Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Cueillir et manger des carottes sauvages

28 Novembre 2009 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #RECETTES de cuisine

Il n'est pas besoin d'être botaniste confirmé pour voir qu'au centre de l'ombelle il y a une fleur de couleur rouge. Seule la carotte, parmi les centaines d'ombellifères, présente cette caractéristique.

Si vous souhaitez une confirmation, froisser quelques feuilles entre pouce et index : cela sent la carotte. Faites en sorte de ne jamais goûter une autre ombellifère : parmi elles se cache la terrible et mortelle cigüe.

En arrachant doucement la plante toute entière ne vous attendez pas à voir un racine-pivot de couleur orange (celle-ci n'existe que depuis le XIXème siècle). Il s'agit de la carotte primitive telle qu'elle nous est venue de l'actuelle Turquie.

Le fait qu'elle soit en fleur n'arrange rien, dans la mesure où les racines-pivots deviennent ligneuses au centre. Pour les cuisiner, par ébullition, il sera préférable des les battre pour attendrir les fibres centrales. Une telle soupe est pourtant source d'une demi-douzaine de vitamines et de nombreux sels minéraux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article