Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

LA SOCIETE CANCERIGENE : « Notre poison quotidien » de Marie-Monique ROBIN (in Natures Paul Keirn)

27 Novembre 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #DEFENSE DES CONSOMMATEURS

 

Notre-poison-quotidien.jpg

On parlé à la fin des années 60 de la « société du spectacle » (1967 – Guy Debord, les « situationnistes » en général) puis en 70 de la « société de consommation » (Jean Baudrillard, mon maître  de thèse à Paris X). Force est de constater que l'on peut aujourd'hui parler de « la société cancérigène », tant il est évident aujourd'hui que la maximisation des profits à court terme - le modèle économique dominant  - a conduit à multiplier par deux en trente ans le nombre des cancers.

Le travail remarquable de Marie Monique Robin, qui a reçu la plus haute distinction journalistique - le prix Albert Londres - nous fait suivre son enquête, ses investigations parmi ceux qui empoisonnent encore aujourd'hui le contenu de vos assiettes et celles de vos enfants. 

A voir absolument ! Le titre : « Notre poison quotidien » 

 

 

Maximiser le profit en un minimum de temps, au mépris de la santé des humains, qu'ils soient d'ici ou d'ailleurs a été le refrain constant de ces cent cinquante dernières années.

L'atmosphère est mal en point ; le réchauffement climatique terrestre dépasse les angoisses des prévisionnistes les plus déprimés ; les forêts pourvoyeuses de notre oxygène sont systématiquement détruites ; l'épuisement des ressources fossiles se poursuit d'arrache-pied ; quand le pétrole vient à manquer on tente de faire rendre du gaz au schiste quitte à empoisonner votre eau ; l'eau est contaminée par les perturbateurs hormonaux ; l'alimentation regorge de pesticides cancérigènes ; la poursuite du nucléaire civilo-militaire se poursuit ; les mers-poubelles dont les fonds son raclés à blanc finissent d'alimenter les humains ; les banques tiennent entre leurs mains les états complices de leurs profits et l'espérance de vie, de vos vies, qui jusqu'à maintenant allait croissant, va désormais se réduire peu à peu dans une poignée d'années.

Le système économique capitaliste, fondé sur une exploitation totale des matières premières et des hommes pour le profit d'une minorité a échoué, qu'on le veuille ou non, quelle que soit votre couleur politique. C'est simplement un fait historique. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article