Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

FUKUSHIMA - 20 mai 2011 - Quoi de neuf N°57 - Dernières nouvelles - NATURE(S)

19 Mai 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL

 

Fukushima-quoi-de-neuf-N-57-in-natures-paul-keirn.jpg FUKUSHIMA - ACTUALITES NUCLEAIRES EN DIRECT - REVUE DE PRESSE - DOCUMENTS

MERCI A TOUS LES LECTEURS... Brussels Liège Enghien Overpelt Monceau-sur-Sambre Vielsalm Gosselies Ayeneux Sint-niklaas Lobbes Verlaine Verviers Bilzen Pâturages Courcelles Mons Sovet Antoing...Geneve Lausanne Rümlang Dübendorf Assens Kilchberg Zürich Vermes Lugano La Chaux-de-Fonds Gland Kirchdorf Fully Neuchâtel Buchs Sion Nyon Nendaz Aadorf Aarau...Canada & Québec Saint-Paul Gaspé Léry Sorel Pierreville Coaticook Sherbrook Noranda Iroquois Montlaurier Gracefield Saint-Jerome Kirkland Montreal Boucherville Barraute Val d'Or Roberval Alma Joliette Gatineau Rimowski ... FAITES-VOUS CONNAITRE ! USA La Jolla Santa Barbara Mountain View palo Alto Charleston... Blida Fez Galway Diourbel Yaoundé Vitebsk Mélita Novosibirsk Séoul Hiroshima Nagoya Yokohama Suwalski Warsaw Cluj Napoca Catanzaro Castolibero ECRIVEZ !...

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn EN DIRECT Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera)

Traduction 

Ecrire un commentaire - Partager        

____________________________________________________________________________ 

Tandis que le Japon entre officiellement en récession et que passe à la trappe le Pdg de TEPCO, responsable de 11 milliards d'Euros de perte et de la reconnaissance tardive de la "fonte" des trois réacteurs, la noria des habitants de la région se poursuit pour récupérer quelques affaires en zone irradiée.
De l'autre côté de la Terre, la France, tête baissée, envers et contre l'Europe, affirme son pro-nucléarisme marchand, trouvant à Fessenheim un appréciable soutien des syndicats, CGT en tête comme il se doit, pour défendre la poursuite de l'exploitation du site. Le défunt PCF et son satellite syndical ne changeront jamais : toujours à contre-courant de l'Histoire.
L'Europe continue de s'assècher avec un mois d'avance et un probable été caniculaire. Le poker menteur nucléaire continue.

  

LE FIGARO.FR - 20 mai - 9H44

Tepco change de PDG après une perte due à Fukushima

La compagnie d’électricité japonaise clôture son exercice fiscal annuel décalé sur une perte record et confirme qu’elle remplace son actuel PDG, Masataka Shimizu, par son directeur général Toshio Nishizawa. .../...

La société a fait état d’une perte nette record de 11 milliards d’euros 

Exite-shimizu.jpg
Autre annonce d’importance ce matin par Tepco : la démission de Masataka Shimizu. Il faut dire que sa gestion de la crise a été vivement critiquée, au Japon et dans le reste du monde. Notamment pour son manque de transparence dans les premiers instants qui ont suivi la catastrophe. Il sera remplacé par Toshio Nishizawa, l’actuel directeur général du groupe.

F201105111559102788329038.jpg

LE MONDE

TOKYO CORRESPONDANCE - Sans surprise, la catastrophe du 11 mars a porté un rude coup à l'économie japonaise. Le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima sont en grande partie responsables de la baisse de 0,9 % du produit intérieur brut (PIB) lors du premier trimestre de l'année (par rapport au trois mois précédents), baisse annoncée jeudi 19 mai par le Bureau du gouvernement.

Le recul est bien plus important qu'attendu, les analystes ayant tablé sur une baisse comprise entre - 0,4 % et - 0,6 %. Comme l'économie s'était déjà contractée lors du dernier trimestre de l'année 2010, l'économie japonaise est donc officiellement entrée en récession. Sur un an, la baisse atteint - 3,7 %.

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/05/19/le-japon-est-officiellement-entre-en-recession_1524344_3216.html

F201105111559112346619517.jpg

LEMONDE

L'arrêté ministériel fixant les tarifs pour la vente de l'électricité nucléaire publié au JO

Les arrêtés ministériels fixant les tarifs pour la vente de l'électricité nucléaire par le groupe public Electricité de France (EDF) à ses concurrents en France a été publié vendredi au Journal officiel (JO). Le prix de l'accès régulé à l'électricité nucléaire historique (Arenh) à partir du 1er juillet, est fixé à 40 euros par mégawattheure (MWH). A compter du 1er janvier 2012, le tarif de l'Arenh sera de 42 euros/MWH.

En vertu de ce texte, l'ancien monopole public va être contraint de vendre jusqu'à un quart de la production de ses centrales nucléaires à ses concurrents (GDF Suez, Poweo, Direct Energie).

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20110520&numTexte=37&pageDebut=08792&pageFin=08793

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20110520&numTexte=38&pageDebut=08793&pageFin=08793

Zone-interdite-de-Fukushima-deux-heures-pour-recuperer-des-.jpg

ROMANDIE NEWS - 20 Mai 8H18

G8

Dans la foulée d'un e-G8 qui doit réunir les acteurs de la toile mardi et mercredi à Paris, le G8 doit accoucher, dit-on à Paris, d'une déclaration qui doit insister sur la nécessité d'y faire respecter toutes les libertés. Mais les velléités de Nicolas Sarkozy de mettre en place un internet civilisé irritent les Etats-Unis, opposés à toute régulation du web.

http://www.romandie.com/news/n/_Les_dirigeants_du_G8_au_chevet_des_democratie_arabes_et_du_nucleaire200520110805.asp

L'ALSACE

Les salariés de la centrale de Fessenheim défendent leur outil de travail

FESSENHEIM---de-gauche-a-droite-clement-schneider-secretair.jpg

De gauche à droite, Clément Schneider, secrétaire de la CGT DPT Est ; Philippe Huck, secrétaire du CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) de la centrale ; Guy Klein, qui a fait toute sa carrière à Fessenheim ; Jean-Luc Cardoso, élu CGT ; et Bernard Dodin, délégué CFDT. Photo Denis Sollier

Alors que les appels à la fermeture se multiplient depuis l’accident de Fukushima, les représentants du personnel contestent point par point les arguments des antinucléaires.

Les représentants du personnel sont tout de même montés au créneau lors d’un débat télévisé sur France 3 Alsace, puis ont tenu à répondre par écrit à la motion du conseil municipal de Strasbourg en faveur de la fermeture de Fessenheim.

Pour défendre leur outil de travail, les syndicats développent peu ou prou les mêmes arguments que la direction de la centrale, tout en jurant de leur indépendance. Il y a d’abord l’argument, « rationaliste », qui veut que les salariés sont les mieux placés pour juger de la sécurité de leur entreprise. « Les gens qui travaillent ici ont des familles, un entourage, poursuit Clément Schneider. S’ils avaient la sensation qu’ils travaillent pour une industrie éminemment dangereuse pour la collectivité, ils dénonceraient cet état de fait. Mais s’ils pensent que cet endroit est sans danger pour leurs compatriotes, leur point de vue doit également être entendu. »

« On a actuellement 2 000 personnes sur site (NDLR : à l’occasion de la visite décennale de la tranche 2), qui ont accès à tout, réparent, maintiennent les installations : s’il y avait des choses pas catholiques, ils le diraient, ajoute Bernard Dodin, délégué CFDT, salarié de la centrale depuis 20 ans. On ne peut pas cacher des choses graves à autant de monde. ». Lire la suite :

http://www.lalsace.fr/actualite/2011/05/20/les-salaries-de-la-centrale-de-fessenheim-defendent-leur-outil-de-travail

F201105111559112486141722.jpg

HIER SOIR

LE MATIN.CH

Visite express

fuku_3-reactor.jpgChacun des deux employés de TEPCO ayant pénétré dans l’enceinte du réacteur No 3 a été exposé à une dose de radiations inférieure à 3 millisieverts. Ils n’y sont restés que dix minutes.

Le gouvernement japonais a fixé à 250 millisieverts la dose maximale par membre du personnel pour toute la durée des opérations.

Malgré les radiations, l’exploitant de la centrale s’efforce, lui, d’éviter de nouvelles explosions et de mettre en place un système de refroidissement à même de stabiliser la situation dans les trois réacteurs dont le cœur a fondu.

Des fuites y ont été décelées cette semaine, mais TEPCO n’a pas modifié son calendrier, établi le mois dernier, qui prévoit une stabilisation d’ici à janvier prochain. Nombre d’experts sont toutefois sceptiques en ce qui concerne cette échéance.


http://www.lematin.ch/actu/monde/visite-reacteur-3-fukushima-409894

LE FIGARO.FR

nucléaire : l’EPR chinois tient ses délais

À Taishan, le réacteur de technologie française devrait entrer en service dès fin 2013, avant celui de Flamanville. 

Le secteur de l’énergie nucléaire est particulièrement secoué depuis la catastrophe de Fukushima au Japon. Il reste cependant crucial pour les exportations françaises. Pour marquer cette importance, Pierre Lellouche, secrétaire d’État au Commerce extérieur, a visité jeudi le site de Taishan, dans le sud de la Chine, où sont aujourd’hui construits deux EPR, des réacteurs nucléaires de nouvelle génération de technologie française. Il s’agit de la première visite d’un membre du gouvernement français sur le chantier.

Sur ce site de 450 hectares, quelque 9000 ouvriers travaillent sept jours sur sept. La capacité de mobilisation de la main-d’œuvre à Taishan ne suffit pas à expliquer le bon déroulement du chantier. Le retour d’expérience des deux EPR européens, en Finlande et en France, dont les travaux ont été respectivement amorcés en 2005 et 2007, se révèle précieux pour leur réplique chinoise. Il est impulsé à la fois par EDF et Areva, les deux groupes français associés dans le cadre de l’EPR.

À Taishan, le propriétaire des futures centrales, TNPJVC, une coentreprise détenue à 70% par le chinois CGNPC et à 30% par EDF, a officialisé la date de mise en service du premier réacteur. Ce sera le 31 octobre 2013, si le calendrier est tenu. Cette date de première connexion au réseau a été confirmée par Gao Ligang, PDG de TNPJVC, tandis que la mise en service commerciale est programmée le 31 décembre 2013.

http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=191089715


LE MONDE - Italie : referendum le 13 juin

Le gouvernement italien a annoncé, mardi 19 avril, dans un communiqué, qu'il avait présenté un amendement à une loi en cours d'examen au Parlement pour mettre fin à son programme de retour au nucléaire et qu'il entend définir une "nouvelle stratégie énergétique nationale"

Il y a une semaine, le chef du gouvernement, Silvio Berlusconi, avait indiqué qu'il envisageait de porter le moratoire sur le nucléaire à deux ans, car "une année ne sera pas suffisante pour rassurer les Italiens". Un référendum, promu par l'opposition, est prévu les 12 et 13 juin pour dire oui ou non au programme de retour à l'atome. 

ITALIE-une-banniere-de-greenpeace-contre-le-nucleaire.jpgLe nombre de départements à prendre des mesures de restrictions d'usage de l'eau s'établit désormais à 33, a annoncé mercredi le ministère de l'écologie. Lundi, 28 départements étaient concernés par au moins un arrêté préfectoral limitant certains usages de 

 

GOOGLE et AFP

IDF: les Verts opposés à une subvention au meeting Areva

(AFP) – Il y a 5 heures

PARIS — Les élus écologistes d'Ile-de-France ont voté jeudi contre l'octroi d'une subvention de 100.000 euros au meeting international d'athlétisme Areva, prévu le 8 juillet au Stade de France.

"A l'heure où la situation de plusieurs réacteurs de la centrale de Fukushima semble toujours très alarmante, Areva poursuit ses tentatives de banalisation du nucléaire", affirment les élus dans un communiqué. "Les deniers publics ne doivent pas servir à ce que le groupe nucléaire améliore ou conforte son image au prétexte d'un événement sportif populaire", ajoutent-ils.

Les élus écologistes proposeront en revanche qu'une minute de silence soit organisée lors du meeting afin de rendre hommage aux victimes de la catastrophe de Fukushima.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hzGTfQ9h6YpuHdi9fzUQK3LxR2-w?docId=CNG.5aed90ea0ceb37fb149bb6c1b7d62213.471

FRANCE BTP.COM

EPR de Flamanville : un retard apparemment absorbé

Par la rédaction - 13.05.11 - France BTP

Suite à la mort d’un ouvrier en début d’année sur le chantier de l’EPR à Flamanville, les travaux ont pris un retard de quelques mois qui ne remettrait, pour l’instant, pas en cause la date finale de livraison. En effet, EDF prévoit toujours une mise en service pour 2014. 

Ce retard comporte deux explications. La première, et la plus évidente, est l’arrêt de la partie du chantier endeuillé, durant deux mois. La seconde est l’intégration de nouvelles règles de sécurité impactant le rythme du chantier

http://www.francebtp.com/infrastructures/e-docs/00/00/D8/56/document_articles.php?titre=epr-de-flamanville---un-retard-apparemment-absorbe

LE QUOTIDIE.LU

GREENPEACE - LUXEMBOURG

Ces derniers jours les membres du groupe des régulateurs européens dans le domaine de la sûreté nucléaire ont élaboré un compromis minimaliste concernant les tests de résistance des installations nucléaires en Europe. Selon Greenpeace, ce dernier n'inclut pas ou seulement de manière très partielle les risques liés aux erreurs humaines, aux attaques terroristes, aux cyberattaques ou au crash d'un avion.

Dans un communiqué, Greenpeace se dit «très choquée» par la position du Luxembourg qui, contrairement aux annonces antérieures, ne se serait pas opposé à ce compromis minimaliste. «En l'absence d'une correction rapide (...) nous considèrerons que ce gouvernement n'a plus aucune crédibilité au sujet du nucléaire et devrons en tirer les conséquences», a souligné, hier, Paul Delaunois, directeur de Greenpeace Luxembourg.

http://www.lequotidien.lu/politique-et-societe/23556.html


Le 10 mai, une centaine d'habitants de Kawauchi, village situé à 20 kilomètres de la centrale de Fukushima ont été autorisés à retourner chez eux pendant deux heures, pour la première fois depuis l'évacuation de leur logement après l'accident du 11 mars, afin d'y récupérer des affaires et s'occuper de leurs animaux.

 11005_carte_limitation_eau_17_05-1.jpg

L'EAU !

http://www.eaufrance.fr/

 

Les données et les outils accessibles sur la toile Eaufrance
  ADES   Ades: données sur les eaux souterraines   Rapportage  
Rapportage : données sur l'eau rapportées à l'Union européenne
  Documentation  
Documentation: documents techniques sur l'eau et les milieux aquatiques
  ROE  
 
ROE: référentiel des obstacles à l'écoulement
  Economie   Economie: données économiques sur l'eau   Res'Eau  
 
Res'Eau: extranet du Système d'information sur l'eau
  Gest'eau  
Gest'eau: outils de gestion intégrée de l’eau (SAGE, SDAGE, Contrats de milieux)
  Sandre  
 
Sandre: portail sur la normalisation et les données de référence sur l’eau
  HYDRO   Hydro: données sur l’hydrométrie et l’hydrologie   Services   Services: observatoire national des services d'eau et d'assainissement
  Image   Image: données sur les poissons dans les cours d’eau   Zones conchylicoles  
Zones conchylicoles: atlas des zones conchylicoles
  PCB   PCB: données du plan national d'actions   Zones humides  
Zones humides: Informations sur les zones humides

 

 

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn EN DIRECT Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

RSE 23/05/2011 11:51



Effectivement... Le sensationnel, facile à lire, qui se survole à l'occasion, est beaucoup plus vendeur que le sujet sombre, inquiétant, qui effraie tout le monde, et dont on maîtrise mal le
sujet sur le fond...
L'avenir du monde a beau se reposer sur le développement durable, qui a eu le vent en poupe lors du grenelle de l'environnement, les idées vertes ne semblent pas être vendeuses à ce jour...



Paul Keirn 23/05/2011 14:07



Vous savez, quand on regarde l'Histoire, les mutations sont très lentes. Depuis grosso modo 1970 les idées vertes ont fait leur chemin. Qui aurait pensé alors que des rayons bio prendraient place
dans les supermarchés. Ce n'était même pas imaginable. Le solaire idem. Cela dépasse l'échelle d'une vie, c'est peut être ça qui met en rage. 



JLV 20/05/2011 15:00



Bonjour Paul,


 


Malheureusement, il faut être lucide, en France, se débarasser du nucléaire demandera 50 à 60 ans, à condition que les chercheurs soient en mesure de proposer des solutions alternatives
complètement efficaces, un mal pour un bien peut-être...


 


jlv



Paul Keirn 20/05/2011 17:30



Oui, sans doute faudra-t-il (selon moi) une trentaine d'années, sachant que chaque année les producteurs indépendants seront de + en + nombreux, que les tech photovoltaïques s'amélioreront et le
stockage également (c'est en cours), que le solaire thermique peut d'ores et déjà (via la vapeur) faire tourner des génératrices. Cela se fera en intégrant tout, en 'smart grid'. la part du
nucléaire sera alors résiduelle. Ce n'est pas utopique je pense. L'énergie solaire ou une transformation encore inconnue) me semble etre dans le sens de l'Histoire, non ?



Bilan carbone 20/05/2011 12:11



Hélas, l'écologie ne semble pas vouloir être le sujet principal de nos chers journaux télévisés ni de la presse... Pourtant, petit à petit, l'avenir s'assombrit.



Paul Keirn 20/05/2011 17:35



Oui c'est vrai, les JT sont scotchés à l'actu, c'est terrible : aucune capacité de suivi même sans spectaculaire à la clé. C'est le mode 'magazine' qui doit traiter le réel en l'approfondissant.
Cela n'empêche pas l'avenir nucléaire de s'assombrir (et le nôtre par la même occasion)...Je crois que ces prochaines semaines et mois vont donner dans le spectuculaire, hélas.