pas difficile à trouver en effet.


Evidemment, c'est moins exotique ... mais tellement plus rassurant !


Par contre, je ne connaissais pas l'asiminier et l'amla !


Merci pour tout ça.


(Petite erreur de frappe en '10°' et dans la liste du bas : caffea au lieu de coffea)



Paul Keirn 01/05/2010 00:23



Les abus sur certaines baies d'Amérique du Sud sont immenses. Les prélèvements automatiques abusifs après résiliation. Ah oui, l'amla et l'asiminier, je ne connaissais pas l'amla non plus. Il y
en a encore plein d'autres encore inconnus sur nos marchés !


Merci à vous