Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Crosne du Japon - Stachys affinis : un délicieux légume oublié

21 Mars 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #RECETTES de cuisine

crosnes du japon - natures paul keirn - légumes oubliés Cliquez l'image pour l'agrandir.

Non ! Ce ne sont pas des chenilles, comme se tuent à me dire mes proches. Ce sont des Crosnes, des Crosnes du Japon.  Savamment Stachys affinis ou encore Stachys sieboldii Miq., Stachys tuberifera Naudin. On le range parmi les légumes oubliés et pourtant je l'ai toujours connu. Aussi loin que je me souviens, en montant la rue Lepic, un grand marché au pied de la Butte Montmartre, à Paris, les crosnes ont toujours été là. Pas longtemps chaque année. Quelques semaines tout au plus. 

Dépêchez-vous ! 

C'est dire que, si on peut actuellement le trouver au rayon fruits et légumes en grande surface, il n'y restera que quelques semaines. Le temps de le goûter : délicieux, très proche de l'artichaut. De donner un sens au mot congélateur et d'en garder quelques uns pour faire des fleurs (ou essayer, car ils fleurissent rarement en France, dit-on) et récolter en novembre-décembre votre propre production de crosnes.

 

Crosnes du Japon - site NATURES Paul Keirn (4)

Cuisine : niveau facile

Ma préparation, hyper classique, est la suivante : retirer les radicelles, secouer dans un torchon avec du gros sel pour les gratter. On ne les épluche pas. 7 à 10 minutes dans l'eau bouillante salée. Il faut rester près de la casserole et goûter : le crosne est prêt quand il ne croque plus sous la dent. Douze minutes, il devient pateux, moins bon et perd toute tenue. Il doit donc être ferme sans être croquant. Egoutter et jeter dans la poële, à feu doux pour cuire le beurre sans le faire changer de couleur. Une à deux minutes avant de les retirer du feu, verser du Persil plat ciselé. Cinq minutes suffisent à le dorer à point. Il n'y a plus qu'à déguster cet "artichaut chinois" comme disent à propos les Anglais. Un vrai régal ! Pour celles et ceux qui y voient des chenilles (ils m'ont traumatisé, maintenant ils en redemandent !), écraser un tout petit peu à la fourchette avant de servir.

De la Chine au Jardin d'Auguste Pailleux, habitant...Crosne, dans l'Essonne.

450px-Stachys sieboldii1

"Cette espèce est originaire de la Chine septentrionale (Mongolie intérieure, Shanxi, Xinjiang) où elle est connue sous le nom de ganluzi1 (甘露子). Elle croît dans les zones humides. Elle fut introduite assez anciennement au Japon. À la fin du XIXe siècle elle en a été importée et acclimatée en France, pour la première fois en 1882 dans le jardin d'Auguste Pailleux, qui était membre de la Société nationale d'acclimatation d'une commune de l'Essonne (Île-de-France) nommée Crosne. Pailleux considérant que le nom de Stachys ne serait pas mémorisé par les ménagères, suggéra de donner à ce nouveau légume le nom de son village de Crosne (qui se prononce "crone" et non "crosne"). En 1886, le légume apparaît dans le catalogue de Vilmorin et Andrieux. Peu à peu, le crosne se fait connaître et commence à être exporté et cultivé dans les autres pays d'Europe.", dixit Wiki.

A vous d'en dire plus...

La suite ?

Devinez ! Quelle est donc ce tubercule qui faillit remplacer la pomme de terre ? Dites !

DSC02117.JPG

VOS REPONSES :

JOSIANE - Ce ne serait pas des  "O - - - " , suis pas sure de l'orthographe! mais je sais que j'en mangeais chez mes grand-parents étant pitchounne! Le papé disait que ça au moins ça ne risquait pas le mildiou, pffff que c'est loin tout cela....Bonne journée.

Et vous ! Que diriez-vous ?

...

-o0o-

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Josiane 22/03/2011 13:41



Je reviens car je me suis souvenue qu'il cultivait aussi des capucines je ne sais plus quoi ,que la mamé cuisinait aussi! dommage que je n'ai pas le temps de faire des recherches!!!!



Paul Keirn 22/03/2011 19:17



Oui ?
A suivre !


Amitiés
Paul



Josiane 22/03/2011 09:15



Ce ne serait pas des  "ocas" , suis pas sure de l'orthographe! mais je sais que j'en mangeais chez mes grand-parents étant pitchounne! Le papé disait que ça au moins ça ne risquait pas le
mildiou, pffff que c'est loin tout cela....


Bonne journée.



Paul Keirn 22/03/2011 12:55



Première réponse...
Encore une ?