Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

FUKUSHIMA- 5 avril 2011 - Quoi de neuf N°12 - Dernières nouvelles - NATURE(S)

4 Avril 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL

Quoi de neuf N°12
ACTUALITES FUKUSHIMA

 

nuage radioactif 

 Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera)



Ecrire un commentaire

L'accident mondial et ses retombées.

L'impression générale de la journée d'hier est l'élargissement des retombées de la catastrophe de Fukushima. Pas des retombées radioactives, bien qu'un peu partout les appareils de mesure crépitent. Des retombées dans tous les domaines. Le problème des réacteurs n'est pas traité mais contenu tant bien que mal (vraiment avec des bouts de ficelle, "de la sciure et des journaux" !) alors on en parle moins. Les faits rapportés par les médias, la réalité médiatique donc, ce sont les retombées économiques, les retombées politiques, les retombées industrielles, les retombées sociales, les révélations scandaleuses sur les comportement "au-dessus des lois" des société sous-traitantes du nucléaire.

L'accident nucléaire devient  un "analyseur" des société développées-technologiquement.
Il traverse tous les domaines, toutes les strates de la société, de la production à la consommation. Il oblige à revoir sa copie à tous niveaux. Au niveau institutionnel : des chefs d'Etats aux "experts", au niveau des partis politiques, au niveau de la notion de croissance et de développement durable. L'accident nucléaire, c'est-à-dire le premier accident mondial de l'Histoire (après Tchernobyl) met en relief la manière dont les citoyens sont traités, sous-traités pourrait-on dire. Il met en lumière l'existence dans tous les pays d'une main d'oeuvre sous payée, mais sur-exposée aux rayonnements, dans un silence patronal et syndical effrayant. 

Alors que nous réserve ce 5 avril 2011 si les réacteurs restent relativement calmes et ne focalisent pas l'attention des médias ? D'autres retombées tous azimuts, certainement...

______________________________________________________________________________

 

Merci à Cali Rezo pour nous avoir autorisé à utiliser "Tremblements", son autoportait. Voir l'original
Site : http://www.calirezo.com - http://www.calirezo.com/dotclear/index.php?post/2011/03/14/Tremblements -Ecrire un commentaire

________________________________________________________________________________________________________


5 AVRIL 2011________________________________________________________

Collecte de 8H22

FIGARO - 6H45

Fukushima: aide demandée à la Russie

Le Japon a demandé à la Russie l'envoi d'une usine flottante utilisée pour le démantèlement des sous-marins nucléaires qui permettrait de solidifier l'eau contaminée provenant de la centrale de Fukushima-Daiichi

 

FRANCE-SOIR- 6H58

Centrales nucléaires : La grande peur des Français

Les résultats du sondage commandé par France-Soir à l’Ifop confirment que le nucléaire sera un des grands thèmes de la prochaine campagne présidentielle, et que le dossier de l’énergie – l’énergie qui fait peur, les énergies alternatives – peut demain bouleverser complètement la donne politique.

 Dispersion-des-eaux-radioactives---repris-sur-site-Natures-.jpgDispersion océanique de la pollution

AFP – 7H15

Le Japon menacé de récession après le séisme, selon des économistes

TOKYO — L'impact économique du séisme, du tsunami et de l'accident nucléaire de Fukushima risque de pousser le Japon dans la récession dans les prochains mois, selon un panel d'économistes interrogés par le quotidien économique Nikkei.

 

 

OUEST-FRANCE

Le casse-tête nucléaire

Fukushima, la centrale maudite, fuit toujours. Et le pire peut encore advenir au Japon. Mais, quelle que soit l'ampleur finale du désastre, il interpelle tous les pays engagés dans le nucléaire civil ou qui s'apprêtaient à l'être. L'Allemagne stoppe ses réacteurs les plus âgés. La Chine décrète un délai de réflexion. Les États-Unis hésitent. L'Inde suspend ses commandes à la France. L'Europe va revoir ses normes de sûreté. Quant au Japon, troisième pays nucléarisé au monde, troisième économie mondiale, il vacille.

 

SUD-OUEST

Radioactivité dépistée dans l'herbe agenaise

Une contamination radioactive « sans risque » a été relevée par les équipes de l'IRSN, qui étudient l'impact à longue distance des rejets de la centrale japonaise.En Gironde, on piste également.

 

LE NOVELLISTE (SUISSE)

LE GENDARME DE L'ATOME FRANÇAIS

5 avril 2011

FRANCE - Née de la désinformation qui suivit la tragédie de Tchernobyl, la Criirad est l'un des rares observateurs indépendants du nucléaire. 

____MISE A JOUR - 12H00 heure française _____________________________

20minutes.fr - 11H30
Fukushima : le Japon fixe des limites de radioactivité pour les poissons

TOKYO - Le gouvernement japonais a fixé mardi un taux limite de radioactivité pour les produits de la mer afin de tenter de rassurer la population préoccupée par les rejets radioactifs de la centrale accidentée de Fukushima.
"Nous allons provisoirement appliquer les taux fixés pour les légumes" aux poissons et aux crustacés, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano.

La limite a été fixée à 2.000 becquerels/kg pour l'iode 131, qui peut provoquer des cancers. Celle pour le césium 137, elle est de 500 becquerels. Au-delà, les poissons sont considérés comme impropres à la consommation.

 

Le Parisien.fr

Principe de précaution à l’excès ? La Direction générale de la santé va faire tester cette semaine les eaux des stations de traitement d’eau potable.

Les masses d’air radioactives qui s’échappent de la centrale nucléaire de Fukushima peuvent-elles contaminer l’eau du robinet en France? Pour en avoir le cœur net, la Direction générale de la santé (DGS) va effectuer à partir de cette semaine des prélèvements dans les stations de traitement de l’eau potable. Objectif : « contrôler la qualité de l’eau délivrée au robinet du consommateur »

___________MISE A JOUR 23H10________________________________________________

LE  POINT- REUTERS par Chizu Nomiyama et Shinichi Saoshiro
TOKYO (Reuters) - Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima-Daiichi, a annoncé mardi avoir réduit le débit de la fuite d'eau radioactive qui s'échappe du réacteur n°2, premier signe potentiel de progrès dans la course contre la montre engagée par les autorités japonaises pour éviter une catastrophe nucléaire majeure.

INFO TSR
Des échantillons de l'eau utilisée pour refroidir le réacteur ont révélé un niveau cinq millions de fois supérieur à la limite légale de radioactivité.

EUROPE 1 - 18H59
Fukushima : "la crise n'est pas finie" 
De retour du Japon, où elle accompagnait Nicolas Sarkozy, la ministre de l'Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet, a indiqué mardi sur Europe 1 que la crise n'était "pas finie" à Fukushima. Les réacteurs "ne sont pas stabilisés", a-t-elle noté. Il y existe encore "deux risques majeurs", "en cas de séisme", "ou en cas d’explosion chimique au coeur d’un réacteur".

IRSN
IMPACT DE LA POLLUTION RADIOACTIVE SUR LES ESPECES VIVANTES
Des phénomènes d’accumulation dans les espèces vivantes pourraient conduire à des concentrations supérieures à celles mesurées dans l’eau, d’un facteur 10 à quelques milliers suivant le radionucléide et l’espèce considérés (rapport entre les concentrations massiques dans l’espèce et dans l’eau de mer). La capacité d’accumulation dépend du métabolisme de chaque espèce, A titre  d’exemples, pour le césium, les facteurs de concentration varient de 50 pour les mollusques et les algues à 400 pour les poissons. Pour l’iode, les facteurs de concentration varient  de 15 pour les poissons à 10 000 pour les algues. 

Greenpeace - 05/04/2011 21:55:48
Greenpeace France / Nucléaire : PS - UMP, même combat
Alors que le Parti socialiste vient de dévoiler la première version de son projet présidentiel, qui sera adopté le 28 mai, Greenpeace dénonce une absence totale d'ambition affichée par ce texte en matière énergétique, et en particulier concernant le nucléaire : "Cette première mouture du projet présidentiel du Parti socialiste nous déçoit totalement. Les déclarations de quelques ténors du PS avaient laissé espérer une réelle prise de conscience à la lumière de la catastrophe nucléaire japonaise", déclare Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France. "Martine Aubry, secrétaire générale du PS, s'est récemment prononcée en faveur d'une sortie du nucléaire en 20 à 30 ans. Comment se fait-il qu'on ne retrouve nulle trace de cela dans le texte rendu public aujourd'hui ? D'ici au 28 mai, ce projet présidentiel doit absolument être amélioré."   

Vue de la construction de 1970 à 1974 du réacteur Numéro 3 de Fukushima.

 Le couvercle de la cuve du réacteur est en attente sur le sol en premier plan sur la photo.
 Cette photo de la cuve du réacteur sans son enceinte de confinement montre surtout la complexité de la chaudronnerie nucléaire périphérique. L'image des ouvriers travaillant sur le réacteur donne une idée de la
taille de la construction 

EN PASSANT la flèche de la souris sur la photo,  le montage final de l'intérieur apparaît


 

nuage radioactif 

 Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT

 

natures paul keirn - fukushima news



Ecrire un commentaire

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article