Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Gorges du Caramy : les "sauts de cabri"

3 Janvier 2010 , Rédigé par Paul Keirn

Saut de cabri Caramy (15)
Enfin ! Le lieu-dit les "sauts de cabri" du Caramy. Un bon bout de temps pour arriver là et une ou deux autres photos sur internet, pas davantage. Personne !
Soixante mètres sous le niveau du plateau. Inaccessible par le sud (la semaine dernière) et par le nord en remontant la rivière.

Saut de cabri Caramy (5)
Cette fois-ci, grand détour par le sentier de grande randonnée (GR 99)
Saut de cabri Caramy (7)
Indication de prendre le chemin de gauche.
Saut de cabri Caramy (9)
La descente commence
Saut de cabri Caramy (21)
Un sentier assez large, manifestement aménagé.
Saut de cabri Caramy (10)

Saut de cabri Caramy (13)
Déjà une quarantaine de mètres de dénivelé.


Saut de cabri Caramy (15)
Le Caramy saute, à droite, à gauche, comme un cabri. Le lieu est bien nommé.
Saut de cabri Caramy (23)
Et déjà l'envie de découvrir les gravures laissées par les hommes qui vivaient ici il y a 5000 ans (d'après les dates indiquées). J'ai fini par trouver la carte des différents points répertoriés. Les varois intéressés peuvent me la demander. Je ne souhaite pas la mettre en ligne de peur que les graffiti ne recouvrent les dessins préhistoriques !...(comme cela s'est passé non loin d'ici dans la commune du Val, après passage d'un article dans Var Matin. C'est nul !)
sauts de cabri Caramy (18)
Ces lieux devaient être habités depuis des dizaines de milliers d'années. Un cul de sac intéressant pour encercler les animaux remontant la vallée. A cette époque là, sans doute des rennes. Le chevreuil, lui, n'a franchi la Seine en allant vers le sud qu'en...1921, pour envahir rapidement tout le reste de la France.
A suivre...
Saut de cabri Caramy (22)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

.Tachka. 03/01/2010 18:29


 Des images qui font rêver....


Paul Keirn 18/01/2010 01:12


Oui, c'est sauvage à souhait par ici. Il y a une zone de 40 000 hectares sans ame qui vive.