Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Le combat "créationnistes" contre scientifiques vous concerne !

11 Décembre 2009 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #VIVE DARWIN !

Aux Etats-Unis, les tenants d'une origine divine de l'espèce humaine sont parvenus à imposer un double enseignement (chrétien et scientifique) !

giordano brunoS'il vous plaît qu'on enseigne aux enfants que l'Homme est apparu il y a 6000 ans, libre à vous, mais moi cela me déplaît farouchement.

Les personnes croyantes sont respectables pour autant qu'elles respectent l'idée que leur liberté de croire s'arrête là ou commence ma liberté de ne pas croire.

Giordano Bruno (portrait ci-dessus) montre, vers 1580, de manière philosophique, la pertinence d'un univers infini, peuplé d'une quantité innombrable de mondes identiques au nôtre (les galaxies). Accusé d'hérésie par l'Inquisition...(suite en bas d'article)
____________________________________________________________


En parlant de Darwin (voir article précédent "Mais pourquoi les mites ont un vol aussi nul ?" ...) et de ce qui est la seule réalité scientifique actuellement acceptable, le néodarwinisme (qui évoluera sans doute à mesure que la science évolue), je me disais bien qu'il y aurait quelques lecteurs pour venir faire de la propagande pour des approches non scientifiques, évidemment religieuses (islamistes ou sectaires, ce qui revient au même). La mode étant actuellement sur internet de défendre l'idée que les textes religieux sont des textes scientifiques qu'il faut savoir décrypter. Ce qui est évidemment absurde. Chacun est libre de croire ce qu'il veut mais il ne faut pas mélanger croyance et science. Chacun est libre de croire qu'une entité supérieure est le "grand architecte de l'univers" et que tout a été conçu par sa volonté. C'est une simple affirmation. C'est un présupposé qui, par définition, est totalement et à jamais invérifiable. La science repousse les affirmations sans preuve, les présupposés : elle observe, émet des hypothèses qu'elle se doit de vérifier et finalement valide ou rejette l'hypothèse formulée (relire le "Discours de la méthode" de Descartes).
Quand on reçoit ce genre de texte, il y a deux attitudes possibles : le mettre à la corbeille ou le contrer. Je préfère cette dernière solution.
Voici le texte de ce commentaire :

"Curieusement, l'hypothèse du "créationnisme scientifique" n'est jamais évoquée.
Selon celle-ci toute la vie sur terre aurait été créée scientifiquement par une civilisation très avancée venue de l'espace, les "Elohim" de la bible.
Ils auraient commencé par des formes de vie simples, puis de plus en plus compliquées pour finir par créer les hommes "à leur image et leur ressemblance", comme il est dit dans la bible qui serait en fait le premier livre athée.
L'évolution constatée correspondrait, en fait, à l'évolution de leurs techniques de créations. Il y a 60 ans, à peine, nous découvrions la composition de la molécule d'ADN, aujourd'hui Craig Venter et son équipe sont très près de décrypter le code génétique minimum nécessaire à une bactérie pour survivre.
Code génétique qu'il sera par la suite possible de créer de manière 100% synthétique. De quoi notre  génie génétique sera-t-il capable dans 50 ans, dans100 ans etc.!?"


Reprenons (mes commentaires sont en couleur)
"Curieusement, l'hypothèse du "créationnisme scientifique" n'est jamais évoquée.
Evidemment ! le "créationnisme" étant l'affirmation que c'est un dieu qui a tout créé sur Terre, on ne voit pas bien comment on peut oser accoler ce mot avec "scientifique". Parler de "créationnisme scientifique" contient déjà une conradition fondamentale. Soit naïve, soit malhonnête. 
Selon celle-ci toute la vie sur terre aurait été créée scientifiquement par une civilisation très avancée venue de l'espace, les "Elohim" de la bible.
Ah ! Là on est déjà dans le monde sectaire, celui des sectes et notamment celle de Raéliens. Claude Vorilhon étant le "témoin" d'un atterrissage d'ovni. Je me souviens avoir lu dans les années 60 le premier témoignage de Vorilhon dans le magazine "Lumières dans la nuit", magazine centré sur les ovnis. Jamais il n'a parlé de contact lors de ce premier témoignage !
Ils auraient commencé par des formes de vie simples, puis de plus en plus compliquées pour finir par créer les hommes "à leur image et leur ressemblance", comme il est dit dans la bible qui serait en fait le premier livre athée.
La Bible, premier livre athée ! Une première ('a-' préfixe privatif, theos=dieu, atheos= sans dieu).
L'évolution constatée correspondrait, en fait, à l'évolution de leurs techniques de créations. Il y a 60 ans, à peine, nous découvrions la composition de la molécule d'ADN, aujourd'hui Craig Venter et son équipe sont très près de décrypter le code génétique minimum nécessaire à une bactérie pour survivre.
On peut tout affirmer, tout : je peux très bien dire que les bactéries sont en fait une forme de pensée supérieure cachée qui a construit l'évolution jusqu'à l'homme. Et qu'elles sont les émissaires d'un dieu. Pourquoi pas ! C'est une affirmation, ce n'est pas et ne pourra jamais être de la science. Ce n'est même pas une hypothèse. Une hypothèse propose qu'il existe un lien méconnu entre des événements et appelle la vérification. L'hypothèse s'inscrit dans une démarche complète (observation, hypothèse, tentative de validation de l'hypothèse avec une méthode). Il ne faut pas confondre affirmation et hypothèse. 
Code génétique qu'il sera par la suite possible de créer de manière 100% synthétique. De quoi notre  génie génétique sera-t-il capable dans 50 ans, dans 100 ans etc.!?"

Les avancées de la science, qu'elles soient ou non à double tranchant, se poursuivront. Cette évolution de nos connaissances n'implique en rien la croyance.

Pour mieux répondre à notre interlocuteur, j'ai étudié ce qui se dit sur le créationnisme scientifique. J'ai trouvé un site qui formule bien le combat d'idée qui existe en ce moment. Combat qui s'illustre bien aux Etats-Unis entre darwinistes et créationnistes. Ces derniers étant parvenus à imposer dans les écoles un double apprentissage dans les écoles et collèges : l'histoire des origines de la vie vue par les croyants, l'autre par les hommes et femmes de science. Je vous invite à
visiter ce site dont j'ai extrait l'article qui suit : 
 

Le créationnisme scientifique

Tout sauf de la science !



Pour les créationnistes, l'homme et toutes les espèces animales sont les fruits de la création de l'univers par Dieu. Les formes les plus puissantes et les mieux structurées du créationnisme "biblique" se trouvent chez des protestants fondamentalistes (Pentecôtistes, Adventistes du Septième Jour, Baptistes...) et les Témoins de Jéhovah. Ils tentent de promouvoir une lecture littérale de la Genèse selon laquelle la création aurait eu lieu il y a 6000 ans en l'étayant par des "preuves scientifiques". On notera aussi l'existence d'un créationnisme extraterrestre chez les raëliens.
Sauf devant un auditoire crédule et ignorant ce qu'est une démarche scientifique, il leur est cependant difficile de défendre de telles hypothèses face aux découvertes de la science et, notamment, la théorie de l'évolution issue des travaux de Charles Darwin.

Pour résoudre cette contradiction, les partisans du créationnisme avancent aujourd'hui des théories plus subtiles, mais très offensives. Sans nier l'évolution, ils défendent, toujours "preuves à l'appui" la théorie selon laquelle le monde et l'homme ont été désirés, programmés par un créateur. Pour eux, il ne peut y avoir de hasard ni de sélection naturelle. Derrière l'apparition de la vie et celle de l'homme, but ultime de la création, il y aurait une volonté, forcément divine. Aux Etats-Unis, cette théorie est appelée "l'Intelligent Design" (Dessein intelligent). En France, elle est portée par l'Institut Interdisciplinaire de Paris. Certains musulmans, dans le sillage du Dr Bucaille ("La Bible, le Coran et la Science") veulent faire du Coran un livre de science contenant les preuves de la création de l'univers par Allah. (Voir la page Coran et science).

Disposant de leurs propres instituts de recherche et très actifs sur Internet, les partisans de l'"Intelligent design" parviennent à semer le doute parmi les étudiants et les professeurs par une présentation fallacieuse des faits, teintée d'un semblant d'approche logique et scientifique. Dans certaines villes des Etats-Unis, des parents d'élèves sont parvenus à faire mettre dans les programmes scolaires "l'Intelligent Design" et la théorie de l'évolution sur le même plan.


 

Principales entorses aux principes scientifiques commises par les créationnistes

  • Absence de scepticisme

    Les expériences dites "scientifiques" des créationnistes ne respectent pas le principe de scepticisme qui doit guider la mise en place d'une expérimentation ou d'une théorie scientifique. Or la foi en un créateur est une idée préconçue du résultat attendu. La foi est une certitude intime qui n'accepte le résultat d'une expérience que si elle va dans son sens. Le créationnisme, présenté comme irréfutable, n'est donc pas scientifique.

     
  • Erreurs de logique

    Le plus souvent, le raisonnement logique se déroule sur la base de prémisses fausses ou sur une sélection tendancieuse de faits expérimentaux. Les faits sélectionnés sont "mis en cohérence" afin d'étayer la théorie que l'on souhaite démontrer.

     
  • Intrusion de la spiritualité dans la science

    La spiritualité est ce qui traite de l'Esprit en dehors de toute matérialité. Or seules l'expérimentation et l'observation réalisées sur la matière permettent de garantir son caractère reproductible, objectif et donc scientifique. Toute introduction d'un quelconque élément de spiritualité dans une théorie la rend non testable, donc non scientifique. Aucune théorie créationniste ne peut faire la moindre prédiction.
    En outre, l'introduction du divin comme élément d'une théorie scientifique ne répond pas au principe de parcimonie qui consiste à n'utiliser que les hypothèses les plus simples et qui sont testables.
    Voir la page sur Rasoir d'Occam ou principe de parcimonie.

     
  • Désinformation et manipulation

    On recherche les petites incohérences de la communication scientifique en les isolant de leur contexte et en évitant de mentionner que le problème a été réglé.
    Une des stratégies utilisées est de poser de mauvaises questions, d'utiliser des raisonnements par analogie pour soulever de fausses objections.
    "On le fait à un niveau de détail qui met la plus grande part du public dans l’embarras : l’instruction apparente force le respect ; dans le même temps livre le public pieds et poings liés à la manipulation par manque d’expertise. Le procédé fonctionne : les boussoles des journalistes s’affolent ; ces derniers tombent dans le piège ou ne récusent que timidement."
    (Guillaume Lecointre / Evolution et créationnismes)

     
  • Fraudes caractérisées

    Au-delà d'interprétations aberrantes induites par un aveuglement mystique, on se trouve parfois face à des fabrications de faits. Exemples :
    Le géologue australien, Ian Plimer, auteur de "Telling lies for God, Reason versus creationism", a démontré de telles fraudes lors de procès contre les créationnistes.
    Fausses preuves de la cohabitation de l'homme et des dinosaures (Glen Rose, Texas)
    Faux diplômes scientifiques (Kent Hovind)
    Faux interviews pour piéger un scientifique de renom (Richard Dawkins)
     

    Tous ces mouvements du "créationnisme scientifique" et tous ceux qui cherchent à introduire de la spiritualité dans la science qui, par définition, est matérialiste, constituent des impostures intellectuelles avec des objectifs religieux. La science est utilisée comme un moyen de légitimer des dogmes en bernant les lecteurs ou les auditeurs les plus naïfs ou les moins avertis.

    Ces théories créationnistes cherchent aussi à faire sortir la science de son rôle pour qu'elle apporte sa caution au domaine de la morale ou à celui de la politique. Ainsi, l’avortement et l’homosexualité transgresseraient le "dessein intelligent", car non conformes aux lois naturelles, donc à la volonté de Dieu. Les précédents d'utilisation de la science dans ce but doivent être rappelés : anthropologie nazie pour prouver l'infériorité de certaines races. On sait où cela a conduit.
     

giordano_bruno.jpgExtrait de wikipédia : Giordano Bruno (janvier 1548, Nola - 17 février 1600, Rome), est un moine dominicain, philosophe et théologien italien, qui osa notamment exprimer qu'il existait  des "univers-îles" dans l'espace, bref des galaxies... À la lecture de sa condamnation au bûcher, Bruno commente : « Vous éprouvez sans doute plus de crainte à rendre cette sentence que moi à la recevoir. ». Le 17 février 1600, il est mis nu, la langue entravée par un mors de bois l'empêchant de parler et de crier[4], sur le Campo Dei Fiori et supplicié sur le bûcher devant la foule des pèlerins venus pour le Jubilé.

Le 20 janvier 1600, Clément VIII ordonne au tribunal de l'Inquisition de prononcer son jugement qui le déclare hérétique et qui, « devant son extrême et résolue défense »[3], le condamne à être remis au bras séculier pour être puni, selon la formule habituelle, « avec autant de clémence qu'il se pourrait et sans répandre de sang. » (ut quam clementissime et citra sanguinis effusionem puniretur).


Sur la base des travaux de Nicolas Copernic et Nicolas de Cues, il montre, de manière philosophique, la pertinence d'un univers infini, peuplé d'une quantité innombrable de mondes identiques au nôtre (les galaxies). Accusé d'hérésie par l'Inquisition, notamment pour ses écrits jugés blasphématoires et son intérêt pour la magie, il est condamné à être brûlé vif au terme de huit années de procès.
« Je ne crains rien et je ne rétracte rien, il n'y a rien à rétracter et je ne sais pas ce que j'aurais à rétracter. »

Ne t'en fais pas Giordano, les scientifiques ont fini par te donner raison contre l'obscurantisme des croyances, toujours prêtes à détruire ceux qui les contredisent. Ne t'en fais pas, nous sommes là, nombreux, à défendre les sciences et les libertés.

Giordano Bruno sur Wiki

giordano.jpg
Campo dei fiori, à Rome. La statue de
Giordano Bruno.
giordano-inauguration.jpg
Inauguration de la statue

329px-Giordano_Bruno_Campo_dei_Fiori-copie-1.jpg
Et un excellent site consacré aux scientifiques victimes de l'obscurantisme :
- Sur Giordano Bruno (en italien)
- Sur Paolo Sarpi
- Sur Tomasso Campanelli
- Sur Erasme de Rotterdam
- Sur Giulio Cesare Vanini
- Sur Aonio Paleario (en anglais)
- Sur Miguel Serveto
- Sur John Wycliff
- Sur Jan Hus
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Raélitout 18/12/2012 17:57


Votre blog ne modère rien du tout, il sélectionne ou sensure ce qui ne convient pas, comme le font tout ceux qui n'aiment pas la contradiction! J'ai envoyé plusieurs commentaires mais aucuns n'a
été retenu! Pourquoi?

Paul Keirn 18/12/2012 19:32



Bonsoir


Biens sûr que je modère ce site. Et ce plusieurs fois par jour. 


Il s’agit d’un blog qui défend, entre autres valeurs, celle de la science, caractérisée par un protocole, la démarche scientifique. 


Je considère que vos propos sur l’ensemencement de la Terre par des extra-terrestres constitue une hypothèse. Mais une hypothèse que je juge sans la moindre preuve, sans fondement. Et très peu
probable, face à l’hypothèse de l’inéluctabilité de la vie, qui est évidemment partout dans l’univers. Bien sûr, une espèce évoluée peut terraformer un autre monde et l’espèce humaine sera sans
doute amenée à le faire dans les siècles à venir. En pensant cela, vous ne faites que repousser l’origine de la vie : d’où viennent donc vos "terraformeurs" venus sur Terre ? Vous vous gardez
bien de répondre à cette question ! Et pour cause. Pour moi, il ne s’agit pas de croire aveuglément, mais de vérifier les hypothèses dans le cadre d’une recherche, d’une démarche expérimentale,
tel qu’Auguste Compte a pu le faire, par exemple.


De plus, vous utilisez un pseudo, raelitou, qui fait penser à Raël, un certain M. Vorillon, connu pour être le gourou de la secte raëlienne, couvert de procès en tous genres. Peut être passez
vous votre temps à diffuser ses âneries.


Par mes fonctions j'ai été amené à détruire de nombreuses sectes et à réduire à néant les espoirs de ces gourous, la plupart du temps des abuseurs sexuels et des escrocs. 


Les lecteurs, vous, moi, sommes déjà assujettis à assez de balivernes de tous ordres (style “fin du monde”, croyances religieuses diverses et variées) pour que j’y ajoute les vôtres. 


Cordialement


PK



Plantine 13/12/2009 10:08


Me fatiguent tous ces illuminés !

Vous dites 'Au-delà d'interprétations aberrantes induites par un aveuglement mystique...' , moi je dirais 'induites par l'intérêt purement financier'.

Imaginez que plus personne ne croit en Dieu (quel qu'il soit) ... c'est tout un business qui s'écroule et ça, les religieux de tous bords ne le veulent pas.

D'ailleurs, question : on a un chiffre de ce que rapportent globalement toutes activités confondues, les religions (amulettes, encens, construction
d'édifices, pélerinages, oboles, livres, etc) ? ça doit être énormissime et très édifiant !

Ce que je ne supporte pas c'est la négation de faits prouvés au profit de créations de l'esprit humain pour se rassurer ou pour 'endormir'.
Chacun est libre de pratiquer sa religion si ça l'aide à vivre, mais chacun se doit de respecter ceux qui n'y croient pas.

Je ne comprend pas que les Scientifiques perdent leur temps à expliquer des faits vérifiés à des gens dont l'honnêteté intellectuelle est plus que suspecte.
Ne dit-on pas "qu'il n'y a pas pire idiot que celui qui ne veut pas comprendre' ?

Ces mêmes scientifiques qui ont déjà bien du mal à faire la démonstation de leur théories au sein de leur propre communauté ont tant à faire, à découvrir, à expliquer, qu'ils ne devraient pas
perdre leur temps précieux à se battre contre des moulins à vent ... ou à paroles.

Je découvre ce blog passionnant et compte bien revenir pour m'y instruire.
Bon dimanche à vous.


Paul Keirn 13/12/2009 13:56


Merci, ça me touche. Dans l'article le plus récent qui revient sur un commentaire reçu, je termine un peu comme vous le pensez je crois : il faut qu'ils respectent l'idée que leur liberté de croire
s'arrête là où commence ma liberté de ne pas croire. A bientot Plantine !