articles de natures paul keirn les plus récents

Vendredi 29 avril 2011 5 29 /04 /Avr /2011 09:13

quoi de neuf 36 - natures paul keirn  FUKUSHIMA - ACTUALITES

______________________________
MISE A JOUR DE 17H30 - Voir seconde partie de l'article
______________________________
Après plus d'un mois de veille quotidienne sur la catastrophe de Fukushima (et intervenant sur le sujet depuis 1976), découvrant chaque jour : ici des mensonges, là des incertitudes, ici encore des pressions inacceptables (comme la réduction au silence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) par l'AIEA), là encore des prises de risques invraisemblables pour aujourd'hui comme pour le futur, une croissance à l'évidence incontrôlable de mini-fuites, de mini-rejets, mini-détournements, mini-pertes, qui forcément conduiront à une augmentation de la mortalité générale ; avec une prise de conscience renforcée du coût hallucinant : de production réel du nucléaire prenant en compte le démantelement et le stockage, de la sécurité pour éviter les pertes de produits radioactifs, de protection contre le terrorisme et les traffics, de la veille sur les pays qui peuvent engendrer l'usage d'armes nucléaires et donc de guerres. 
J'ai envie de créer un mouvement , une association, 

dont le but serait de promouvoir 
- les actions concrètes en faveur des énergies renouvelables, ici et maintenant (chez vous) dans le cadre du développement durable (agenda 21 de chaque commune) permettant de se dégager d'autant plus vite du nucléaire qu'elles apporteront des solutions progressives de remplacement. En commençant par une base de données internet des expériences et projets en cours toutes énergies renouvelables confondues, en assurant la promotion s'il y a lieu.
Tout en continuant :
- de faire pression sur les gouvernants ou candidats pour l'abrogation de l'accord OMS-AIEA qui engendre le silence sur les effets du nucléaire sur la santé mondiale
- de défendre les sous-traitants et les travailleurs du nucléaire
- de faire une veille permantente sur l'ASN et les autorisations de rejets d'effluents radioactifs
- de continuer à démontrer que les faibles doses de radioactivité sont elles aussi mortelles et que de ce fait il ne peut y avoir de seuil pour une "mortalité admissible" due au nucléaire.
Ce mouvement aurait pour nom:  NOW !
Qu'en pensez-vous ? Participez à la mise en forme du projet !
Alors ? Protestataire ou mouton ?

Frédérix S prend le temps de répondre :
Bonjour,
Pour répondre à votre question, plutot protestataire.
J'ai manifesté à Grenoble le 16 avril dernier à Grenoble contre le nucléaire, j'ai adhéré à la Criirad, signé moult petitions, envoyé force mails à mes contacts, changé de fournisseur d'electricité pour planète oui.
Votre idée de fonder une association va de le bon sens, tout ce qui pourra nous aider à sortir du nucléaire le plus vite possible est une bonne chose.
A mon sens la priorité est de marquer l'opinion publique et je pense que l'on peut n'y arriver qu'avec les medias.Frédéric S nous répond !
.
______________________________
TEPCO - 27 avril - DERNIERES ANALYSES : PLUTONIUM DETECTE
"Dans le cadre des activités de surveillance de l'environnement, nous avons effectué une analyse du plutonium contenu dans le sol prélevés le 21 Mars et le 22 sur les 5 spots à Fukushima Daiichi centrale nucléaire. En conséquence, le plutonium 238, 239 et 240 ont été détectés. (Précédemment annoncée) À la suite de l'analyse du plutonium dans le sol de l'échantillon à partir des 3 points de prélèvement réguliers les 14 avril, le plutonium 238, 239 et 240 ont été détectés comme indiqué dans l'annexe 1. En outre, comme le résultat de l'analyse des nucléides de rayons gamma provenant du même échantillon, les matières radioactives ont été détectés comme indiqué dans l'annexe 2. En outre, comme le résultat de l'analyse américium et le curium dans le sol à partir de 2 échantillons parmi les 3 points périodiques d'échantillonnage dans lequel le plutonium a été détecté en mars  : americium 241, le curium 242, 243, et 244 ont été détectés. Nous avons rapporté les résultats d'analyses de la sûreté nucléaire et industrielle de l'Agence et le gouvernement de la préfecture de Fukushima. Nous allons continuer à mener l'analyse similaire."
Press Release (Apr 27,2011)
Detection of radioactive materials in the soil in Fukushima Daiichi Nuclear Power Station (5th release)
As part of monitoring activity of the surrounding environment, we
conducted an analysis of plutonium contained in the soil collected on
March 21st and 22nd at the 5 spots in Fukushima Daiichi Nuclear Power
Station. As a result, plutonium 238, 239 and 240 were detected. (previously announced)
As the result of the plutonium analysis in the soil from the sample from
the 3 periodic sampling spots on April 14th, plutonium 238, 239 and 240
were detected as shown in Attachment 1. In addition, as the result of
gamma ray nuclide analysis from the same sample, radioactive materials
were detected as shown in Attachment 2.
Besides, as the result of the americium and curium analysis in the soil
from 2 samples among the 3 periodic sampling spots in which plutonium was
detected on March 28th americium 241, curium 242, 243, and 244 were detected.
We have reported the results of analyses to the Nuclear and Industrial
Safety Agency and the government of Fukushima Prefecture.
We will continue to conduct the similar analysis.
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/11042711-e.html
______________________________
LE FIGARO - 20H48
Fukushima au programme du G8
28/04/2011 | Mise à jour : 20:48
La France, qui préside le G8 et et le G20, et le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont réaffirmé leur volonté de tirer les leçons de l'accident nucléaire de Fukushima.
Le sujet était à l'ordre du jour d'un entretien entre le président Nicolas Sarkozy et le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, au Palais de l'Elysée, un mois et demi après le tremblement de terre et le tsunami qui ont provoqué l'accident nucléaire le plus grave qu'ait connu une centrale japonaise. Donner une impulsion politique
Le chef de l'Etat français a confirmé son intention de mettre le sujet à l'ordre du jour du sommet du G8 des 26 et 27 mai à Deauville et d'organiser le 8 juin à Paris une réunion des autorités de sûreté des pays du G20 dotés du nucléaire civil, a rapporté un participant à la rencontre. 
L'idée est que le sommet de Deauville donne une "impulsion politique" pour "voir comment on peut aller plus loin en termes opérationnels", a-t-il précisé. 
La réunion du 8 juin, a-t-il ajouté, devra vérifier que les autorités de sûreté nucléaire comprennent bien les consignes des gouvernements, leurs implications et les dispositions à prendre. Le tout devant être confirmé lors d'une réunion ministérielle des 151 pays de l'AIEA du 20 au 24 juin à Vienne. 
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/04/28/97001-20110428FILWWW00734-fukushima-au-programme-du-g8.php
______________________________
LE FIGARO
Nucléaire : la course contre la montre des «stress tests»
Pas moins de 143 réacteurs doivent être examinés dans les six mois en Europe. Un calendrier ultraserré, aux yeux de l'Autorité de sûreté française. Un défi: harmoniser les examens des sites.
C'est une véritable course contre la montre à laquelle est confrontée aujourd'hui l'industrie nucléaire européenne. En décembre, les résultats des fameux stress tests (tests de résistance) menés sur les 143 réacteurs en service des quatorze pays nucléarisés des Vingt-Sept devront être communiqués au Conseil européen du 9 décembre après avoir fait l'objet d'analyses croisées entre experts de tous les pays.
______________________________
Le PARISIEN
l'Elysée a confirmé dans un communiqué que la visite se ferait à la centrale de Gravelines (Nord), dans le cadre d'un déplacement consacré à la politique énergétique de la France, comme l'indiquait plus tôt la préfecture du Nord.
Accompagné des ministres Nathalie Kosciusko-Morizet (Ecologie) et Eric Besson (Industrie), le chef de l'Etat visitera la centrale vers 11H00, rencontrera des salariés du site, puis animera une table ronde sur la politique énergétique au centre Sportica de Gravelines, précise le communiqué.
______________________________
AIEA-3-4d7c3 (1)  AIEA 28 04 18H00
Séance d'information mise à jour de l'AIEA sur les accidents nucléaires Fukushima (28 avril 2011, 18:00 UTC)
Présentation:
→ Résumé de la situation du réacteur
1. Situation actuelle
Dans l'ensemble, la situation à l'usine de Fukushima Daiichi l'énergie nucléaire demeure très grave, mais il ya des signes de reprise dans certaines fonctions, telles que l'énergie électrique et instrumentation.
______________________________
TV5 MONDE
Une marche anti-nucléaire, le 25 avril 2011 à Kleinensiel en Allemagne, le 25 avril 2011 Plus de 100.000 manifestants anti-nucléaires ont manifesté lundi dans toute l’Allemagne pour réclamer l’abandon de l’atome dans le cadre des traditionnelles Marches de Pâques pacifistes, selon les organisateurs. AFP - Ingo Wagner
Allemagne: Plus de 100.000 manifestants contre le nucléaire
BERLIN (AFP) - 25.04.2011 16:24
Plus de 100.000 manifestants anti-nucléaires ont manifesté lundi dans toute l'Allemagne pour réclamer l'abandon de l'atome dans le cadre des traditionnelles "Marches de Pâques" pacifistes, selon les organisateurs.
Plus de 100.000 manifestants anti-nucléaires ont manifesté lundi dans toute l'Allemagne pour réclamer l'abandon de l'atome dans le cadre des traditionnelles "Marches de Pâques" pacifistes, selon les organisateurs.
Au total quelque 144.500 militants allemands ont participé à ces manifestations sur 12 sites allemands ainsi qu'aux abords des centrales françaises de Cattenom, la deuxième de France en termes de puissance, et de Fessenheim, en Alsace, où les militants allemands étaient en nombre, selon l'organisation anti-nucléaire "ausgestrahlt" ("irradié").
La police n'a fourni aucune indication chiffrée.
"La participation importante à ces manifestations montre que la population ne fait pas confiance au gouvernement en matière de politique nucléaire", a estimé Jochen Stay, porte-parole d'"ausgestrahlt", cité dans un communiqué.
"La revendication répétée plus de cent mille fois aujourd'hui est la suivante: toutes les centrales nucléaires doivent être mises à l'arrêt", a-t-il ajouté.
manifestant ou moutons il faut choisir
Une marche anti-nucléaire, le 25 avril 2011 à Kleinensiel en Allemagne, le 25 avril 2011 Plus de 100.000 manifestants anti-nucléaires ont manifesté lundi dans toute l’Allemagne pour réclamer l’abandon de l’atome dans le cadre des traditionnelles Marches de Pâques pacifistes, selon les organisateurs. AFP - Ingo Wagner
D'où l'idée de la vignette, qui est déjà celle du photographe : manifestant ou mouton, il faut choisir !
______________________________
DOC AIEA
Mesures visant à renforcer la coopération internationale dans les domaines de la sûreté nucléaire et radiologique et de la sûreté du transport et des déchets
______________________________
LA FRANCE FACE AU TERRORISME
Livre blanc du Gouvernement sur la sécurité intérieure face au terrorisme
Pour lutter efficacement contre le terrorisme, nous devons d’abord
être capables de le nommer, de le définir.
« Tout acte qui vise à tuer ou à blesser grièvement des civils ou des non-combattants, et qui, du fait de sa nature ou du contexte dans lequel il est commis, doit avoir pour effet d’intimider une population ou de contraindre un gouvernement ou une organisation internationale à agir ou à renoncer à agir d’une façon quelconque"
in « Dans une liberté plus grande », Rapport du secrétaire général des Nations
unies, mars 2005, p. 67
La famille des plans « PIRATE »
Les plans d’intervention « PIRATE » sont déclenchés par le
Premier ministre en cas de menace précise ou d’attaque terroriste utilisant un moyen d’agression spécifique (PIRATOX pourun produit chimique toxique, BIOTOX pour un agent biologique pathogène, PIRATOME pour une matière nucléaire ou radiologique, PIRANET pour une attaque sur les systèmesd’information) ou se déroulant dans un milieu particulier
( P I R A T A I R - I N T R U S A I R  c o n t r e  l e  t e r r o r i s m e  a é r i e n ,
PIRATE-MER contre le terrorisme maritime, PIRATE-EXT en cas de menace ou d’attaque contre des ressortissants ou des intérêts français à l’étranger). Les plans définissent une structure de gestion de crise et de traitement des informations, ainsi que les actions que doivent entreprendre les autorités civiles etmilitaires, dont les unités spécialisées dans l’intervention antiterroriste et les forces spéciales. .../...
______________________________
LE DOC DE CE MATIN
Histoire des luttes antinucléaires en France

DSCF0868-62a25 L’auteur, Henry Chevallier, est animateur de Sortir du Nucléaire 32 (collectif membre du «Réseau Sortir du Nucléaire», coordonnateur de l’ouvrage «Nucléaire ? Non merci !» (publié par Utovie/Silence, 1993)
______________________________
SEQUENCE  "ILS RECOMMENCENT A NOUS POURRIR LA VIE ! DU MOINS ILS ESSAIENT !!"
.
GAZ DE SCHISTE : dernier document officiel
"Les hydro-carbures de "roche-mère"" (!!!) (pas beau "gaz de schiste" !)
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Mission-d-inspection-sur-les-gaz.html
AFP 27/04/2011
Environnement-énergie
Schiste: le gouvernement réfléchit à une vaste réforme du code minier
PARIS, 27 avr 2011 (AFP) - En plein débat sur le très controversé gaz de schiste, le ministère de l’Ecologie réfléchit à une vaste réforme du code minier, hérité du 19e siècle, qui prendrait mieux en compte les enjeux environnementaux.
Une mission pour évaluer la situation juridique en Europe et les pratiques en cours dans les principaux Etats membres a été confiée par la ministre Nathalie Kosciusko-Morizet à l’avocat Arnaud Gossement, ex-porte-parole de France Nature Environnement (FNE).
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Mission-d-inspection-sur-les-gaz.html
LE DOCUMENT :
___________________
GAZ DE SCHISTE
A vous la parole ! 
Nous on disait "gaz de schiste" ! Sans imagination. C'est pas beau "gaz de schiste". Nos officiels ont trouvé "hydro-carbures de la roche-mère". Ah c'est pas pareil ! La roche-mère, nourricière et tout et tout. Que c'est beau. Faut aller plus loin. On va pas en rester là. Donc à vous la Parole ! Trouvez encore plus fort ! Pourquoi pas "lait minéral" ? "suc de la terre-mère" ? Si vous me mailez vos idées, je les transmets aux Ministères concernés. Chiche !
___________________
GAZ DE SCHISTE : dernier document officiel
"Les hydro-carbures de "roche-mère"" (!!!) 
AFP 27/04/2011
Environnement-énergie
Schiste: le gouvernement réfléchit à une vaste réforme du code minier
PARIS, 27 avr 2011 (AFP) - En plein débat sur le très controversé gaz de schiste, le ministère de l’Ecologie réfléchit à une vaste réforme du code minier, hérité du 19e siècle, qui prendrait mieux en compte les enjeux environnementaux.
Une mission pour évaluer la situation juridique en Europe et les pratiques en cours dans les principaux Etats membres a été confiée par la ministre Nathalie Kosciusko-Morizet à l’avocat Arnaud Gossement, ex-porte-parole de France Nature Environnement (FNE).
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Mission-d-inspection-sur-les-gaz.html
LE DOCUMENT :
ROBINET QUI BRULE
video gaz de schiste gaz de schiste au robinet
On connaissait "l'eau dans le gaz", avec l'exploitation du schiste, découvrez "le gaz dans l'eau"
DANGER GAZ DE SCHISTE
http://www.dailymotion.com/video/xg7g0q_danger-gaz-de-schiste-1-7-doc-choc_webcam
________________
OWNI
SOCIETE, POUVOIRS ET CULTURES NUMERIQUES
Owni.fr est édité par 22mars SAS, 99bis avenue du Général Leclerc 75014 Paris.
[Disclaimer : L'article ne reflète en rien les opinions de l'auteur ou de la rédaction. Il s'agit d'un exercice de style consistant à prendre volontairement un point de vue pro-nucléaire.]
Mais des infos intéressantes. Alire. Découvrir le site
"Depuis l'accident de Fukushima, le nucléaire est fortement remis en cause. L'atome est pourtant devenu indispensable à l'alimentation électrique française et mondiale. Et si nous nous faisions, un instant, l'avocat du diable ?"
MISE A JOUR DE 17H00_____________
ROMANDIE NEWS- 13H57 - AFP
Fukushima: démission d'un conseiller scientifique du Premier ministre
TOKYO - Un conseiller scientifique du Premier ministre japonais Naoto Kan a annoncé sa démission vendredi en raison de désaccords sur la gestion de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est).
Toshiso Kosako, professeur à l'université de Tokyo, expert en sécurité nucléaire, a expliqué que le gouvernement n'avait pas été rigoureux dans l'application des lois et réglementations et avait ignoré ses conseils depuis sa nomination en tant que conseiller spécial du Premier ministre le 16 mars.
Cela n'a aucun sens que je reste à mon poste, a-t-il déclaré, en larmes, au cours d'une conférence de presse, indiquant avoir remis sa lettre de démission.
Je ne peux m'empêcher de penser que (le gouvernement) ne prend que des mesures provisoires (...) et retarde ainsi la résolution de cette crise nucléaire, a-t-il ajouté.
Tepco estime qu'il faudra trois mois pour que le niveau de radiations commence à baisser et encore trois à six mois supplémentaires pour réduire les fuites radioactives à un niveau très bas
____________________
MAXISCIENCES
Energie nucléaire : l’AIEA veut améliorer la sécurité
Info rédaction, publiée le 29 avril 2011
Fukushima est un accident très grave, mais je ne pense pas qu'il signifie la fin du nucléaire. Les facteurs fondamentaux qui ont relancé le nucléaire - réduction des émissions de gaz à effet de serre, (…) prix des combustibles fossiles, etc. - restent d'actualité. Fukushima est un cas particulier. (…) Il y a eu un enchaînement assez malheureux de circonstances. Il est néanmoins absolument nécessaire de procéder à une analyse et à une évaluation approfondies des mesures et des normes de sécurité. C'est cela que nous voulons faire au plus vite", a déclaré Yukiya Amano, directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).
photo greepeace
Depuis 2008, les fermetures de certaines centrales nucléaires d'Espagne ont été repoussées. Sur le mur de la centrale de Almaraz on peut lire "Plus jamais Fukushima" (Crédit photo : Greenpeace)
13 avril 2011

____________________
LYONCAPITALE.FR - 29/04/2011  à 09:45
"Sortir du nucléaire" répond à Sarkozy
Le réseau Sortir du nucléaire dont le siège est à Lyon, rue Dumenge, dans le 4e, s'est insurgé hier contre les propos du chef de l'Etat. Nicolas Sarkozy qui a estimé qu'"au nom de l'environnement, on voudrait tuer le développement en France", en défendant l'idée d'une sortie du nucléaire, ce qui reviendrait à "se couper un bras". 
Faux, a rétorqué immédiatement la fédération lyonnaise qui rappelle que "d'autres pays développés" comme l'Allemagne (1ère puissance économique européenne) et l'Autriche, "se débrouillent très bien sans le nucléaire". Au contraire, cela reviendrait même à "une formidable opportunité économique : création de centaines de milliers d'emplois qualifiés, développement de nouvelles filières et activités, possibilité de devenir leader mondial du démantèlement des installations nucléaire, etc." estime le réseau. 
http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/Autre-contenu/Breves/Sortir-du-nucleaire-repond-a-Sarkozy
La semaine du 25ème anniversaire de Tchernobyl, le 26 avril, la fédération rappelle que "même en fonctionnement normal, les centrales nucléaires ont des effets plus graves que "couper un bras" : en 2008, une vaste étude épidémiologique commanditée par le gouvernement allemand a démontré une hausse de 117 % des leucémies infantiles dans un rayon de 5 km autour des réacteurs nucléaires".
____________________
FAIBLES DOSES

LEPOST.FR
A la fin des années 1980 (en 1987 précisément) et au début des années 1990, plusieurs études anglaises ont été menées aux abords des centrales nucléaires de Windscale (désormais Sellafield), Burghfield et Dounreay. Des études précises, sérieuses, aucunement influencées par un quelconque lobby (Vert ou Noir) sur les cas de leucémies infantiles. Les résultats de ces études ont montré des augmentations significatives de cas de leucémies chez les enfants. Des raisons de s'inquiéter?
IPPNW
Déclaration de presse 02.12.2010
A proximité des centrales nucléaires allemandes et suisses des milliers d’enfants ne viennent pas au monde.
Faut-il mettre en cause les émissions radioactives des installations nucléaires ?
PSR / IPPNW Suisse – Association des Médecins pour une responsabilité sociale/ pour la prévention de la guerre nucléaire – attire l’attention sur le fait suivant: dans l’entourage des centrales nucléaires le rapport des naissances entre filles et garçons (« Sex Odds ») est perturbé. Ceci ressort d’une étude épidémiologique conduite à Munich et publiée en octobre 2010 (1).
Les observations des chercheurs permettent de calculer un déficit de naissances à proximité des centrales nucléaires. Selon cette étude les femmes vivant dans un pourtour de 35 km de l’une des 31 centrales allemandes et suisses examinées auraient perdu près de 15.000 enfants – en majorité des filles - au cours des 40 dernières années. C’est la première fois qu’un tel rapport, hautement significatif, est mis en évidence pour des centrales nucléaires fonctionnant normalement. Il est urgent de savoir si ces grossesses perdues résultent de dégâts génétiques causés par les émissionsionisantes des installations atomiques. 
Un effet comparable avait déjà été observé après les essais atomiques militaires et la catastrophe du réacteur de Tchernobyl en 1986. Même en fonctionnant normalement les centrales atomiques produisent des émissions radioactives – en particulier lors du chargement des éléments combustibles. Ces émissions sont imperceptiblement absorbées par le corps humain – le plus souvent par voie respiratoire. Les études démontrent que même à très faibles doses les rayonnements peuvent causer de sérieux dégâts en période de grossesse débutante, les cellules souches, les cellules germinales et les embryons étant extrêmement radiosensibles. Les résultats de l’étude sont d’autant plus inquiétants qu’en Suisse plus d’un tiers des naissances concernent des mères qui vivent à moins de 35 km d’une installation nucléaire. 
PSR / IPPNW Suisse, association qui regroupe plus de 600 médecins,demande aux autorités de prendre en considération, sans tarder, les résultats de l’étude de Kusmierz, Voigt et Scherb, en particulier pour ce qui concerne la région de Beznau en Argovie, la plus touchée. Vu l’excellente qualité des données dont dispose l’Office fédéral de la statistique ceci ne devrait pas prendre plus de quelques semaines. 
http://www.ippnw-europe.org/fr/desarmement-nucleaire.html?expand=615&cHash=2a038a3003
"Sortir du nucléaire" résume l'étude de Kusmierz, Voigt et Scherb

____________________
NEWSPRESS.FR - 29/04/2011 12:26:33

Couvercle destiné à la cuve de l'EPR de Flamanville : l'ASN contrôle la réfection des soudures
ASN Autorité de Sûreté Nucléaire - 29/04/2011 12:26:33
Au cours de contrôles prévus par la réglementation lors de la fabrication du couvercle de la cuve de l'EPR de Flamanville 3, AREVA NP a mis en évidence en novembre 2010 des défauts dans plusieurs soudures, au niveau de la traversée des adaptateurs.
Ces adaptateurs ayant un rôle important dans la tenue à la pression de la cuve, l'ASN a demandé à AREVA NP de proposer une démarche corrective
La solution proposée par AREVA NP pour retrouver le niveau de qualité visé est de réparer l'ensemble des soudures des adaptateurs du couvercle de la cuve. Cette solution a été testée avec succès sur deux soudures en janvier 2011. Elle consiste à éliminer l'ensemble des soudures par meulage et à réaliser de nouvelles soudures, selon des modalités garantissant leur qualité.
L'ASN a procédé en janvier 2011 à une inspection d'AREVA NP et à une inspection d'APAVE GROUPE, organisme agréé et mandaté par l'ASN pour vérifier le respect des exigences techniques prévues par la réglementation[1]. L'objectif de ces inspections était d'examiner :
les actions mises en place par AREVA NP pour traiter cet écart ; 
les modalités de surveillance de ces opérations par APAVE GROUPE. 
Sur la base des éléments présentés par AREVA NP en février et mars 2011, l'ASN a autorisé AREVA NP à effectuer les premières opérations de réparation des soudures. L'ASN s'assurera de la suffisance des mesures prises par AREVA NP avant d'autoriser les prochaines étapes de la réparation.
L'ASN se prononcera à la fin du processus de fabrication sur la conformité de la cuve du réacteur EPR Flamanville 3.
____________________
NOW !
Pompes à chaleur – Questions et réponses
Réponses aux questions des personnes qui souhaitent mieux connaître les pompes à chaleur.
BASE DE DONNEES DES PROJETS ET RECHERCHES EN SUISSE
Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
Adresse de la page du moteur de recherche :
http://www.bfe.admin.ch/suchen/index.html?lang=fr&keywords=-&search_mode=AND&from_day=01&from_month=01&from_year=1998&to_day=29&to_month=04&to_year=2011&column=&dokumenttyp=&site_mode=extern&nsb_mode=yes&Submit=rechercher#volltextsuche
________________________________


Par Paul Keirn - Publié dans : ENVIRONNEMENT MONDIAL
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires
Retour à l'accueil

Edito

Joyeuses-fetes-aux-lecteurs-de-NATURES.jpg

Natures News clic logo 7-12-2014

NATURES vous offre un MOTEUR DE RECHERCHE D'ACTUALITES, en temps réel, personnalisable, sur la base des Google news.
Vous ne le trouverez nul part ailleurs, c'est un INEDIT, programmé à votre intention. Ci-dessous (ou ci-dessus, version améliorée) tapez les mots-clés ou phrases (sans accentuation) correspondant à vos centres d'intérêts et enfin cliquez sur "Voir vos infos"

 

mot clé 1 :

mot clé 2 :

mot clé 3 :

mot clé 4 :

 

                                  

paul.keirn@gmail.com pour un message

Desinstaller-malwares-pc-pourri-pu-ralentissement-proximit.jpg

Bienvenue amis Québecois !Vive-le-Quebec--.jpg

LE PETIT CAMPSOIS

Fromages de chèvre près de Brignoles Var Paca 83170+

2014-septembre---ou-trouver-des-lactaires-delicieux-et-sa.jpg

Champignons pissacans suillius in natures paul kei-copie-1günaidin arkadaş !

 


Agrandir le chat .

PageRank service www.visual-pagerank.org/dossier conso in Natures Paul Keirn

Non-au-gaz-de-schiste-in-var-paca-brignoles-Natures-Paul-Ke.jpg

Où trouver des morilles-copie-1

Plantes associées et biotopes des morilles !




 








 

 

mycodb
IDENTIFICATION
CHAMPIGNONS
________________

 

  Lactaires...
  Cliquez IDENTIFIER
  Cliquez VOIR
  Cliquez CUISINER

Petit malin...            

Un oeil ? Un vrai. Un faux ?
De qui ? De quoi ? A...Voir !
rss-feedburner-.jpg flux rss FeedBurner

CNRS - La vidéo du vendredi

Merci !

free counters

LAISSEZ UN MESSAGE !

paul.keirn@gmail.com

got radio country blues direct live usa

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés