Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Le Karcadé est servi !...

4 Juillet 2010 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #PLANTES & ETHNOBOTANIQUE

Un verre de karcadé

 4 juillet 2010 - Il fait chaud. L'ombre se fait plus courte. C'est donc l'heure du Karcadé !


Dans les ruelles du Caire ou celles d'Aden (Aden-Arabie - Nizan ! "J'avais vingt ans, je ne laisserai personne dire que c'est le plus bel âge de la vie" - Aden Arabie), dans les souks ou les jardins, se vident les verres  de cette tisane acidulée, glacée, au parfum d'hibiscus.

Karcadé - Fleurs d'Hibiscus (1)
On en voit dans les boutiques bio ou chez les marchands orientaux. Mais encore faut-il savoir qu'en faire !
Il faut essayer : c'est vraiment rafraïchissant, acide et doux à la fois (difficile de décrire une saveur !). 
Karcadé - Fleurs d'Hibiscus (2)

Le marchand sait y faire : 50 grammes ! Quinze à vingt suffisent pour un litre d'eau bouillante. Une poignée. Je laisse infuser longtemps, un quart d'heure, comme indiqué sur le mode d'emploi ci-dessus.

Fleur d'hisbiscus

 

 

 

Karcadé-Fleurs d'Hibiscus (4)

Je donne dans les pigments rouges en ce moment !
Après l'huile de Millepertuis (flacon en arrière-plan) qui rougit déjà, voici le Karcadé. 
 

(A ce propos, passons des fleurs aux baies, il faut savoir que les chevreuils, les chèvres, les ruminants ne voient pas le rouge. C'est pour les baies le meilleur des camouflages. Rien d'étonnant donc que nombre de baies soient rouges. Darwin dirait les baies ne sont pas devenues rouges au contact des prédateurs, la génétique produit toutes les couleurs : seules survivent celles que le hasard a fait rouge. 
)
Un quart d'heure plus tard, avec ou sans entonnoir, le précieux breuvage est embouteillé et finalement l'étiquette convient bien, une sorte de limonade artisanale, bien acidulée mais sans les bulles.

C'est tout pour la recette. Mais peut-être y a-t-il (je me demande d'où vient cette mode du "t'il" un peu partout) autre chose à savoir ?

C'est sûr. Je découvre l'ampleur de mon ignorance. Je tape "karcadé wiki" dans Google et que vois-je ?

"L'Hibiscus sabdariffa (ou Oseille de Guinée, Roselle) est une plante herbacée de la famille des Malvacées qui pousse en zone tropicale, notamment en Afrique de l'ouest (Burkina Faso, Sénégal, sud du Mali, nord de la Côte d'Ivoire). Cette plante est aussi connue en Égypte et au Mexique où on l'appelle flor de Jamaica.
Le karkadé, ou bissap, est la boisson préparée à partir des fleurs de cet hibiscus à fleurs rouges."

"L'Hibiscus sabdariffa (ou Oseille de Guinée, Roselle) est une plante herbacée de la famille des Malvacées qui pousse en zone tropicale, notamment en Afrique de l'ouest (Burkina Faso, Sénégal, sud du Mali, nord de la Côte d'Ivoire). Cette plante est aussi connue en Égypte et au Mexique où on l'appelle flor de Jamaica.
Le karkadé, ou bissap, est la boisson préparée à partir des fleurs de cet hibiscus à fleurs rouges."

Le site alterafrica.com, qui présente de nombreux produits venus d'Afrique, complète :

Confiture de bissap

"L'infusion d'hibiscus se déguste chaude ou froide (très rafraichissante).
Pour préparer un cocktail à l'hibiscus, ajouter divers jus de fruit (ananas...) et servir frais.
En Mauritanie ou en Egypte, on ajoute quelques feuilles de menthe: c'est délicieux !

Le bissap est produit à partir des calices rouges et charnus de la variété anthocyanées. Ces calices de 3 à 4 cm de long entourent un fruit ; une capsule qui contient des graines.

Le bissap est aussi un colorant alimentaire qui est de plus en plus utilisé en remplacement des colorants chimiques. Cette utilisation concerne surtout le marché européen qui importe environ 3000 tonnes de calices séchés par an.

Le bissap est riche en vitamine C.
En infusion chaude, il facilite la digestion, est dépuratif, diurétique et provoque une baisse de la pression sanguine. Ce qui fait que les Egyptiens le déconseillent aux hommes juste avant d’aller se coucher…"

 

Et le Karcadé-bissap déferle sous toutes ses formes : confiture, sirop, lyophillisé, en sachets comme le thé...Il était temps de s'y mettre ! 

3w.paperblog.fr/2216102/bissap/ ajoute sa recette :
- 1 litre d'eau
- 1 morceau de 1 à 1,5 cm de gingembre frais
- 1 petit bouquet de menthe fraîche
- 12 à 16 morceaux de sucre
- 1 poignée de fleurs séchées de bissap

Mettre à bouillir l'eau, le bissap et le gingembre pilé . Quand la préparation arrive à ébullition, la laisser encore sur le feu 5 minutes. Puis, hors du feu, ajouter d'abord le sucre et ensuite la menthe. Laisser infuser une heure. Filtrer et laisser refroidir. Mettre au frigo et servir classé !
Vous pouvez plus ou moins sucrer cette boisson, c'est à votre convenance.
Il existe plusieurs version, on peu y ajouter aussi de la fleur d'oranger.

En tout cas c'est une délicieuse boisson très rafraichissante et d'une merveilleuse couleur !
A votre santé !!

Sirop de bissap
Fleur d'Hibiscus (bissap)

Fleur d'hibiscus sabdariffa L.
"L'Hibiscus sabdariffa (ou Oseille de Guinée, Roselle) est une plante herbacée de la famille des Malvacées qui pousse en zone tropicale, notamment en Afrique de l'ouest (Burkina faso* où on cultive le bissap-bio, Sénégal sud du Mali nord de la Cote d'Ivoire. Cette plante est aussi connue en Egypte et au Mexique où on l'appelle flor de Jamaica.

Le karkadé, ou bissap, est la boisson préparée à partir des fleurs de cet Hibiscus à fleurs rouges.
Autres noms communs du bissap : thé rose d'Abyssinie. Au Mali, dah (du bambara, passé dans l'usage local de la langue française)." -  Hélène Paul, "Hibiscus sabdariffa" L., thèse, 1995

*'Burkina Faso', traduction : le pays des hommes intègres.

Le site 'congocookbook.com/beverages/jus_de_bissap.html' apporte la touche africaine de l'ouest :


Jus de Bissap
Il est souvent appelée la boisson «nationale du Sénégal " . Chaque rue très fréquentée , la gare, gare routière , et le stade aura ses fournisseurs bissap. Les fleurs séchées peuvent être trouvés dans tous les marchés. Le Bissap est aussi populaire dans de nombreux pays voisins de l' Afrique de l'Ouest : à la fois la fleur et la boisson sont également connus comme  Oseille de Guinée, Guinée Sorrel, et Karkadé. Dans les pays de langue arabe , comme l'Egypte et le Soudan , ils sont appelés Karkaday. Les fleurs séchées sont souvent appelées oseille rouge, l'oseille ou roselle .

Ingrédients :

•deux à trois tasses de fleurs séchées d'hibiscus
•une ou deux tasses de sucre
•un ou deux des arômes facultatives suivantes:
◦branche de menthe
◦thé de vanille un demi- extrait
◦une demi- cuillère à café de gingembre frais râpé
◦une cuillère à café d'eau de fleur d'oranger
◦une demi-tasse de jus de citron
◦une tasse de jus d'ananas ou de jus d'orange

Ce que vous faites

•Rincer rapidement les fleurs séchées à l'eau froide .
•Dans un casserole de deux pintes ( environ deux litres ) d'eau froide, dès que l'eau commence à bouillir, ajouter les feuilles séchées d'hibiscus . Retirer immédiatement du feu et laisser infuser les fleurs de dix minutes. Versez l'eau de la marmite dans un pichet en utilisant une passoire (doublée d'une étamine ou une serviette en papier si vous le souhaitez) pour séparer les fleurs de l'eau. Incorporer le sucre . Ajoutez tous les autres arômes (si désiré).
•Ajoutez de la glace.
•Servir en tout temps, et surtout avec "Ceebu Jen" (renseignement pris : ce plat traditionnel, normalement réservé aux jours de fête, se compose de poisson, thiouf au Sénégal ou dorade à Munich, de légumes cuits dans un bouillon très parfumé, et de riz également cuit dans le bouillon:ou n'importe quel plat de l'Afrique occidentale.)

Le "rouge", tarte au jus de Bissap rappelle certaines personnes de la canneberge ou airelle jus, qui peut être remplacé dans cette recette si les fleurs séchées d'hibiscus ne peut être obtenu .

Une combinaison de communes des arômes de vanille et de menthe . Bissap peut être préparé à double concentration , en utilisant seulement la moitié autant d'eau . Le Jus de Bissap résultant peut être mélangé avec de l'eau de Seltz, soda au gingembre, ou soda citron-lime . Jus de Bissap peut également être mélangé dans les cocktails .

Le secs Hibiscus sabdariffa les fleurs sont exportées et utilisées dans le commerce pour faire des arômes alimentaires et colorants . En Afrique , la nouvelle , tendre feuilles et les tiges de la plante hibiscus sont consommées comme Verts en Afrique.

En Gambie (qui est complètement entourée par le Sénégal ) , wanjo est une boisson qui est semblable au jus de Bissap . Une autre boisson semblable , rendue plus ou moins la même manière , appelé zobo ou tsobo, est populaire dans le nord du Nigeria.

Tchin !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

.Tachka.(Josiane.) 04/07/2010 20:14



Va falloir que j'essaie d'en trouver car j'ai envie d'essayer!



Paul Keirn 04/07/2010 22:45



Oui, il faut essayer. Et puis d'après les recettes les variantes ont l'air nombreuses. A suivre... 



michele Asthon 83 04/07/2010 14:15



on voit que la chaleur revient et que les grands esprits  se rencontrent  j'en ai fait 3l hier  delicieux a bientot 



Paul Keirn 04/07/2010 18:58



Ahah...EN effet !



.Tachka.(Josiane.) 04/07/2010 13:18



Je ne connais pas!!!!!!



Paul Keirn 04/07/2010 18:58



Il faut rattraper ça bien vite


Amitiés


Paul