Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

FUKUSHIMA - 8 juin 2011 - Quoi de neuf N°75 - Dernières actualités du nucléaire et énergies durables - NATURE(S)

8 Juin 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL


QDN-75---Fukushima-nuclear-plant-in-natures-paul-keirn.jpgFUKUSHIMA - ACTUALITES NUCLEAIRES EN DIRECT - REVUE DE PRESSE - DOCUMENTS - ENERGIES DURABLES

A TOUS LES LECTEURS...Matagami, Manseau (Canada) Brussels Liège Enghien Overpelt Monceau-sur-Sambre Vielsalm Gosselies Ayeneux Sint-niklaas Lobbes Verlaine Verviers Bilzen Pâturages Courcelles Mons Sovet Antoing...Geneve Lausanne Rümlang Dübendorf Assens Kilchberg Zürich Vermes Lugano La Chaux-de-Fonds Gland Kirchdorf Fully Neuchâtel Buchs Sion Nyon Nendaz Aadorf Aarau...Canada & Québec Saint-Paul Gaspé Léry Sorel Pierreville Coaticook Sherbrook Noranda Iroquois Montlaurier Gracefield Saint-Jerome Kirkland Montreal Boucherville Barraute Val d'Or Roberval Alma Joliette Gatineau Rimowski ... FAITES-VOUS CONNAITRE ! USA La Jolla Santa Barbara Mountain View palo Alto Charleston... Blida Fez Galway Diourbel Yaoundé Vitebsk Mélita Novosibirsk Séoul Hiroshima Nagoya Yokohama Suwalski Warsaw Cluj Napoca Catanzaro Castolibero ECRIVEZ !...

Informations en direct sur Fukushima et sur l'"après-Fukushima", sur les énergies renouvelables, objectif 2050 (GIEC), nucléaire dans le monde, sécheresse, etc.

quoi-de-neuf-75-natures-paul-keirn-nuclear-fukushi-copie-2.jpg Godzilla ?

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn Chronique de la fin du nucléaire Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera

location.jpgwebcam Un oeil sur FUKUSHIMA 

C'est vrai qu'il y a quelque chose d'archaïque dans les centrales nucléaires. On pense locomotive, divinité capricieuse que l'on se doit d'amadouer sans cesse pour calmer ses éventuelles colères. Plus on étudie le nucléaire, plus cette impression domine. Quatre mille ingénieurs ! Qui travaillent sans cesse pour améliorer la sécurité. Belle masse salariale ! Et des dizaines de GT, comprendre des groupes de travail, avec des gens honnêtes, compétents, des techniciens, des ingé, des experts, des taupes aussi, de toutes sortes qui tirent la couverture à hue et à dia.  Partout dans le monde. On croit rêver. Mais si l'on rêve, c'est un cauchemar.


MAJ DE 15H00________________________________

BOURSIER.COM

(Boursier.com) -- Areva pourrait retarder certains de ses investissements afin de compenser les conséquences de la catastrophe de Fukushima sur sa dette et sa génération de liquidités, croit savoir Bloomberg News, en citant une source proche du dossier. Celle-ci a notamment évoqué les projets miniers africains et de développement industriel aux Etats-Unis comme étant potentiellement menacés. Areva avait annoncé peu après la catastrophe japonaise que le bouleversement de son environnement conduirait à une modification de ses objectifs. Les nouveaux pourraient être connus dans les prochaines semaines.

cours-bourse-areva.jpg chute-libre.jpg 

http://www.boursier.com/actions/actualites/news/areva-coup-de-frein-sur-l-investissement-437608.html

 

RESEAU SORTIR DU NUCLEAIRE

Séminaire sur la sûreté nucléaire : un grossier exercice de communication

mis en ligne mercredi 8 juin 2011 par jesusparis

Les 7 et 8 juin, les représentants du G20 se réunissent au siège de l’OCDE avec l’objectif annoncé de « tirer les leçons de la catastrophe de Fukushima pour améliorer la sûreté nucléaire ».

Pour le Réseau “Sortir du nucléaire“, cette réunion n’est qu’un énième et grossier exercice de communication, destiné à rassurer des populations qui ne sont pourtant plus dupes [1] et à donner l’illusion que les risques nucléaires peuvent être maîtrisés. Après quatre accidents majeurs en 25 ans [2], la “sûreté nucléaire“ est un mythe. Il est inacceptable de se réjouir à l’avance d’améliorations à la marge alors que des dommages irréversibles sont toujours infligés aux populations et à leur environnement, en ce moment même au Japon.

 

Une seule leçon est à tirer de la catastrophe de Fukushima : pour se protéger du risque nucléaire, il est indispensable de sortir au plus vite de l’atome. Certains pays, comme l’Allemagne et la Suisse, ont déjà pris la mesure du danger. Mais la France, dont le parc nucléaire surdimensionné menace toute l’Europe, continue à tirer les exigences de sûreté vers le bas. Le Réseau “Sortir du nucléaire“ rappelle que la version française des « stress tests » est une supercherie, et dénonce les tentatives françaises de promouvoir l’EPR. Vulnérable à un crash d’avion ou à un emballement du cœur, objet des réserves des autorités de sûreté, le réacteur le plus cher du monde n’est certainement pas le plus sûr du monde.

http://www.hns-info.net/spip.php?article30030

 

MAJ DE 14H15________________________________ 

BASTA!

Agence d'informations sur les luttes environnementales et sociales.

Journée d’action internationale pour sortir du nucléaire

PAR SOPHIE CHAPELLE (8 JUIN 2011)

À l’appel de la société civile japonaise pour une journée d’action internationale, une manifestation pour sortir du nucléaire aura lieu à Paris, le samedi 11 juin à 14h30. Sortir du Nucléaire Paris, Attac France et Echo Echanges ONG France Japon se joignent pour inviter les citoyens, associations, syndicats et partis politiques à protester contre l’industrie nucléaire et ses mensonges couverts par les autorités, et demander la sortie du nucléaire. »

La manifestation partira à 14h30 de la Place de la République pour rejoindre l’Hôtel de Ville. La deuxième partie de l’événement commencera à 16h sur le Parvis où des prises de paroles et des concerts se succèderont. L’événement prendra fin à 20h après un concert final.

fukushima-plus-jamais-ca--c--Basta---in-natures-paul--keir.jpg

Premiers signataires :

Sortir du Nucléaire Paris, Attac France, Echo Echanges ONG France Japon, Réseau Sortir du Nucléaire, Agir pour l’Environnement, Alliance Ecologiste Indépendante, Alliance pour la Santé, Les Alternatifs, Les Amis de la Terre, Armes Nucléaires Stop, Cap 21, Collectif Appel de la jeunesse, Collettivo 5.12, Confédération Paysanne, Enfants de Tchernobyl Bélarus, Europe Ecologie-Les Verts, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, France Libertés, Greenpeace France, Italia dei Valori, Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, Mouvement des Objecteurs de Croissance, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Ouvrier de France, Parti de Gauche, Parti Pour la Décroissance, Utopia

http://www.bastamag.net/article1592.html

 

____________________________________________

LE NOUVEL OBS

Face à "l'apocalypse" japonaise : l'urgence en France c'est transparence et débat

Jean-Marcel Bouguereau

.../...Dans "Le Nouvel Observateur" du 29 septembre 2005, le physicien Georges Charpak, prix Nobel de physique en 1992 écrivait, "nous avons découvert avec stupéfaction que dans les cinq dernières années s'étaient développés des comportements qui conduisent inéluctablement à des accidents comparables à celui qui a ravagé Tchernobyl, tenus secrets et ne faisant donc pas l'objet de débats raisonnables visant à améliorer la sécurité d'un outil incontournable. Il nous semble utile de soumettre à la réflexion nos conclusions sur la stratégie à suivre pour sortir du bourbier dans lequel nous risquons d'être entraînés si le problème de la sécurité n'est pas pris à bras-le-corps par une organisation indépendante sous l'égide des Nations Unies »

http://jeanmarcelbouguereau.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/15/face-a-l-apocalypse-japonaise-l-urgence-en-france-c-est-tran.html


SLATE.FR
Alain Gerbault
Les atomes crochus des politiques avec le nucléaire

En France, le nucléaire civil bénéficie d'un large consensus, et surtout d'un large réseau politique tout acquis à sa cause.

.../...La politique énergétique de la France est largement conduite par le «lobby nucléaire». Au Parlement, il dispose de relais sûrs, souvent placés à des postes-clefs.

 Exemple: 

Jean-Claude Lenoir, député de l'Orne, secrétaire de la commission des Affaires économiques, est rapporteur de la plupart des projets de lois sur l'énergie. C'est un ancien cadre d'EDF.

François-Michel Gonnot, député de l'Oise, est aussi président de l'Agence nationale des déchets radioactifs (Andra). Une double casquette que ce proche du monde nucléaire porte sereinement. Il organise régulièrement des colloques qu'EDF et ses filiales (parmi d'autres) sponsorisent.

Aujourd'hui ministre, Patrick Ollier, lorsqu'il était président de la commission des Affaires économiques, s'acharnait sur les éoliennes, leur consacrant notamment un rapport à charge en plein Grenelle de l'environnement [PDF]. En les abordant par le prisme des émissions de gaz à effet de serre, il reprenait l'argumentaire «vert» des pro-nucléaires depuis quelques années.

Député de Haute-Savoie, Claude Birraux est également un partisan de longue date du nucléaire. Il préside l'Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

A gauche aussi, l'atome a de farouches défenseurs.

Christian Bataille, député (PS), du Nord, est auteur de la loi relative aux recherches sur la gestion des déchets radioactifs (1991), texte qui a conduit à la création de l'Andra. Il est un des premiers s'insurger contre les positions iconoclastes de Ségolène Royal en 2007. La candidate s'interroge en effet sur la fermeture de la centrale de Fessenheim. Réaction indignée de Christian Bataille

A lire absolument :

http://www.slate.fr/story/35467/lobby-nucleaire

 

LES ECHOS - 7H00
Au Japon, revivre après l'apocalypse

par Yann Rousseau.

Près de trois mois après le séisme et le tsunami qui ont ravagé la côte est de l'archipel, le pays poursuit sa lente convalescence et s'efforce déjà de tirer les leçons de la catastrophe 

 

"Fuck Tepco". Watako Nihei a osé. Comme les autres manifestants traversant les rues du centre d'Iwaki, à 30 kilomètres de la centrale de Fukushima Daiichi, elle arbore sur son tee-shirt blanc le petit autocollant criant sa colère contre le géant japonais de l'électricité qui, trois mois après le choc du 11 mars, peine toujours à stabiliser les quatre réacteurs les plus endommagés par le séisme et le tsunami. 

fuck-tepco-facebook-repris-in-natures-paul-keirn.jpg sur Facebook

Autres paragraphes à lire :

- Fin mai au G8, Naoto Kan affiche de nouvelles ambitions dans les énergies renouvelables

- A Fujisawa, Panasonic prépare déjà la ville du futur, moins consommatrice d'énergie

- Toshiba, MitsubisHI, Hitachi, les géants japonais se cherchent un nouveau modèle industriel

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/enquete/0201421237067-au-japon-revivre-apres-l-apocalypse-173558.php


RTBF INFOS (rtbf.be)
Fukushima: le désastre nucléaire est plus grave qu'avoué au départ

Le japon a installé aujourd'hui une Commission d'experts, qualifiée de "tout à fait indépendante" et dotée de larges pouvoirs d'investigation. Elle est chargée de faire toute la lumière sur la catastrophe.

En attendant, les autorités japonaises confirment déjà que les coeurs des réacteurs 1, 2 et 3 pourraient avoir fondu et percé leurs cuves. Des niveaux d'irradiation énormes sont relevés pour le moment près du réacteur numéro 1. 

Tokyo multiplie par deux l'estimation passée de la radioactivité relâchée.

Tepco maintient le calendrier de refroidissement définitif des réacteurs pour janvier prochain 2012, une estimation que beaucoup d'experts jugent hasardeuse. 

On a dépassé les 100.000 tonnes d'eau radioactive accumulée sous les réacteurs, dont le traitement n'a toujours pas trouvé de solution satisfaisante.

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_fukushima-le-desastre-nucleaire-est-plus-grave-qu-avoue-au-depart?id=6237173

 

KYODONEWS ( Agence Kyodo - Japon)

Paru dans le quotidien Mainichi)
De notre correspondante Odile G.

Ce n'est pas qu'à Fukushima Daiichi qu'on a des problèmes avec l'eau radioactive : petit entrefilet ce matin dans Kyodonews. Les pêcheurs s'opposent à ce que TEPco relâche de l'eau radioactive de la centrale Daini en mer.

Fisheries Agency opposes Fukushima Daini nuke plant water release plan 

TOKYO, June 8, Kyodo

Tokyo Electric Power Co.'s plan to release water containing traces of radioactive materials from the tsunami-hit Fukushima Daini nuclear power plant to the sea has been stopped due to stiff opposition from the Fisheries Agency, sources close to the mater said Wednesday.

Although the utility known as TEPCO told the agency that it will release the water after removing radioactive substances to an undetectable level, the agency is not approving the plan, leaving the fate of the 3,000 tons of the water accumulated in the nuclear power station, located 15 kilometers south from the crippled Fukushima Daiichi power plant, undecided.

If the water remains in tanks for a prolonged time, the storage facility may be corroded by salt in the water.


AFTER NUKE

 

SCIENCE & AVENIR - 7 juin 2011 - 17H53

APRES FUKUSHIMA

10  critères pour un scénario d’une sortie du nucléaire

par Detlef zum Winkel (informaticien et ex-physicien); Thomas Kieseritzky (avocat), Claus-Fokke Wermann (journaliste), Simon Lissner (de la direction des Verts, Die Grünen), Dietrich Schulze-Marmeling (écrivain), Karl-Wilhelm Koch, (écrivain), Peter Feldmann (membre du SPD, politologue), Robert Zion (de la direction des Verts, Die Grünen)

Après l'accident de Fukushima, le gouvernement allemand a décidé le démantèlement de tous ses réacteurs nucléaires pour 2022. Comment sortir du nucléaire? Le point de vue Detlef zum Winkel, informaticien et physicien allemand.

Le premier accident majeur sur plusieurs réacteurs d’une même centrale dans l’histoire de l’énergie nucléaire nous conduit à 10 conclusions. Elles sont formulées le plus concrètement possible, puisque les leçons à tirer de la catastrophe sont extrêmement simples.../...

NdR -Lire les autres points de 1 à 10. Voici le point 7

Point 7.     Le combustible

"Il est avéré que l’utilisation du combustible MOX pour le réacteur 3 de Fukushima a été une erreur désastreuse. La matière première de ses éléments se compose non seulement d’uranium, mais aussi de plutonium comme matière fissile. C’est le cas dans la plupart des centrales nucléaires allemandes qui devraient être arrêtées immédiatement. Que l’on prenne le temps de réfléchir un seul instant à ce qui se serait produit si à Fukushima on avait utilisé des réacteurs à haute température ou des EPR. On peut alors comprendre pourquoi on ne peut tolérer la moindre marge de manœuvre pour les réacteurs et pour le commerce du plutonium. Désormais, on ne peut plus non plus tolérer que des entreprises du nucléaire essayent d’exporter ces technologies à haut risque vers l’étranger.".../...

En résumé : outre les huit réacteurs arrêtés initialement pour une durée de trois mois par le gouvernement fédéral et qui ne seront pas remis en fonction, il faut immédiatement et définitivement arrêter quatre autres réacteurs, Grundremmingen B et C, Neckarwestheim 2 et Brokdorf . Il faut cesser l’exploration du site des réserves de sel à Gorleben, en fait, il faut renoncer au projet Gorleben dans son ensemble. […] (3) Il faut soumettre Eon et RWE à un contrôle public efficace. Il faut restructurer de façon massive le management des grands consortiums énergétiques. Après, on verra.  

Sciences et Avenir.fr -Texte traduit par Ute Ratzmann - juin 2011

http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/crise-nucleaire-au-japon/20110607.OBS4673/tribune-allemagne-10-criteres-pour-un-scenario-de-sortie-du-nucleaire.html

 

Premières rencontres nationales des métiers de l’économie verte

7 juin 2011 - DÉVELOPPEMENT DURABLE

Faire le point sur l’état d’avancement du Plan national de mobilisation pour les emplois et les métiers de l’économie verte, lancé en septembre 2009, mettre en valeur les travaux et les partenaires qui y ont contribué, tels sont les objectifs de ces Premières rencontres nationales des métiers de l’économie verte.

Les compétences professionnelles au service de la compétitivité écologique

14 juin 2011

de 8h45 à 16h45

Maison de la Chimie – Paris 7ème

Journée animée par le journaliste Pierre Gras

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Premieres-rencontres-nationales,22928.html

 

LIVRET D'ACCUEIL DU PRODUCTEUR PHOTOVOLTAIQUE

 http://www.aeaeg.org/EDF-OA_le%20Guide%20photovoltaique0802_livret.pdf  

 

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn Chronique de la fin du nucléaire Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

odile Girard 09/06/2011 11:38



distribution de dosimètres à tous les enfants de Fukushima (y compris les petits).


Ceci concernerait 8 000 enfants. Est-ce une bonne façon de rasurer de jeunes enfants ????


FUKUSHIMA, Japan, June 9 (AP) - (Kyodo)—The Date city office in Fukushima Prefecture said Thursday it will distribute dosimeters to all children attending preschool as well as elementary and junior high schools in the
city amid growing worries over exposure to radiation from the crippled Fukushima Daichi nuclear power station nearby.


The city said the distribution of about 8,000 dosimeters will be part of its efforts to ensure children's health as there are radiation "hot spots" in the city, which is
adjacent to Iitate, which is within a government-set evacuation zone.


The Fukushima Daiichi plant, southeast of Date, has been crippled since the March 11 quake and tsunami knocked out its power, triggering the country's worst ever nuclear
crisis.



Paul Keirn 09/06/2011 15:38



Depuis mars ! Quelle réactivité !!



odile Girard 09/06/2011 09:48



le gouvernement de Tokyo a commencé une série de test pour mesurer le niveau de radiation atmosphérique



odile Girard 09/06/2011 09:46



Radioactive strontium detected 62 km from Fukushima plant


TOKYO, June 9, Kyodo


Minute amounts of radioactive strontium have been detected in soil at 11 locations in Fukushima Prefecture, including the city of Fukushima located 62 kilometers from the crippled Fukushima
Daiichi nuclear power plant, according to the science ministry.


The Nuclear Safety Commission said they are unlikely to pose an immediate threat to human health but warned people about the intake of radioactive strontium into their bodies.


According to the Ministry of Education, Culture, Sports, Science and Technology, 54 becquerels of strontium 89 per kilogram were detected in soil collected in the city of Fukushima on April 27.