articles de natures paul keirn les plus récents

Mercredi 22 juin 2011 3 22 /06 /Juin /2011 00:45

QDN-89-Nucleaire-nuke-NPP-Fukushima-Cooper-Clahoun-natures.jpg   FUKUSHIMA - FORT CALHOUN - COOPER NPP - ACTUALITES NUCLEAIRES EN DIRECT - REVUE DE PRESSE - DOCUMENTS - ENERGIES DURABLES - SECHERESSE - EPR - 

Actualités nucléaires, informations nucléaires en direct, réflexions sur Fukushima, Calhoun, Cooper et sur l'"après-Fukushima", sur les énergies renouvelables, objectif 2050 (GIEC), nucléaire dans le monde, sécheresse, etc.

A TOUS LES LECTEURS...Matagami, Manseau (Canada) Brussels Liège Enghien Overpelt Monceau-sur-Sambre Vielsalm Gosselies Ayeneux Sint-niklaas Lobbes Verlaine Verviers Bilzen Pâturages Courcelles Mons Sovet Antoing...Geneve Lausanne Rümlang Dübendorf Assens Kilchberg Zürich Vermes Lugano La Chaux-de-Fonds Gland Kirchdorf Fully Neuchâtel Buchs Sion Nyon Nendaz Aadorf Aarau...Canada & Québec Saint-Paul Gaspé Léry Sorel Pierreville Coaticook Sherbrook Noranda Iroquois Montlaurier Gracefield Saint-Jerome Kirkland Montreal Boucherville Barraute Val d'Or Roberval Alma Joliette Gatineau Rimowski ... FAITES-VOUS CONNAITRE ! USA La Jolla Santa Barbara Mountain View palo Alto Charleston... Blida Fez Galway Diourbel Yaoundé Vitebsk Mélita Novosibirsk Séoul Hiroshima Nagoya Yokohama Suwalski Warsaw Cluj Napoca Catanzaro Castolibero ECRIVEZ !...

Illustration : affiche du film "Le salaire de la peur".

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn  Suivi EN DIRECT de l'actualité des médias du web - EN DIRECT   Sans-titre-3.jpg   Ecoutez--.gif

webcam-fukushima.jpg Webcam DIRECT: Un oeil sur FUKUSHIMA  

Les illustrations mises en vignette d'ouverture sont le plus souvent le reflet des infos du jour. Aujourd'hui, l'affiche du film « Le salaire de la peur » me semble s'imposer. La peur de ce témoin au Japon qui parle, qui crie ses angoisses. Légitime. Les Japonais de plus en plus inquiets. Des rumeurs d'avortements aux USA. Une « no fly zone » au-dessus de la centrale de Calhoun au Nébraska. Les pouvoirs ont peur. Les gens ont peur.  Et puis un retour sur ce témoignage vu dans Capital sur M6. Celui-là même avant lequel Eric Besson a choisi de « se casser ». Un témoignage accablant pour EDF. Apparemment sans suite judiciaire. Une expérience vécue qui montre que l'argent domine la sécurité. Une évidence, non ? Pas si l'on en croit le président d'EDF qui répète à qui mieux mieux que la sécurité passe avant tout. Il semble bien que non. A la volonté affichée de transparence, répond jour après jour, ici, le camouflage, le mensonge. Nous en sommes tous les témoins, peut-être avant d'en être les victimes.  

_________________________________________MISE A JOUR de 11H20

 

NHK  -  TEPCO à 5H00 ce matin

Hausse des températures dans le réacteur n°3

La Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, a détecté une hausse de la température dans le réacteur 3 de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi, après avoir réduit le volume d'eau injecté à des fins de refroidissement.

Cette réduction entre dans le cadre des efforts visant à prévenir un débordement d'eau radioactive.

Mardi, l'opérateur a réduit le volume d'eau douce qu'il pompait jusqu'à maintenant dans trois des réacteurs de la centrale.

Tepco a annoncé qu'à 5 heures, ce mercredi matin, la température dans les parties inférieure et supérieure du réacteur 3 avait augmenté de 4 et 7 degrés respectivement, par rapport à la veille.

La compagnie éprouve des difficultés à trouver le juste équilibre entre la nécessité de refroidir les réacteurs et celle de réduire le volume de l'eau contaminée qui menace de déborder.

Le début de la saison des pluies annuelle dans la région, hier mardi, fait craindre encore plus d'éventuels débordements.

 

A en rire ou à en pleurer  ? Voir la dernière phrase  (en bas de cette page) :

" l'entreprise a aussi empilé des sacs de sable près des entrées des bâtiments pour empêcher l'eau de pénétrer. Mais cette mesure pourrait avoir un effet limité, étant donné que certains des bâtiments ont vu leur toit soufflé par des explosions".

_________________________________________

RUE89 - 21 juin 2011

Fukushima : Alex Borreca, homme en colère

Il est en colère contre le nucléaire. Il a branché sa vidéo et le clame, décrivant la situation au Japon. La vidéo fait l'objet d'un grand buzz sur internet. Mais qui est-il ?

L'homme affirme qu'il est expatrié à Tokyo depuis 10 ans, ce que certains anglicismes rend crédible. Sur le site de France24, il se présente comme Alex Borreca, 39 ans, vivant à Tokyo avec sa femme japonaise et sa fille. Et il joue de la guitare. Il a visiblement ouvert une école de cuisine à Tokyo, donnan

http://www.rue89.com/2011/06/21/fukushima-alex-borreca-homme-en-colere-210282

 

FUKUSHIMA, ÉTATS-UNIS ET MORTALITÉ INFANTILE

Philadelphie (USA) : Y a-t-il un lien entre augmentation de 48% de la mortalité infantile et la présence d'iodine-131 dans l'eau ?

Toujours est-il que la ville de Philadelphie voit sa mortalité infantile augmenter brutalement de 48% ce mois-ci, ce qu'il est difficile de ne pas corréler avec la découverte d'iodine-131 dans l'eau du robinet.

http://moutons.karma-lab.net/fukushima-philadelphie-usa-y-a-t-il-un-lien-entre-augmentation-de-48-de-la-mortalite-infantile-et-la


FUKUSHIMA, RADIOACTIVITÉ ET ENFANCE

Radioactivité au Japon : saignements de nez, diarhées, asthénie chez les enfants de Koriyama City, Fukushima

Par Piou (samedi 18 juin 2011 - 21:56)

"Le billet est une traduction en anglais de l'article originel, publié en japonais dans le Tokyo Shinbun. Un grand merci à Marie, qui a remonté ce texte et nous l'a traduit en français ci-après."

saignements-de-nez-fukushima.jpg

D'abord « rumeur infondée » circulant sur le net, puis écrit noir sur blanc dans un journal lu jusqu'à Tokyo et dans toute la région de Kanto ...  Le « Tokyo Shinbun » (édition papier uniquement, le 16 juin 2011), rapporte qu'un grand nombre d'enfants de Koriyama City dans la préfecture de Fukushima, située à 50km de la centrale nucléaire Fukushima I, souffrent de troubles inexpliquées (saignements de nez, diarrhées, faiblesse générale) depuis l'accident de la centrale.

Rapide traduction de cet article :

Qu'arrive t-il aux enfants de Koriyama City, dans la préfecture de Fukushima ? Des saignements de nez, des diarrhées, une fatigue générale... « Effet des radiations non démontré » selon les médecins.

Le 12 juin, une organisation à but non lucratif, « Un tremplin pour Tchernobyl »(チェルノブイリへのかけはし) organise un centre de soins gratuits à Koriyama City, dans la préfecture de Fukushima, située à 50km à l'ouest de la centrale nucléaire Fukushima I. Inquiets des conséquences de l'exposition aux radiations, 50 familles ont conduit leurs enfants chez le médecin.

Une femme de 39 ans , mère de deux enfants raconta à son médecin traitant que sa fille de 6 ans a saigné du nez chaque jour pendant 3 semaines au mois d'avril. Pendant une semaine, l'enfant a saigné abondamment des deux narines. La mère raconte que son médecin lui a seulement dit qu'il s'agissait d'une allergie saisonnière au pollen. Son fils de 2 ans a également présenté des saignements de nez de la fin des mois d'avril à mai.

LIRE la suite :

http://moutons.karma-lab.net/radioactivite-au-japon-saignements-de-nez-diarhees-asthenie-chez-les-enfants-de-koriyama-city-fukush

SLATE.FR

Mais une question demeure: à qui pouvons-nous faire aujourd'hui confiance pour contrôler les retombées de Fukushima?

Les organismes de contrôle japonais souffrent de conflit d'intérêts

Au Japon, les contrôleurs sont malheureusement tous en situation de conflit d'intérêts. L'avenir des deux principaux acteurs (le gouvernement japonais et Tepco, qui exploite le site) dépend directement des conséquences de la catastrophe, et jusqu'ici, ils ont mal géré la situation —si bien que selon un récent sondage, 80% des Japonais ne font pas confiance aux déclarations gouvernementales concernant la crise, et près de 85% d'entre eux estiment que Tepco n'est pas à la hauteur de la situation.

Le gouvernement justifie sa réaction initiale —une succession de dérobades et de cachotteries— en affirmant avoir voulu éviter de plonger le pays dans la panique. Mais les Japonais n'y ont vu qu'une minimalisation des dégâts, une valse-hésitation, et une réticence instinctive au partage des informations. À la mi-avril, par exemple, le ministère de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie a multiplié par vingt la limite légale d'exposition aux radiations pour les enfants de Fukushima.

http://www.slate.fr/story/39855/fukushima-controleurs


DERNIERES INFOS :
NHK -Nouvel essai d'un système de filtrage à Fukushima Dai-ichi

L'opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi a repris les essais d'un système de filtrage appelé à décontaminer l'eau fortement radioactive dans l'installation. 

Tepco, la Compagnie d'électricité de Tokyo, a recommencé les tests peu après midi ce mardi. Ils avaient débuté avant l'aube, mais avaient été interrompus vers 7h20 du matin lorsqu'une pompe servant à transférer l'eau vers un équipement de décontamination de fabrication française s'est arrêtée automatiquement. Tepco a ensuite ajusté la quantité d'eau pompée avant de remettre l'installation en service.

 La compagnie avait commencé à faire fonctionner ce système vendredi dernier, mais il s'était arrêté après 5 heures seulement, en raison d'une élévation nette des niveaux de radiation autour d'un équipement de fabrication américaine, servant à absorber les substances radioactives. 

Tepco prévoit de poursuivre les essais sur le système pendant 2 ou 3 jours avant d'entamer à plein régime les opérations de filtrage.

http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news01.html

M6 - CAPITAL

L'émission au cours de laquelle Eric Besson a refusé de voir un reportage et s'est "cassé" mérite un retour justement sur ce reportage, avec le témoignage d'un sous-traitant qui démontre - s'il en était vraiment besoin - que les pressions visant à maximiser la rentabilité se font au détriment de la sécurité.

Commentaite : "Pour gagner du temps sur les opérations de maintenance jusqu'à quel point peut aller EDF ? 
Peut-elle faire passer la rentabilité avant la sûreté nucléaire ?  Jusqu'où peut elle aller ?  Christian x a un avis sur ces questions. Il a passé dix ans à travailler comme sous traitant dans les centrales. Son travail : vérifier le bonne état des installations.  Le but c'est toujours le même : est-ce qu'il y a des fissures ? est-ce qu'il y a des défauts hors-normes ? 
J'étais technicien. Je faissais du contrôle sur les soudures, sur les tuyauteries"...

Christian raconte les pressions qu'il a subies en refusant son "R.A.S" sur une vanne manifestement défectueuse...

Christian le controleur M6 Capital 19 juin 2011

A voir absolument. Cliquer le lien ci-dessous:

http://www.m6replay.fr/#/info/capital/28962

(partie 3)

NHK

Inquiétudes des habitants autour de Fukushima face à la contamination

Les habitants des zones où l'évacuation volontaire est recommandée se préoccupent de plus en plus de la contamination radioactive dans les régions autour de la centrale de Fukushima endommagée.

 Ces personnes habitent dans les communes de Date et Minami Soma, juste en dehors de la zone désignée par le gouvernement en vue d'une "évacuation volontaire". Lundi soir, des fonctionnaires de la municipalité de Minami Soma se sont rendus dans les foyers de 5 familles du quartier de Jisabara, situé en dehors de la zone d'évacuation. Ils y ont vérifié les niveaux de radiation autour des maisons à la demande des résidents.

 Le niveau le plus élevé a été de 2,45 microsieverts par heure à 1 mètre du sol dans l'arrière-cour d'une des maisons. La mère d'une fillette de 8 ans a regretté le retard apporté par les responsables de la ville à se préoccuper de leur situation.

http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news03.html

 

INVESTIGATION
Nous sommes très près d'apporter la preuve que les relevés de radioactivité fournis par le Ministère des Sciences sont mensongers. Mais ce n'est pas certain. Voyez plutôt ! sur NHK World on peut lire ceci :

NHK world

Informations sur les niveaux de radiation sur le site web du ministère japonais des Sciences

Le ministère japonais des Sciences communique sur son site internet les niveaux de radiation relevés dans le pays entier. Ces informations sont également fournies en anglais, en coréen et en chinois.

Les niveaux de radiation et de susbstances radioactives détectés au sol, dans l'eau de pluie, dans l'eau du robinet et dans l'atmosphère sont disponibles sur le site du ministère.

Des mesures indépendantes de radiation effectuées par le ministère près de la centrale Fukushima Dai-ichi, gravement touchée par le séisme, sont aussi publiées. Retrouvez ces informations à l'adresse suivante : www.mext.go.jp

http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news10.html

 

Explorons donc l'adresse www.mext.go.jp citée par NHK.En japonais, ah une ligne en anglais, choisissons le relevé "par préfecture"

Commençons par fukushima :

radioactive-contamination-le-22-juin-autour-de-fukushima.jpg

http://www.mext.go.jp/english/incident/1303959.htm

On a une mémoire ! On se souvient que le 18 juin, en France, la DGCCRF intercepte du thé japonais radioactif.

DGCCRF : "Il s'agit d'un lot de 162 kg de feuilles séchées, en provenance de la préfecture de Shizuoka.
Les analyses en laboratoire ont mis en évidence une contamination en césium de 1.038 Bq/kg, supérieure au niveau maximal admissible défini au niveau européen, qui est de 500 Bq/kg pour ce type de produit", précise la DGCCRF.
Le communiqué :

DGCCRF-the-Shizuoka-.jpg

D'où vient-il ? De la province de Shizuoka, à 516 km au sud sud ouest de Fukushima.
Alors on vérifie sur  www.mext.go.jp. Rien aujourd'hui, 22 juin. Les semaines précédentes ? Ah... on peut vérifier ! 

releve-a-Shizuoka.jpg)

Tout a été regardé de semaine en semaine : pas une donnée entre le 13 mars 2011 et le 22 juin ne dépasse 0,1 µSv/h (micro Sievert par heure) en  Iode 131 et Césium 137...

Les Becquerels mesurent le nombre de fissions d'atomes par seconde par kilo (ou surface ou cubage). Ils n'indiquent pas la substance qui provoque ces fissions.

Soit...il est vrai que les mesures de césium et d'iode radioactifs sont quasi-nuls à Shizuoka depuis le début de la catastrophe, c'est donc qu'il s'agit d'autre chose que du césium ou de l'iode (admettons...)

Soit la contamination a eu lieu avant la catastrophe de Fukushima (peu probable)

Soit encore, la contamination s'est faite ailleurs que dans la zone de récolte de la province de Shizuoka. Possible.
Soit les relevés Japonais visibles sur internet concernant la zone de Shizuoka sont mensongers.

Il va donc falloir vérifier si c'est possible les sources radioactives des Becquerels relevés par la DGCCRF. 

A SUIVRE...


 

 

Odile G - Maintenant on sait à quoi va servir l'argent de la recherche qui ne sera jamais utilisé pour les énergies renouvelables. Sarkozy a oublié sa promesse (à chaque euro de nucléaire, un euro pour les renouvelables)...

Mais en plus maintenant, ils vont nous sortir l'argument de la SECURITE. Qui  va s'opposer à ce qu'on améliore la sécurité ?

 

La France va lever des fonds pour la sûreté nucléaire

VIENNE, 20 Juin | lun. 20 juin 2011 12:08 HAE (traduction Google)

(Reuters) - France dévoilera dans les prochaines semaines une augmentation substantielle des fonds de recherche pour la sûreté nucléaire dans le sillage de la crise nucléaire du Japon, une source ministérielle a déclaré à Reuters lundi.

Crise du Japon a incité à repenser la politique énergétique dans le monde entier, soulignée par la décision de l'Allemagne à fermer tous ses réacteurs en 2022 et le vote de l'Italie à l'interdiction nucléaires depuis des décennies.

Mais la France, le deuxième plus grand producteur mondial d'énergie nucléaire après les Etats-Unis, n'a pas cessé au cours des trois dernières décennies pour soutenir l'énergie nucléaire, même après la catastrophe de Tchernobyl en 1986 ou le Japon, accident nucléaire. "Elle (la décision) sera dévoilé dans les deux prochaines semaines", a dit la source sur les marges d'une conférence ministérielle de l'Agence internationale d'énergie atomique.

"Cela va venir, en partie, sous la forme de crédits à partir de (la France) plan d'investissement important», a dit la source.

La France a déjà demandé à EDF ( EDF.PA ), qui exploite 58 réacteurs du pays nucléaire, afin de tester la capacité des réacteurs à résister à des inondations, des séismes, des pannes de courant, défaillance des systèmes de refroidissement et de gestion des opérations d'accidents.

EDF devra remettre son rapport le 15 septembre, qui devra ensuite être examiné par l'ASN, organisme de surveillance nucléaire de la France.

Le chef nucléaire de l'ONU a appelé lundi les pays à mener des évaluations des risques sur leurs réacteurs dans les 18 mois et pour la sécurité internationale renforcée chèques pour aider à prévenir une répétition de la crise atomiques du Japon. [ID: nLDE75J0JO] (Reportage par Emmanuel Jarry, par Muriel Boselli écriture, édité par William Hardy)

http://www.reuters.com/article/2011/06/20/france-nuclear-safety-idUSLDE75J1Q020110620

France to raise funds for nuclear safety

VIENNA, June 20 | Mon Jun 20, 2011 12:08pm EDT

http://www.reuters.com/article/2011/06/20/france-nuclear-safety-idUSLDE75J1Q020110620

(Reuters) - France will unveil in the next few weeks a substantial rise in research funds for nuclear safety in the aftermath of Japan's nuclear crisis, a ministerial source told Reuters on Monday.

Japan's crisis has prompted a rethink of energy policy worldwide, underlined by Germany's decision to close all its reactors by 2022 and Italy's vote to ban nuclear for decades.

But France, the world's second largest nuclear energy producer after the United States, has not ceased for the past three decades to support nuclear energy even after the 1986 Chernobyl disaster or the Japan nuclear accident. "It (the decision) will be unveiled within the next two weeks," the source said on the margins of a ministerial conference of the International Atomic Energy Agency.

"This will come, in part, under the form of credits from (France's) big investment plan," the source said. [c'est quoi c'te chose ???]

France has already asked EDF (EDF.PA), which operates the country's 58 nuclear reactors, to test the reactors' capacity to resist flooding, earthquakes, power outages, failure of the cooling systems, and operation management of accidents.

EDF will have to deliver its report on Sept. 15, which will then have to be examined by the ASN, France's nuclear watchdog.

The U.N. nuclear chief called on Monday for countries to carry out risk assessments on their reactors within 18 months and for strengthened international safety checks to help prevent a repeat of Japan's atomic crisis.

 

A en rire ou à en pleurer  ? Voir la dernière phrase :" l'entreprise a aussi empilé des sacs de sable près des entrées des bâtiments pour empêcher l'eau de pénétrer. Mais cette mesure pourrait avoir un effet limité, étant donné que certains des bâtiments ont vu leur toit soufflé par des explosions".

 

Rainy season adds to troubles at Fukushima plant

Tokyo Electric Power Company is stepping up efforts to prevent possible overflows of highly radioactive water building up at the troubled Fukushima Daiichi nuclear plant as the region enters the rainy season.

More than 110,000 tons of highly contaminated water is believed to have accumulated in the basements of reactor and turbine buildings at the plant. The water is increasing by about 500 tons a day, as fresh water must be injected into reactors to cool them down.

The annual rainy season began on Tuesday in the region where the nuclear plant is located, raising concerns that the wastewater could overflow. If 100 millimeters of rain falls over the complex, it may raise water levels in the basements of the turbine buildings by about 50 to 70 millimeters.

TEPCO has been trying to operate a crucial system to decontaminate the highly radioactive water so that it can be recycled to cool the reactors. But as a series of problems has surfaced, it may take 2 more days to finish test runs on the system before full-scale operation.

In an effort to slow down the increase of contaminated water as much as possible, TEPCO decreased water injection into troubled reactors by up to 1.5 tons per hour each from Tuesday.

The company also piled up sandbags around building entrances to prevent rainwater from pouring in. But the measure may have only a limited effect, as some of the buildings had their roofs blown off by explosions.

 

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn  Suivi EN DIRECT de l'actualité des médias du web - EN DIRECT   Sans-titre-3.jpg   Ecoutez--.gif

Par Paul Keirn - Publié dans : ENVIRONNEMENT MONDIAL
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Edito

Joyeuses-fetes-aux-lecteurs-de-NATURES.jpg

Natures News clic logo 7-12-2014

NATURES vous offre un MOTEUR DE RECHERCHE D'ACTUALITES, en temps réel, personnalisable, sur la base des Google news.
Vous ne le trouverez nul part ailleurs, c'est un INEDIT, programmé à votre intention. Ci-dessous (ou ci-dessus, version améliorée) tapez les mots-clés ou phrases (sans accentuation) correspondant à vos centres d'intérêts et enfin cliquez sur "Voir vos infos"

 

mot clé 1 :

mot clé 2 :

mot clé 3 :

mot clé 4 :

 

                                  

paul.keirn@gmail.com pour un message

Desinstaller-malwares-pc-pourri-pu-ralentissement-proximit.jpg

Bienvenue amis Québecois !Vive-le-Quebec--.jpg

LE PETIT CAMPSOIS

Fromages de chèvre près de Brignoles Var Paca 83170+

2014-septembre---ou-trouver-des-lactaires-delicieux-et-sa.jpg

Champignons pissacans suillius in natures paul kei-copie-1günaidin arkadaş !

 


Agrandir le chat .

PageRank service www.visual-pagerank.org/dossier conso in Natures Paul Keirn

Non-au-gaz-de-schiste-in-var-paca-brignoles-Natures-Paul-Ke.jpg

Où trouver des morilles-copie-1

Plantes associées et biotopes des morilles !




 








 

 

mycodb
IDENTIFICATION
CHAMPIGNONS
________________

 

  Lactaires...
  Cliquez IDENTIFIER
  Cliquez VOIR
  Cliquez CUISINER

Petit malin...            

Un oeil ? Un vrai. Un faux ?
De qui ? De quoi ? A...Voir !
rss-feedburner-.jpg flux rss FeedBurner

CNRS - La vidéo du vendredi

Merci !

free counters

LAISSEZ UN MESSAGE !

paul.keirn@gmail.com

got radio country blues direct live usa

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés