Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Le benitier automatique et les bactéries...

14 Novembre 2009 , Rédigé par Paul Keirn

Non, ce n'est pas le titre d'une fable de La Fontaine. Encore que Jean s'en serait peut-être inspiré ! Les profiteurs de crise - grippe A H1N1 oblige - sont comme les bactéries : ils se développent sur un milieu propice. Ici, la peur. Voici donc un futur milliardaire, tant les commandes affluent de monde entier. Le distributeur automatique d'eau bénite ! Que c'est beau. On approche la main et slurp, une giclée d'eau bénite. Quelle créativité !...Seule l'Italie pouvait couver un tel inventeur. Mais parlons plutôt des bactéries sur les mains. Sur vos mains.



Les bactéries sur votre main ? Vous entretenez un vrai zoo en comprenant en moyenne 4700. Vous croyez que c'est 4700 bactéries. Ah non, il va falloir vous armer de votre pistolets à rajouter des zéros (Boris Vian, c'était le pistoler à osties). 4700, c'est le nombre d'espèces de bactéries qui courent sur votre main. Quand même ! (oui, et le sumo s'écrase sur la fenêtre).

Alors si c'est ça, combien y en a-t-il par millimètre carré ? En moyenne 230.000. Oui, sur un espace de 1 millimètre sur 1 millimètre. C'est vrai que cela paraît impossible. Et pourtant. Les bactéries ont un taille moyenne de 1 micron. Un micron c'est 1 millième de millimètre (notre oeil ne voit pas en deça d'un dizième de millimètre).

Et 1000 millimètres sur 1000 millimètres cela fait un million de "cases" de 1 micron carré. 230.000/1 000 000, cela ne fait que 23% de votre peau couverte de bactéries. Voyez que ce n'est pas beaucoup finalement. Elles ne pointent pas à Pole Emploi : elles mangent les cellules de peau morte.

Quand vous vous dites ça en vous séchant les mains avec le jet d'air chaud des toilettes de la station autoroute, vous ne savez pas ce que vous faites, malheureux : d'après une étude récente, le jet d'air chaud multiplie par deux le nombre de bactéries. De toute façon le combat est perdu d'avance car i y a bien longtemps que nous avons pactisé avec les bactéries.

 Elles sont partout dans notre corps et elles nous aident. Nous sommes totalement en symbiose avec elles et finalement rares sont celles qui sont dangereuses. Même au coeur de chacune de nos cellules, il y a les mitochondries, aujourd'hui considérées comme d'anciennes bactéries. C'est l'espèce dominante de la planète Terre, très largement. Si on les concentrait au niveau du sol, en prenant toutes celles qui sont entre -500 mètres sous terre et 10.000 mètres dans les airs, l'épaisseur des bactéries réunies serait de 2,50 mètres.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marcel 14/11/2009 14:43


beaucoup de bactéries sont nos alliés heureusement d'ailleurs notre corps est organisé comme il se doit pour se protéger contre celles qui sont indésirables mais tu a raison ce n'est pas un luxe de
se laver les mais mais il ne faut pas non plus que cela devienne une obscession quand aux bénitiers beaucoup vont uriner dedans juste histoire d'emmer.....les autres le savais tu  ?  bon
week end mon ami
Marcel


Paul Keirn 14/11/2009 17:49


Non je ne savais pas. Faut dire que j'ai jamais été un fan des églises, autrement que pour la beauté des monuments. Faudra que je fasse un papier sur Giordano Bruno, qui a été brulé pour affirmer
qu'il y avait...des galaxies. l Là, tu me donnes une idée.