Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

IGNAME : plante alimentaire miracle - vecteur de l'hominisation ?

11 Août 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #MIEUX CONSOMMER !

"Bonjour,

Avez-vous eu connaissance de cette information ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hoffe

Selon une étude publiée en avril 2010 dans le International Journal of Molecular Sciences, la hoffe est l'une des plantes les plus antioxydantes au monde, avec un taux de 708.73 μmol Trolox/g.
 

François Maugis"

 

 

Un lecteur de l'article "Liste des plantes les plus antioxydantes"  (suivi de "Les polyphénols - liste des plantes actives")  me fait parvenir ce message courant juillet. Avant de chercher à savoir si la Hoffe contient des molécules antioxydantes, je relis le message...La Hoffe ? Exclamation et surtout interrogation : je ne connais pas la Hoffe !

 

Réflexe le plus souvent salutaire, je consulte Wikipédia, l'encyclopédie collaborative. Hoffe Return :

 

 

"L'Hoffe (Dioscorea bulbifera), igname bulbifère, pomme-en-l'air à l'île de la Réunion, masako en Guyane et dans les Antilles, ou encore pomme Edward aux Seychelles, Adore en Guadeloupe, est une espèce de plante de la famille des Dioscoreaceae. Cette plante grimpante originaire d'Afrique de l'Est et proche de l'igname (même genre botanique), donne des tubercules aériens comestibles, d'où son nom vernaculaire. Elle s'est répandue sur toutes les côtes est de l'océan Indien, puis dans les zones tropicales où elle est devenue envahissante 


Sa tige, plus ou moins cylindrique, est volubile et peut atteindre 12 mètres de long. Ses feuilles alternes ont un limbe cordé (en forme de cœur) de 10 à 17 centimètres et un long pétiole de 8 centimètres.

Elle ne fleurit presque jamais, pour autant elle produit de nombreux bulbilles aériennes ovoïdes ou sphérique de 2 à 200 grammes pouvant atteindre 10 centimètres de diamètre. Ces tubercules tombent sur le sol et servent à la multiplication de la plante en s'enracinant rapidement. Ils ne sont comestibles que lorsqu'ils se détachent de la tige et se consomment cuits comme des pommes de terre.


Diioscorea Bulbifera wiki

Pomme en l'air ou Hoffe (Dioscorea bulbifera)    


La plante pousse et prolifère dès qu'elle a un support sur lequel s'enrouler, de la même façon que ses cousines Dioscorea. L'hoffe ayant un très grand développement foliaire. La tige sèche annuellement et la plante repart dès le début de l'été et dès les premières moussons par pousses depuis le tubercule qui grossit chaque année. Elle aime les sols légers, bien drainés et plutôt riches.

La culture en plante d'intérieur est possible, ses larges feuilles en font une espèce très décorative.
 

dioscorea-bulbifera - Photo University of Wisconsin-Madison

 

Dans la médecine traditionnelle malgache, sa pulpe séchée est utilisée contre les plaies, blessures, furoncles. En Inde, les hoffes servent également à traiter les ulcères, les hémorroïdes, la syphilis et la dysenterie. Les feuilles sont utilisées contre le mal des yeux.


Selon une étude publiée en avril 2010 dans le International Journal of Molecular Sciences, la hoffe est l'une des plantes les plus antioxydantes au monde, avec un taux de 708.73 µmol Trolox/g "

 

potatovine


Voilà donc la source ! François me fait parvenir un document concernant les ignames et notamment l'Hoffe.
Passionnant : ressource alimentaire qui fait parler d'elle de plus en plus, mais également une plante qui aurait participé au processus d'hominisation...
"...Processus qui a progressivement transformé une lignée  de primates enn humains. Ce processus évolutif a eu lieu au cours de  la lignée des Hominidés, à partir de la divergence entre le dernier ancêtre commun des grands singes et les Hommes, il y  a plus de 6 millions d'années.

Et là, je laisse la parole à mon correspondant :

A l’ile de la Réunion, on ne connait pas l’igname mais le Cambar et la Pomme en l’air ou Hoffe, qui font pourtant bien partie de cette riche famille de plantes alimentaires. Selon les dernières découvertes scientifiques les ignames figuraient au menu des hommes préhistoriques et probablement même de leurs ancêtres hominidés il y a plusieurs millions d’années (voir l’ouvrage « Aux origines de l’humanité » d’Yves Coppens, Editions Fayard). 

Chrono hominides in natures paul keirn - fond copyright hom
Images de fond empruntée à hominides.com, ajout des représentations.

Selon cette découverte scientifique, seuls des aliments riches et cuits auraient pu, au fil des millénaires, permettre à certains groupes de singes de modifier durablement leur morphologie. Moins sollicités, les mâchoires et l’appareil digestif se seraient réduits et le cerveau, gros consommateur d’énergie, aurait ainsi pu augmenter de volume. Mais la science, pour l’instant, n’explique pas comment cela a pu se produire. 

Dioscorea-bulbifera

François MAUGIS émet l’hypothèse que ce premier aliment cuit serait une variété d’igname qui a la caractéristique de produire des tubercules aériens (Dioscorea bulbifera) – notre fameuse pomme en l’air. Ce serait donc après un incendie de forêt que le singe aurait, pour la première fois consommé ces tubercules aériens rôtis par les flammes. 

Le singe est apparu il y a 38 millions d’années, on pense actuellement que les premiers hominidés sont apparus il y a environ 8 ou 10 millions d’années. L’animal serait ainsi devenu intelligent, et aurait ainsi eu accès à la connaissance. Avec cette pomme en l’air, nous ne sommes pas loin du mythe du fruit défendu.

Qu’ils soient aériens ou souterrains, les tubercules d’igname sont une bonne source de calories. Ils sont assez riches en vitamine C qui favorise le métabolisme, contiennent de la vitamine B1 (thiamine) et B3 (Niacine) qui permettent toutes deux d’assimiler les glucides, ainsi que du fer, excellent pour le sang. Ils contiennent 25 % d’amidon soit autant que la pomme de terre et 7 % de protéines, soit 4 fois plus que le manioc. 

Homo erectus.
PK - Homo erectus a vécu au Paléolithique inférieur, entre environ 1 million d'années et 300 000 ans avant le présent (hors texte), pour  mieux se représenter l'homme qui a maîtrisé le feu...

Selon une étude publiée en avril 2010 dans le International Journal of Molecular Sciences, Dioscorea bulbifera est l'une des plantes les plus antioxydantes au monde, ce qui expliquerait son action bénéfique pour la santé. Si la richesse alimentaire de ce tubercule a permis à l’animal de devenir humain, il est certain que cet aliment a, pour nous tous, une grande valeur et que sa consommation devrait être encouragée.

 SUITE DEMAIN - En attendant, voici le document (cliquez l'image pour y accéder)

 

Igname-calameo-hoffe-pomme-de-terre-en-l-air---natures-paul.jpg


Francois MAUGIS
http://assee.free.fr

 

Une association à découvrir, portant loin sa réflexion sur l'humanité. Cliquez l'image ci-dessous :

 

ASEE.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

SOW MALICK 14/07/2016 16:16

Votre commentaire:1-Comment se debaracher definitivement de l'himorroide? 2-quel sont les aliments a ne pas manger si tu soufre de l'himorroide? quel sont les aliments qu'un malade d'himorroide doit manger ?

Paul Keirn 22/07/2016 20:53

Piment, poivre, alcool, café, viandes rouges...tous les irritants

celeste 26/04/2016 16:45

faire attention y'a l'igname que nous consommons que c'est notre repas principale et y'a l'ignames sauvages qui est amère et a un mauvais gout donc c'est celui qui est amère alors,faire un gateau avec faut mettre la dose de sucre alors

Paul Keirn 26/04/2016 17:09

D'où écrivez-vous Céleste ? Avez-vous une recette à nous proposer ?
Merci pour votre message
Paul

titi 20/07/2015 10:30

Merci pour cet article, ma tante en a plein dans son jardin (dans l'est de l'île de la Réunion), hier j'en ai fait un gateau avec la même recette que le gateau de patates douces. je ne les regarde déjà plus de la même manière...Elles sont excellentes sur tous les plans.

Paul Keirn 20/07/2015 10:41

Bonjour ! Un gâteau ? Faites-moi parvenir la recette du gâteau de patates douces. En France métropolitaine, sur les marchés, on trouve désormais les patates douces. Alors...! Merci d'avoir laissé un commentaire.

titi 20/07/2015 10:30

Merci pour cet article, ma tante en a plein dans son jardin (dans l'est de l'île de la Réunion), hier j'en ai fait un gateau avec la même recette que le gateau de patates douces. je ne les regarde déjà plus de la même manière...Elles sont excellentes sur tous les plans.

Paul Keirn 23/06/2016 08:42

Hmmm !

titi 21/06/2016 13:28

je rajoute que notre igname n'est pas du tout amer...et pas besoin de trop sucrer, c'est selon les goûts.

titi 21/06/2016 13:26

bonjour et désolée de cette longue absence! je n'avais pas vu votre réponse!
voici une recette du gateau, si vous avez des ignames il suffit de les mettre à la plce des patates.
Temps de cuisson : 40 minutes selon le four

Ingrédients (pour 8 personnes) :
- 1 kg de patates douces
- 4 oeufs
- 175 g de beurre
- 250 g de sucre
- 1 gousse de vanille (option//)
- 3 cuillères à soupe de rhum
il faut être attentif à la consistance pas trop liquide ni trop sec la purée.
Préparation de la recette :

Eplucher les patates et les faire cuire à l'eau jusqu'à ce qu'elles soient tendres, les égouter et les réduire en purée lorsqu'elles sont chaudes.
Ajouter les oeufs entiers (légèrement battus) avec le sucre, le beurre ramolli, la vanille coupée en petits morceaux et l'alcool.
Verser dans un moule à bord hauts beurré.
Cuire à four chaud pendant à peu près 40 minutes jusqu'à ce que le gâteau soit doré. le laisser refroidir et je trouve qu'il est meilleur le lendemain après une nuit au frais.