Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

FUKUSHIMA - 18 juin 2011 - Quoi de neuf N°85 - Actualités Info presse médias sur le nucléaire - NATURE(S)

18 Juin 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL

 

Quoi de neuf actu info sur Fukushima nucléaire natures pau FUKUSHIMA - ACTUALITES NUCLEAIRES EN DIRECT - REVUE DE PRESSE - DOCUMENTS - ENERGIES DURABLES - SECHERESSE - EPR - 

Actualités, informations en direct, réflexions sur Fukushima et sur l'"après-Fukushima", sur les énergies renouvelables, objectif 2050 (GIEC), nucléaire dans le monde, sécheresse, etc.

A TOUS LES LECTEURS...Matagami, Manseau (Canada) Brussels Liège Enghien Overpelt Monceau-sur-Sambre Vielsalm Gosselies Ayeneux Sint-niklaas Lobbes Verlaine Verviers Bilzen Pâturages Courcelles Mons Sovet Antoing...Geneve Lausanne Rümlang Dübendorf Assens Kilchberg Zürich Vermes Lugano La Chaux-de-Fonds Gland Kirchdorf Fully Neuchâtel Buchs Sion Nyon Nendaz Aadorf Aarau...Canada & Québec Saint-Paul Gaspé Léry Sorel Pierreville Coaticook Sherbrook Noranda Iroquois Montlaurier Gracefield Saint-Jerome Kirkland Montreal Boucherville Barraute Val d'Or Roberval Alma Joliette Gatineau Rimowski ... FAITES-VOUS CONNAITRE ! USA La Jolla Santa Barbara Mountain View palo Alto Charleston... Blida Fez Galway Diourbel Yaoundé Vitebsk Mélita Novosibirsk Séoul Hiroshima Nagoya Yokohama Suwalski Warsaw Cluj Napoca Catanzaro Castolibero ECRIVEZ !...

Illustration : un vaisseau fantôme, sans capitaine, qui avance dans l'obscurité
maquette : http://www.hobby57.com/fiche.asp?article=17538

picto appel news en line fukushima - natures paul keirn Suivi EN DIRECT de l'actualité des médias du web - EN DIRECT Sans-titre-3.jpg 

webcam-fukushima.jpg Webcam DIRECT: Un oeil sur FUKUSHIMA  18 06 2011 - 18H45 heure france 18 juin 18H45 ! cliquez pour agrandir, voir le direct ci-dessus.

________________________________________________________________________*

 

En ce samedi 18 juin 2011, 10H00, l'information médiatisée se structure selon deux axes : l'absence de contrôle sur la contamination radioactive et l'"après Fukushima" pour la France.

L'absence de contrôle sur la radioactivité est illustrée par l'arrêt du pompage des eaux radioactives des réacteurs de Fukushima, avec cette impressionnante course contre la montre pour éviter que les eaux ne se déversent (davantage) en mer. La cause : "hausse inattendue du niveau de radiation". Pourquoi : on en sait pas. Radio-activité encore lorsque la DGCCRF intercepte en France un lot de thé radioactif. Radioactivité encore et encore avec le procès en reconnaissance d'accident du travail d'un ouvrier irradié.

L'"après Fukushima" se décline en deux volets : les suites de l'éviction d' Anne Lauvergeon du directoire d'AREVA et, à l'international, les promesses faites par Nicolas Srkozy à Angela Merkel sur les tests de fiabilité des centrales (on se rapproche de la fermeture de Fessenheim...)

Un "Appel" en ce 18 juin ? Peut-être celui de la couv de Télérama ou celui de "Sortir du nucléaire" qui invite aujourd'hui à la résistance . Une affirmation qui fait son chemin :

télérame en carré couv de télérama de cette semaine

-o0o-

massacre-a-la-tronconneuse.jpg

6 minutes essentielles, incontournables :

Cliquez ci-dessous

Jeremy Rifkin (né à Denver dans le Colorado le 26 janvier 1945) est un essayiste américain, spécialiste de prospective économique et scientifique. Il est également fondateur et président de la Fondation pour les tendances économiques (Foundation on Economic Trends ou FOET) basée à Washington.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeremy_Rifkin

Laissez un  commentaire, une remarque, un souhait, un désaccord ! Cliquez ci-dessous :

Ecrire un commentaire - Partager        

Concernant le thé radioactif, et après avoir regardé la carte du Japon, on s'aperçoit qu'une distance 500 kilomètres sépare Fukushima du lieu de production contaminé, avec à mi-distance Tokyo...

DGCCRF - 17 juin - 23H00

Contrôles des produits en provenance du Japon : un lot de produit contaminé a été détecté et mis en quarantaine

Dans le cadre des contrôles mis en place suite à l'accident de Fukushima, un lot de produits alimentaires importé du Japon s'est pour la première fois révélé non-conforme en raison de son niveau de radioactivité. Le lot concerné est constitué de feuilles séchées de thé vert en provenance de la préfecture de Shizuoka. Les analyses en laboratoire ont mis en évidence une sur contamination en césium de 1038 Bq/kg pour ce type de produit.

Conformément aux dispositions prévues, le produit a été mis en quarantaine à l'aéroport de Roissy et fera l'objet d'une destruction.

carte japon 516 km Cliquer thé radioactif

Les services de la DGCCRF* réalisent actuellement des prélèvements pour vérifier le niveau de contamination des autres produits qui accompagnaient ce lot. Dans l'attente des résultats, ils sont maintenus en quarantaine.

Compte tenu de ces éléments, la DGCCRF a décidé de mettre en place un contrôle systématique de tous les végétaux en provenance de la préfecture de Shizuoka.

En parallèle, la DGCCRF va saisir la commission européenne pour ajouter la préfecture de Shizuoka à la liste des préfectures pour lesquelles la réglementation européenne impose un contrôle systématique au départ du Japon.

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/

Ecrire un commentaire - Partager         

HIER : Décontaminer les 100 000 tonnes d’eau radioactive qui se trouvent dans la centrale de Fukushima était devenu l'urgence. Sinon, cette eau allait se déverser en mer. Le 17 juin 2011 au soir, un responsable de Tepco l’a annoncé : l'usine de décontamination fonctionne. Quand tout sera vidé, les techniciens pourront accéder aux réacteurs..../...Si l'usine de décontamination des eaux de la centrale n’avait pas été opérationnelle ce vendredi soir, trois jours plus tard, les installations n’auraient pu contenir toute cette eau radioactive qui se serait déversée en mer.]

20MINUTES - 18 Juin 2011 - 9H18

visite de l'AIEA le 27 mai 2011 a la centrale de Fukushima visite de l'AIEA à la centrale

Fukushima: Une opération de décontamination suspendue à cause de la radioactivité
19H00 - TEPCO admet officiellement qu'il ne pourra reprendre la décontamination de l'eau radioactive avant "lundi au plus tôt". Et en attendant, que va-t-il se passer à la centrale ?
TEPCO not to start stable Fukushima plant cooling till Mon.
TOKYO, June 18, Kyodo
Tokyo Electric Power Co. cannot begin work to cool the troubled reactors at the Fukushima Daiichi nuclear power plant until Monday at the earliest, the utility said Saturday, adding it is fixing a problem that forced it to suspend full operation of a new water decontamination system.
The system, which began full operation at 8 p.m. Friday, was halted at 12:54 a.m. Saturday as the radiation level of a component to absorb cesium had reached its limit and required replacement earlier than expected, the operator known as TEPCO said.
The operator earlier assumed it would have to replace the component once a month, it said.
...
Odile & PK

JAPON - La centrale pourrait être à court d'espace dès la semaine prochaine pour contenir l'eau radioactive...

L'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi au Japon, Tepco, a annoncé ce samedi la suspension d'une opération de décontamination de l'eau radioactive, quelques heures seulement après son lancement, en raison d'une hausse inattendue du niveau de radiation.

«Le niveau de radiation dans une machine utilisée pour absorber le césium a augmenté plus fortement que prévu», a indiqué un porte-parole de Tokyo Electric Power.

«Nous ne connaissons pas pour le moment la raison de cette hausse», a-t-il dit lors d'un conférence de presse. «Nous ne sommes donc pas en mesure de dire quand nous allons relancer l'opération. Mais je pense que cela ne devrait pas prendre des semaines.»

Lire la suite

http://www.20minutes.fr/article/743409/fukushima-operation-decontamination-suspendue-cause-radioactivite

 dispositif.jpg

Des ouvriers installent le dispositif de décontamination des eaux radioactives, le 9 juin 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima (AFP)

LEMONDE.FR

Fukushima : l'usine de décontamination des eaux arrêtée cinq heures après sa mise en service

Des pièces du système qui absorbent le césium radioactif doivent être changées beaucoup plus tôt que prévu en raison du niveau trop élevé de radiations, ont indiqué des responsables de Tokyo Electric Power

[explications : L'un des composants du système utilise de la zéolite, un minéral qui absorbe le césium radioactif. Une pièce du dispositif de fabrication américaine était censée durer un mois. Mais la radiation dépassant les 4 millisieverts par heure, limite maximale autorisée par le constructeur, a rendu la pièce inutilisable. C'est pourquoi il a fallu la remplacer plus tôt que prévu]

"Nous étudions encore la cause" de ce niveau trop élevé de radiations, a indiqué Junichi Matsumoto, le responsable des opérations nucléaires au sein de Tepco. Selon l'entreprise japonaise, des boues radioactives sont entrées dans le système de retraitement ou les eaux traitées sont plus radioactives que ce que Tepco ne l'imaginait au départ.

Lire la suite

http://www.lemonde.fr/japon/article/2011/06/18/fukushima-l-usine-de-decontamination-des-eaux-arretee-cinq-heures-apres-sa-mise-en-service_1537700_1492975.html

Stockage des eaux radioactives reuters

 

Ecrire un commentaire - Partager        

LADEPECHE.FR

Après Fukushima, les incertitudes de la filière nucléaire 

Nous avons besoin de cette « équipe de France du nucléaire »», a insisté le ministre de l'Énergie Éric Besson hier. Cette stratégie vise à effacer l'échec du méga-contrat pour la construction de quatre centrales aux Émirats Arabes Unis (EAU) face à la concurrence sud-coréenne.../...

« Les autorités de sûreté des différents pays vont désormais vouloir construire des réacteurs de troisième génération. La France est bien placée avec l'EPR » estime Colette Lewiner, du groupe français de conseil Capgemini.

http://www.ladepeche.fr/article/2011/06/18/1109583-le-chiffre-4.html

ARMEES.COM
NUCLEAIRE - Que va faire la France ? - 17 juin 2011

Luc Oursel, l’ancien directeur général délégué d’Areva, remplace Anne Lauvergeon à la tête du nucléaire français. Les défis qu’il devra relever sont énormes, alors que Fukushima a réveillé le scepticisme vis-à-vis de l’atome dans le monde

.../...Restaurer la confiance dans le nucléaire .../... Lancer enfin l’EPR .../...Travailler en partenariat avec EDF

Harmoniser les relations au sein de la filière nucléaire française est indispensable pour gagner des contrats à l’export. L’échec inattendu d’Abu Dhabi, en décembre dernier, où la France a manqué « le contrat du siècle » de plus de 20 milliards de dollars, après avoir occupé la place de favori pendant plusieurs mois, est notamment lié aux relations conflictuelles entre Anne Lauvergeon et Henri Proglio. « L’équipe de France a mis trop de temps à se mettre en ordre de bataille », estimait alors Claude Guéant. MPP (www.lepetitjournal.com) vendredi 17 juin 2011

http://www.armees.com/nucleaire-que-va-faire-la-france,44088.html 

LIBERATION -  18/06/2011 À 00H00

Sécurité, EPR, otages … du pain sur la planche chez Areva

Le nouveau patron prend la main à un moment stratégique pour le groupe.

Succéder à «Atomic Anne» était déjà un défi en soi. Mais après la catastrophe de Fukushima, ce sont des travaux d’Hercule qui attendent Luc Oursel. Enjeu : préserver l’une des dernières grandes filières industrielles françaises avec 125 000 emplois directs dans l’Hexagone. Revue

Lire la suite (réservée aux abonnés)

http://www.liberation.fr/economie/01012344056-securite-epr-otages-du-pain-sur-la-planche-chez-areva

 

LA VOIX DU NORD

Areva : réactions en chaîne

samedi 18.06.2011, 05:13 - La Voix du Nord

.../...L'échec à Abu Dhabi, les difficultés du chantier de l'EPR en Finlande, mais surtout l'hostilité du nouveau patron d'EDF, Henri Proglio, proche du président de la République et impatient de prendre le leadership de la filière nucléaire, ont scellé le sort d'Anne Lauvergeon.

Lire la suite

http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2011/06/18/article_areva-reactions-en-chaine.shtml

 

SUD-OUEST

Le Mirage 2000 N est le chasseur-bombardier qui emportait le missile Air-Sol moyenne portée à tête nucléaire, d'une puissance équivalente à 10 fois celle de la bombe d'Hiroshima. photo BA 118 

( PHOTO BA 118)

Depuis 47 ans, elles étaient là, à une centaine de mètres des premières habitations. Pas vraiment cachées, mais pas vraiment visibles non plus. Juste discrètes. Depuis un demi-siècle, la Base aérienne 118 de Mont-de-Marsan abritait, dans un quartier hautement sécurisé, des bombes, puis des missiles nucléaires. Depuis hier, ce n'est officiellement plus le cas. Officiellement, car dans les faits, il y a déjà plusieurs semaines que le Commissariat de haute sécurité nucléaire est venu récupérer discrètement ses ogives. 

missile nucléaire landes

.../...Le commandant du Dams (le dépôt atelier pour munitions spéciales) et dont le nom devra désormais rester secret, vivait hier une journée un peu particulière : « C'est une journée historique, pour moi comme pour la BA 118. C'est en effet dans ce hangar que le 8 octobre 1964, a eu lieu la première prise d'alerte opérationnelle de la force de dissuasion française. Cela signifiait que 24 heures sur 24, un Mirage IV de l'escadron de bombardement "Gascogne" se trouvait en bout de piste, prêt à décoller. »

http://www.sudouest.fr/2011/06/18/la-fin-de-l-arme-nucleaire-sur-la-base-aerienne-118-429278-3452.php

LEBLOGTVNEWS.COM

M6 - CAPITAL 6 BESSON
Sur une question, centrale aujourd’hui, sur le nucléaire, par rapport aux questions que se posent légitimement les gens à la suite des événements qu’il y a eu au Japon, Lagache se dit stupéfait qu’un ministre de la République en charge de l’Industrie puisse quitter une émission où l’on parle de la sûreté des centrales nucléaires en France. "Je ne pensais pas qu’il partirait. Je ne faisais que mon travail de journaliste en lui posant honnêtement et simplement des questions sur le sujet. C’est la première fois dans ma carrière qu’un ministre quitte mon plateau".

Sur une question, centrale aujourd’hui, sur le nucléaire, par rapport aux questions que se posent légitimement les gens à la suite des événements qu’il y a eu au Japon, Lagache se dit stupéfait qu’un ministre de la République en charge de l’Industrie puisse quitter une émission où l’on parle de la sûreté des centrales nucléaires en France. "Je ne pensais pas qu’il partirait. Je ne faisais que mon travail de journaliste en lui posant honnêtement et simplement des questions sur le sujet. C’est la première fois dans ma carrière qu’un ministre quitte mon plateau".

 

FRANCE 3 NORMANDIE

Radiation nucléaire: procès à Rouen
Un salarié d'Endel Suez, prestataire de la centrale nucléaire de Paluel affirme avoir été victime d'une contamination radioactive en novembre 2007 lors d'une intervention sur site. Un examen médical confirme ses accusations. Mais son employeur réfute toute notion d'accident du travail

http://haute-normandie.france3.fr/info/nucleaire-un-salarie-irradie-veut-etre-entendu-69254990.html


LE POINT - Publié le 17/06/2011 à 16:33

A Berlin, Sarkozy promet des tests transparents sur le nucléaire

BERLIN (Reuters) - Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi que des experts allemands seraient associés aux tests de résistance des centrales nucléaires de Cattenom et Fessenheim, situées dans l'est de la France.

"Je le dis bien volontiers en Allemagne, les centrales nucléaires françaises sont parmi les plus sûres du monde et vous aurez tous les éléments sur la sûreté de nos centrales", a déclaré le président français à l'issue d'un entretien avec Angela Merkel.

"Et naturellement, vos experts seront associés de façon à ce qu'il n'y ait aucun doute de ce côté-là", a-t-il ajouté en assurant que la volonté de la France était de "poursuivre l'énergie nucléaire avec le plus haut niveau de sûreté du monde".

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/a-berlin-sarkozy-promet-des-tests-transparents-sur-le-nucleaire-17-06-2011-1343181_240.php


LE FIGARO

Accident nucléaire : «Il faut imaginer l'inimaginable» 

Jacques Repussard, directeur de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, tire les leçons de Fukushima. 

pour le patron de l'IRSN, la probabilité de survenue d'un accident grave a été sous-estimée. Seul un investissement massif dans la technologie et la sûreté permettra, selon lui, de maintenir la confiance dans l'énergie nucléaire. Cela passe, notamment, par la fermeture progressive des centrales vieillissantes : une pierre dans le jardin d'EDF. 

Jacques Repussard directeur de l'IRSN

.../...

Il n'y a qu'une seule alternative : soit on sort du nucléaire, tout en sachant qu'on y reste quand même car cela prendra nécessairement des décennies. Soit on continue mais on met le paquet sur la technologie et la sûreté pour atteindre un niveau de risque acceptable d'un accident par réacteur tous les 100 000 ans.

http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/06/17/01008-20110617ARTFIG00610-accident-nucleaireil-faut-imaginer-l-inimaginable.php


PODCASTJOURNAL.NET

.
.Ecrire un commentaire - Partager        
picto appel news en line fukushima - natures paul keirn Suivi EN DIRECT de l'actualité des médias du web - EN DIRECT Sans-titre-3.jpg 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

geneviève 20/06/2011 22:59



et ce qui devait arriver.................


AREVA!



Paul Keirn 21/06/2011 00:44



Bonjour Geneviève !



odile Girard 18/06/2011 15:09



TEPCO admet officiellement qu'il ne pourra reprendre la décontamination de l'eau radioactive avant "lundi au plus tôt".


Et en attendant, que se passe t-il à la centrale ?


TEPCO not to start stable Fukushima plant cooling till Mon.


TOKYO, June 18, Kyodo


Tokyo Electric Power Co. cannot begin work to cool the troubled reactors at the Fukushima Daiichi nuclear power plant until Monday at the earliest, the utility said Saturday, adding it is fixing
a problem that forced it to suspend full operation of a new water decontamination system.


The system, which began full operation at 8 p.m. Friday, was halted at 12:54 a.m. Saturday as the radiation level of a component to absorb cesium had reached its limit and required replacement
earlier than expected, the operator known as TEPCO said.


The operator earlier assumed it would have to replace the component once a month, it said.