Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

FUKUSHIMA - 9 juin 2011 - Quoi de neuf N°76 - Dernières nouvelles du nucléaire et de l'après nucléaire - NATURE(S)

9 Juin 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL


QDN-N-76---Secheresse-en-France-centrale-nucleaire-fukush.jpg FUKUSHIMA - ACTUALITES NUCLEAIRES EN DIRECT - REVUE DE PRESSE - DOCUMENTS - ENERGIES DURABLES

A TOUS LES LECTEURS...Matagami, Manseau (Canada) Brussels Liège Enghien Overpelt Monceau-sur-Sambre Vielsalm Gosselies Ayeneux Sint-niklaas Lobbes Verlaine Verviers Bilzen Pâturages Courcelles Mons Sovet Antoing...Geneve Lausanne Rümlang Dübendorf Assens Kilchberg Zürich Vermes Lugano La Chaux-de-Fonds Gland Kirchdorf Fully Neuchâtel Buchs Sion Nyon Nendaz Aadorf Aarau...Canada & Québec Saint-Paul Gaspé Léry Sorel Pierreville Coaticook Sherbrook Noranda Iroquois Montlaurier Gracefield Saint-Jerome Kirkland Montreal Boucherville Barraute Val d'Or Roberval Alma Joliette Gatineau Rimowski ... FAITES-VOUS CONNAITRE ! USA La Jolla Santa Barbara Mountain View palo Alto Charleston... Blida Fez Galway Diourbel Yaoundé Vitebsk Mélita Novosibirsk Séoul Hiroshima Nagoya Yokohama Suwalski Warsaw Cluj Napoca Catanzaro Castolibero ECRIVEZ !...

Informations en direct sur Fukushima et sur l'"après-Fukushima", sur les énergies renouvelables, objectif 2050 (GIEC), nucléaire dans le monde, sécheresse, etc.

ca-chauffe-en-France.jpg Nucléaire : la température monte !

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn Chronique de la fin du nucléaire Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera

webcam-fukushima.jpg webcam en direct Un oeil sur FUKUSHIMA 

Edito (en cours) - l'info d'abord - Mise en ligne rapide du matin. 

Il est rare qu'autant d'infos soient mises en ligne aussi tôt. On sent une sorte de fébrilité. Un discours de Sarkozy, la CGT qui se lâche à Flamanville, un Japon scotché par le corium qui s'échappe pendant que Tepco annonc un laché de 3000 T d'eau radioactive, une réunion Besson face à la sécheresse et déjà une annonce que l'eau des centrales sera sans doute rejetée plus chaude que d'habitude, la Suisse en bonne voie pour suivre l'Allemagne et (en guise de raton laveur) une bactérie tueuse qui, comme par hasard résiste au radiations ionisantes.

C'est chaud, c'est chaud !... 

 

Afssaps alerte 9 juin 2011 Médicaments suspendus : ACTOS et COMPETACT interdits à la vente - 13H00

TEPCO

 

Radioactive strontium detected 62 km from Fukushima plant

TOKYO, June 9, Kyodo

Minute amounts of radioactive strontium have been detected in soil at 11 locations in Fukushima Prefecture, including the city of Fukushima located 62 kilometers from the crippled Fukushima Daiichi nuclear power plant, according to the science ministry.

The Nuclear Safety Commission said they are unlikely to pose an immediate threat to human health but warned people about the intake of radioactive strontium into their bodies.

According to the Ministry of Education, Culture, Sports, Science and Technology, 54 becquerels of strontium 89 per kilogram were detected in soil collected in the city of Fukushima on April 27.


NHK -12H40

Tepco s'efforce de maîtriser les fuites d'eau radioactive dans la centrale de Fukushima

La Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, redouble d'efforts pour prévenir d'éventuelles fuites radioactives, en raison de l'accumulation d'eau contaminée dans la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

Tepco prévoit à nouveau de transvaser les 2700 tonnes d'eau hautement contaminée accumulées dans les bâtiments des réacteurs vers un réservoir de stockage des déchets nucléaires.

Il s'agit de retarder de 5 jours le débordement d'un tunnel situé à l'extérieur du réacteur numéro 2. L'accident pourrait se produire le 20 juin si un nouveau système de décontamination de l'eau n'est pas installé et opérationnel d'ici mercredi prochain.

L'opérateur de la centrale aurait obtenu l'accord de l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle, laquelle juge le projet envisageable en l'absence de risque de fuites à l'extérieur de la centrale.

http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news01.html

Sans-titre-3.jpg EN DIRECT (cliquez l'icone ou url ci-dessous)

Des infos sur les actions de TEPCO - Danger d'accident le 20 juin prochain - L'IRAN va tripler sa production d'uranium enrichi...

 http://www.nhk.or.jp/rj/asx/en/french.asx

LA TRIBUNE DE GENEVE - 9 juin 2011.
Journée historique, hier! Le Conseil national s'est prononcé pour l'abandon progressif du nucléaire.

 De bleu de bleu, ils en ont mis du temps, à Berne! Il leur a donc fallu Fukushima, Tchernobyl et Three Mile Island pour comprendre qu'il y avait un bug dans le système. 
 C'est pas pour dire, mais les Genevois, eux, l'avaient pigé depuis longtemps. Et certains plus vite que d'autres. Les habitants de Russin et les riverains de Verbois ont ainsi été parmi les premiers à redouter les effets de l'atome en signant, en 1972 et 1973, des pétitions pour s'opposer à la création d'une centrale nucléaire chez eux.

http://encrebleue.blog.tdg.ch/archive/2011/06/08/l-energie-notre-affaire.html

parlement-suisse-vote-du-8-juin-2011.jpg

 

TF1 NEWS - VALEUR BOURSIERE AREVA

.../...

Les points faibles de la valeur 

ARAVA-Bourse-de-Paris-9-juin-2011---16H09.jpg

- Le débat sur la sûreté nucléaire est relancé après le dramatique séisme au Japon et ses conséquences sur les centrales de l'archipel. La valeur en a lourdement pâti. Les perspectives de résultats 2011 pourraient s'en trouver affaiblies ; 

- La participation dominante de l'Etat français dans le capital social d'Areva reste une source d'incertitudes considérables pour les investisseurs ; 

- Il n'existe pas de comparable coté ce qui rend le dossier parfois peu visible pour les investisseurs ; 

- L'activité d'Areva nécessite de très importants investissements, notamment en amont ; 

- Areva affiche un cash-flow opérationnel négatif. La situation fina ncière de l'industriel reste contrainte ; 

- La construction de réacteurs n'est pas rentable. Cette activité était en perte opérationnelle, même avant les provisions du chantier finlandais. Le groupe propose des réacteurs de troisième génération appelés EPR, qui sont encore des prototypes ; 

- Depuis le début du chantier de l'EPR, le groupe dirigé par Anne Lauvergeon a été contraint de passer des provisions supplémentaires (et conséquentes) à de nombreuses reprises. Les analystes en attendent de nouvelles d'ici à l'achèvement du chantier. La visibilité reste donc faible sur ce dossier. 

http://bourse.lci.fr/bourse-en-ligne.hts?urlAction=bourse-en-ligne.hts&idnews=AOT110530_00135286&numligne=2&date=110530&id=FR0011027143%2CXX%2C25

 

CHINE NOUVELLE (brut de traduction Google)

Japon ou en avril 2012 de fermer tous les réacteurs nucléaires

Heng Centre de Nouvelles Kui (Source:. SEEC COM) 09/06/2011 (06H00-France) I Laishuoliangju  

Ministère du commerce du Japon a déclaré que si les résidents locaux sont opposés, peut être fermé en avril 2012, tous les 54 réacteurs nucléaires.

Le responsable du commerce japonais ministère a indiqué que si les habitants s'opposent à l'exploitant de centrale nucléaire pour des raisons de sécurité, les 54 réacteurs nucléaires au Japon peut être fermé en avril 2012, qui a augmenté de plus de 300 milliards par an les coûts de carburant.

.../...Si le Japon ne redémarre pas tous les réacteurs nucléaires sont fermées, des coûts supplémentaires sera porté à ¥ 3000000000000 / an, acheter plus de l'étranger pour les combustibles fossiles.

日本貿易省表示,如果遭到社區居民反對,可能會在2012年4月關閉全部54個核反應堆。

綜合媒體6月9日報導,日本貿易省官員表示,如果社區居民出於安全考慮反對核電站運營,日本全部54個核反應堆可能會在2012年4月全部關閉,由此每年將增加超過300億美元的燃料成本。

日本3月11日發生的地震和海嘯在福島第一核電站引發輻射危機,由於地方當局存在安全擔憂,日本核電站中至少有4個反應堆在常規檢修保養之后未能按預期重啟。

.../...prochain arrêt de maintenance prévu est dû à Tokyo Electric Power (Tokyo Electric) au nord-ouest du Japon, de Kashiwazaki-Kariwa centrale nucléaire

http://news.cnyes.com/Content/20110609/KDXDH8VA6DY82.shtml

CNA News (Taïwan) - 9.6 / 2H20

NdR : Je ne parle pas chinois. Google pas vraiment non plus, mais cette info de du 9 JUIN 2011 - 7H26 montre que les japonais sont au courant de la fuite de corium :

"Japon - Yomiuri Shimbun - (NdR - le journal quotidien Yomiuri) a rapporté que Fukushima le nucléaire premier accident de la centrale nucléaire, le rapport officiel japonais exposés, pour la reconnaissance première fois du four endommagé réacteur de la tranche 1 à 3 pourrait faire fondre le coeur à l'usure (Melt travers), est la plus grave nucléaires situation de catastrophe.

Le rapport a noté que les dommages à l'unité 1 au 3 mai être de fusion au fond de la cuve du réacteur exposés combustible nucléaire, est tombé dans le récipient de stockage, l'usure four coeur de fusion, que le cœur du réacteur dite fusion vers le bas (Faire fondre) est plus grave sans doute la situation la plus grave catastrophe nucléaire."

Le corium atteint la nappe phréatique saumatre Le corium traversera-t-il ou non le radier en béton ?

http://www.cna.com.tw/ShowNews/WebNews_Detail.aspx?Type=FirstNews&ID=201106090006


ENERZINE - 9/6/2011 - 7H20

Tepco disposé à relâcher 3.000 t d'eau radioactive !

TEPCO, l'opérateur de la tristement célèbre centrale nucléaire de Fukushima daiichi au Japon, a indiqué mardi son intention de rejeter dans la mer environ 3.000 tonnes d'eau "faiblement radioactive" provenant cette fois, de la centrale de Fukushima 

« Nous envisageons de relâcher 3.000 tonnes d'eau à partir du site Fukushima Daini (numéro 2) vers l'océan, après en avoir abaissé le niveau de radioactivité à un seuil inférieur à celui que peuvent détecter les équipements de mesure », a annoncé un porte-parole de Tepco.

http://www.enerzine.com/2/12179+tepco-dispose-a-relacher-3-000-t-d-eau-radioactive+.html

epinards-speciaux.jpg

LES ECHOS - 9/6/11 - 7H15

Fukushima : des traces radioactives relevées dans les épinards en France

Elles n'ont rien à voir avec les niveaux relevés au Japon, et encore moins avec les limites de tolérance, mais des traces de radioactivité ont été observées sur les épinards et dans le lait français après la catastrophe de Fukushima. Selon une note d'information publiée hier par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), des « valeurs significatives » d'iode 131 ont été mesurées sur des salades et des épinards prélevés dans le grand quart sud-est de la France dès la fin mars.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0201428193319-fukushima-des-traces-radioactives-relevees-dans-les-epinards-en-france-174213.php


BELLACIO.COM - 9/6/11 - 01H58

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?  

de : STOP-NUCLEAIRE - COMMUNIQUE DE PRESSE - STOP-NUCLEAIRE -Paris, Marseille, le 9 juin 2011.

Ce 11 juin 2011, trois mois après le début de la terrible catastrophe de Fukushima, les collectifs et associations antinucléaires pour l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif de cette industrie mortifère se mobilisent partout en France, en rassemblements citoyens en solidarité avec les victimes et la lutte des antinucléaires japonais.

Premiers signataires  : Stop-Nogent, Collectif Antinucléaire 13, Infonucléaire, Stop Nucléaire 31 l’Antidette, Sortir du Nucléaire Cornouaille, Collectif Antinucléaire de Saône et Loire, Sortir du Nucléaire nord-Franche-Comté, Collectif Antinucléaire 84… ...

Contact  : stop.nucleaire@yahoo.fr – 06 82 45 13 89

 

* Paris  : 14h30, Place de la République  ; Marseille, 11h Réformés (haut de la Canebière) ; Toulouse, 14h30 face à Bioasis Balma, M°Gramont  ; Quimper, 10h30 Halles St François  ; Montceau-les-Mines, 9h30 parking de l’Embarcadère  ; Pont Saint-Esprit, 10h marché du Rond-Point de l’Europe  ; Avignon, 14h30 Place de l’Horloge. 

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article117910


20MINUTES.FR

l'attention monte d'un cran, par Stéphanie Harounyan

Nucléaire L'ASN, qui présentait hier son bilan annuel, veut tirer les leçons du séisme au Japon

Du mieux, à quelques nuances près. L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a dressé hier le bilan de ses contrôles d'installations civiles effectués en 2010 en Paca. Les 50 inspections réalisées par le « gendarme du nucléaire », presque toutes sur le centre CEA de Cadarache, montrent que « la situation progresse, même s'il y a certains points de vigilance », note Pierre Perdiguier, chef de la division de Marseille de l'ASN.

La criticité à l'œil

Dans le viseur de l'Autorité, la surveillance des prestataires auxquels le CEA fait appel ainsi que la prévention du risque de criticité (lié à la manipulation de produits nucléaires) : « L'ASN a constaté en 2010 plusieurs dysfonctionnements significatifs », pointe Pierre Perdiguier, comme le non-respect de condition d'entreposage.../...

http://www.20minutes.fr/article/738225/attention-monte-cran


LES ECHOS

09/06 | 07:00 | (l'excellent) Thibaut Madelin

La filière électrique se met en ordre de bataille

Eric Besson réunit aujourd'hui les patrons du secteur dans le cadre de la cellule de veille sur l'approvisionnement énergétique. EDF est vigilant.

Face à une sécheresse historique qui pèse déjà sur la production électrique, la France se met en ordre de bataille. Cet après-midi, le ministre de l'Energie, Eric Besson, réunit pour la première fois la cellule de veille sur la sécurité d'approvisionnement électrique. Henri Proglio (EDF), Gérard Mestrallet (GDF Suez), Dominique Maillard (RTE) et André-Claude Lacoste (Autorité de sûreté nucléaire) feront le point. « Le mot d'ordre, c'est vigilance ; en même temps, pas de catastrophisme », déclarait lundi Eric Besson.

 Il faudrait donc que la canicule s'ajoute à la sécheresse, ce qui n'est pour l'instant pas prévu ni prévisible. « Le point critique sera la deuxième quinzaine d'août, précise-t-on au ministère. On aura écoulé les réserves hydrauliques. »

EDF a déjà pris les devants. Face à un niveau d'enneigement correspondant à 80 % d'une année normale et un taux de remplissage de ses retenues d'eau de seulement 59 %, contre 71 % il y a un an, l'électricien réduit sa production hydroélectrique. En avril, il l'a abaissée de 29 % par rapport au même mois de l'an dernier. Le but : garder suffisamment d'eau pour assurer un débit sur les rivières et fleuves qui permette de refroidir les centrales thermiques ou nucléaires.

Pour limiter la casse, les pouvoirs publics semblent prêts à envisager des dérogations aux limites de températures de rejets des centrales nucléaires. « Faut-il baisser la production pour respecter les arrêtés ou mettre la priorité sur la sécurité d'approvisionnement ? », s'interroge un haut fonctionnaire.

THIBAUT MADELIN, Les Echos

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0201427452263-la-filiere-electrique-se-met-en-ordre-de-bataille-174197.php


MINUTEBUZZ.COM

Nelson Monfort blâmé par France Télévision

La commission paritaire de discipline de France Télévision, composée de sept représentants de la direction et sept syndicalistes, a convoqué Nelson Monfort en raison de  son projet de collaboration avec le groupe Areva.

Le journaliste sportif est accusé d’avoir prêté son image à une marque contre rémunération. Il avait effectivement prévu de réaliser une série de vidéos pour Athlenergy, filiale du géant du nucléaire et sponsor des championnats d’Europe d’athlétisme. Une action qualifiée de « scandaleuse » par le syndicat SNJ-CGT.

http://www.minutebuzz.com/2011/06/08/nelson-monfort-blame-par-france-television/


COM4NEWS.COM

ESCHERICHIA COLI: Qui est cette nouvelle tueuse en série?

Elle a été découverte en 1885 par le pédiatre et bactériologiste  allemand-autrichien Theodore ESCHERICH qui a donné son nom à sa découverte. C’est une bactérie  qui résiste aux radiations ionisantes très élevées. D’où son nom de bactérie radiorésistance.

http://www.come4news.com/escherichia-coli-qui-est-cette-nouvelle-tueuse-en-serie-530828


NORD LITTORAL.FR - 9/6/11 - 6H00

Faut-il craindre la centrale de Gravelines ?

« Depuis un an et demi, la centrale nucléaire de Gravelines sort d'un plan de rigueur d'exploitation », complète Michel Pascal, délégué territorial. Ce site « est revenu dans la moyenne des centrales françaises. Ce n'était pas le cas, il y a encore deux ans ».

Toutefois, l'ASN a estimé que « la centrale de Gravelines doit s'améliorer dans la rigueur et la fiabilisation de certaines opérations de maintenance », note Jean-Marc Dedourge, adjoint en charge des installations nucléaires. En 2010, un des six réacteurs de Gravelines a dû être arrêté temporairement.

.../... 

http://www.nordlittoral.fr/actualite/pas_de_calais/Cote_d_Opale/2011/06/09/article_faut_il_craindre_la_centrale_de_gravelin.shtml


HIER

L'HUMANITE.FR

Chantier EPR de Flamanville : 

Communiqué de la CGT

L'inacceptable ne plus durer : EDF doit faire respecter le droit social sur son chantier de l'EPR de Flamanville !

Depuis 2008, la CGT est présente sur le Chantier de construction de la Centrale Nucléaire EPR de Flamanville.

Dès le début, nous avions demandé à la Direction d’EDF, Maître d’ouvrage du chantier, de mettre en oeuvre les conditions d’un contrôle social de haut niveau connaissant les pratiques douteuses en la matière de son principal Maître d’oeuvre Bouygues.

Chantier-de-Flamanville.jpg

Force est de constater la surdité d’EDF à nos alertes et sa confiance quasi aveugle sur le comportement de Bouygues.

Novembre 2009, face aux mauvaises conditions de travail, une dizaine de salariés de Bouygues-Quille crée une Section syndicale CGT. Quelques jours après, il y a liquidation physique de la Section syndicale, notamment par le licenciement de ses adhérents.

Août 2010, licenciement par Bouygues du Responsable du Contrôle Sécurité du chantier au motif qu’il a, lui aussi, exercé son droit d’alerte et de retrait concernant la sécurité des salariés du chantier.

Novembre 2010, des salariés étrangers expriment leurs souffrances de conditions de vie et de travail par voie d’affiches sur le chantier.

Décembre 2010, la CGT, la CFDT et la Ligue des Droits de l’Homme font une Conférence de Presse pour dénoncer ces mauvaises conditions de vie et de travail des salariés du chantier.

Janvier 2011, alors que la Direction d’EDF communique que tout va pour le mieux, un terrible accident mortel d’un intérimaire endeuille la vie du chantier.

Toujours Janvier 2011, le Procureur de la République et l’Autorité de Sûreté Nucléaire se saisissent du dossier de ce décès où la CGT confirme toutes ses alertes et dénonciations.

Mai/Juin 2011, les 150 salariés polonais alertent la CGT sur le non respect du droit français et polonais sur leurs contrats de travail et leurs feuilles de paie (salaires et frais au rabais) : aucun droit à une couverture sociale (retraite, assurance chômage, couverture maladie/invalidité et accident de travail.

.../...
Communiqué du 8 juin 2011, (NdR - signé par)
FNME CGT (Fédération Nationale des Mines et de l'Énergie CGT)
FNSCBA CGT (Fédération Nationale des Salariés de la Construction, du Bois et de l'Ameublement CGT)

http://www.humanite.fr/08_06_2011-chantier-epr-de-flamanville-communiqu%C3%A9-de-la-cgt-473864


Manifestation contre le nucléaire à l'appel de l'association "Sortir du nucléaire" le 20 mars 2011 à Paris. (AFP/Archives, Bertrand Langlois)

SORTIR DU NUCLEAIRE (dépêche et photo AFP) - 14H37

La France entretient "le mythe d'un nucléaire sûr"

.../...

"Aujourd'hui, tout le monde sait que les autorités gouvernementales (japonaises) et Tepco (l'exploitant de la centrale de Fukushima) ont menti et dissimulé des informations dans le seul but de ne pas développer de panique", a affirmé devant la presse Kolin Kobayashi, secrétaire général d'Eco-Echanges, association d'échange culturel basée en région parisienne.

Le député Noël Mamère (Europe Ecologie-Les Verts) a, pour sa part, souligné que l'accident de Fukushima était "un accident de civilisation".

sortir-du-nucleaire.jpg

"Lorsqu'il y a un accident nucléaire, il n'y a pas d'après, cela dure sur des générations", a-t-il ajouté, réclamant, aux côtés de la députée Elodie Vaxelaire (Parti de gauche), la "sortie du nucléaire".

Samedi, une manifestation partira à 14H30 de la place de République à Paris pour rejoindre l'Hôtel de Ville, ont précisé les organisateurs. Plus d'une vingtaine de rassemblements sont également prévus en France.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hpUWbYc2EoWP2beVeOvjAJXto9LA?docId=CNG.ff73cd74841e376c73c7d9eaebb44d4b.7a1

SWISS INFO

08. juin 2011 - 18:35    

L’onde de Fukushima secoue le Parlement suisse

La Suisse a franchi un nouveau pas vers l’abandon progressif de l’atome. La Chambre du peuple a approuvé mercredi trois motions allant dans la direction du gouvernement. La route menant à la fermeture des centrales nucléaires sera toutefois encore longue et parsemée d’inconnues.

parlement-suisse-vote-du-8-juin-2011.jpg

Ce n’est ni une révolution verte ni un aval définitif au projet gouvernemental qui prévoit la sortie définitive du nucléaire. Mais la décision adoptée le 8 juin 2011 par la majorité du Conseil national (Chambre basse du Parlement) marque un changement de route dans la politique énergétique de la Confédération.

Il s’agit d’un choix clairement dicté par la catastrophe de Fuskushima, a-t-on entendu à plusieurs reprises mercredi dans l’hémicycle. L’«effroyable désastre» au Japon a été un point de «rupture dans la politique énergétique. Fukushima nous a enseignés que même dans un pays disposant d’une technologie d’avant-garde, le pire accident peut survenir à n’importe quel moment», a par exemple affirmé le député socialiste Erich Nussbaumer.

http://www.swissinfo.ch/fre/A_La_une/Archive/L_onde_de_Fukushima_secoue_le_Parlement_suisse.html?cid=30416920

 

Symposium-recyclage-Tours-15-et-16-juin-2011.jpg

  

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn Chronique de la fin du nucléaire Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera

location.jpgwebcam Un oeil sur FUKUSHIMA 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

odile Girard 10/06/2011 13:17



un résumé rapide des éléments essentiels de l'article:


Selon TEPCO, les résidus(les boues ??) de l’eau contaminée seront saturés de substances radioactives.


TEPco n’a en fait aucune idée de la façon dont ils vont pouvoir stocker des résidus. Ils n’ont pas non plus prévu de site qui pourrait servir de décharge définitive. Ils comptent sur l’expérience
de Kurion (USA) et Areva (France), mais même Areva reconnaît qu’ils n’ont jamais eu à traiter des résidus émanant du traitement d’eau contaminées qui émet plus de 1000 millisieverts/heure.


TEPCO pense qu’il restera environ 2000 m3 de résidus, après traitement de l’eau. Ils ont sur place une installation de stockage mais qui ne pourra recueillir que 1200 m3. Il va donc falloir en
construire une autre ; avec quels matériels ?? TEPCO admet ne pas le savoir.


_________________________________________________


 


Sludge from contaminated water would be packed with radioactive substances: TEPCO


Sludge that will be generated in the process of treating radioactive water at the tsunami-hit Fukushima No. 1 Nuclear Power Plant is estimated to contain 100 million becquerels of radioactive substances per cubic centimeter, the plant operator said.


Tokyo Electric Power Co. (TEPCO) made the estimation in a report on the water treatment system submitted to the government's Nuclear and Industrial Safety Agency (NISA).


While trying to begin treating the increasing volumes of radioactive water at an early date, TEPCO has failed to indicate how it will store the toxic
sludge or a final disposal site in its road map to bring the crippled plant under control.


TEPCO will launch treatment of the radioactive water on June 15 at the earliest. Specifically, it will use special equipment produced by Kurion Inc.
of the United States and France-based Areva -- which have broad experience removing radioactive substances -- to separate sludge contaminated with radioactive substances from the water.
The sludge is expected to contain such high levels of radiation because radioactive substances in it will be condensed.


TEPCO estimates that about 2,000 cubic meters of sludge will be generated through the treatment of radioactive water at the plant by the end of
this year, and intends to keep the toxic substance in the plant's intensive radioactive waste disposal facility.


However, the facility can only hold 1,200 cubic meters of the sludge because radioactive waste generated in the plant's ordinary operations is already kept there, forcing the
utility to build a new facility to keep the sludge on the plant premises.


However, because it is so highly radioactive, the sludge is extremely difficult to manage. Areva acknowledges that it has never handled sludge
generated through the treatment of water emitting more than 1,000 millisieverts of radiation per hour.


While radioactive waste generated in the plant's ordinary operations is regularly transferred to a reprocessing plant in Rokkasho, Aomori Prefecture, the final disposal site for the sludge and other waste generated as a result of the Fukushima nuclear disaster has not been determined.


NISA councillor Hidehiko Nishiyama fears it will take a long time to establish the radioactive sludge treatment process.


"Since such sludge has never been generated in Japan, the treatment technology must be created from scratch, from the research and development phase," he says. "It will likely
take a long time, considering the safety regulations need to be enforced, development of an actual treatment method, and legal procedures."


Junichi Matsumoto, a high-ranking TEPCO official, also admitted that it will need to develop treatment methods. "We haven't decided how to produce
containers for the sludge, or how to treat it," he said.


 


(Mainichi Japan) June 10, 2011



Paul Keirn 10/06/2011 17:25



Je mets en ligne. Sympa d'avoir le résumé et le texte



odile Girard 10/06/2011 09:29



Détail ? peut-être.


En tout cas l'article ultérieur sur la contamination par le strontium dans un périmètre de 20 km autour de La centrale de F. ne faisait plus état de "minute amounts" (des quantités minuscules)


Strontium contamination found outside nuclear crisis exclusion zone


Radioactive strontium 89 and strontium 90 has been detected in 11 locations outside the 20-kilometer exclusion zone around the crisis-stricken Fukushima No. 1 Nuclear Power
Plant, the government announced June 8.


The radioactive isotopes of strontium are thought to cause bone cancer and leukemia. However, the Ministry of Education, Culture, Sports, Science and Technology has said the
amounts detected are miniscule, and present no threat to human health.


The science ministry took soil samples in areas around the Fukushima plant from late March through early May. The highest strontium contamination outside the exclusion zone was
found 29 kilometers west northwest of the plant in the town of Namie, with 1,500 becquerels of radiation from strontium 89, and 250 becquerels from strontium 90 per 1 kilogram of soil.


The second-highest contamination was found 36 kilometers northwest of the plant in the village of Iitate, with 1,100 becquerels of strontium 89, and 120 of strontium 90. The
furthest from the plant strontium was detected was 62 kilometers away in the city of Fukushima, which registered 54 becquerels of strontium 89 and 7.7 becquerels of strontium 90.


The science ministry had previously detected strontium in three locations outside the 30-kilometer indoor standby order zone, and in four locations inside the exclusion
zone.


(Mainichi Japan) June 9, 2011



Paul Keirn 10/06/2011 17:33



No problem !



odile Girard 10/06/2011 08:57



elle est bien bonne, celle-là : ce sont les actionnaires qui supplient TEPcode laisser tomberl le nucléaire !


Shareholders urge TEPCO to give up nuclear power


TOKYO, June 10, Kyodo


A group of 402 shareholders of Tokyo Electric Power Co. has urged the utility to give up nuclear power generation, the company, known as TEPCO, said Friday.


The request has been submitted as a proposal to be discussed at the annual shareholders meeting on June 28 in the wake of the nuclear emergency at the utility's Fukushima Daiichi power plant.


TEPCO said its board of directors will oppose the proposal for a change in the company's articles of incorporation to seek the withdrawal from nuclear power generation.



Paul Keirn 10/06/2011 17:38



Bientot ce sera AREVA !