Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Consommer juste - Pierre PRIOLET : newsletter juillet 2013

7 Juillet 2013 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #DEFENSE DES CONSOMMATEURS

pierre-priolet-cjuste-consommation.jpg

http://www.consommer-juste.fr/

Lundi 1er juillet 2013

consommer-juste-priolet-in-natures-paul-keirn.jpg

Bonjour à tous,

Conscient que notre boite mail est remplie au quotidien de très nombreux messages, je m’applique à ne communiquer que sur des nouvelles concrètes. C’est pourquoi ces deux derniers mois n’ayant rien d’extraordinaire à vous annoncer, je me suis abstenu.

Les nouvelles de C’Juste Gannat. Le point de vente est prêt à fêter son premier anniversaire en offrant des fruits qui ont du goût à juste prix. Pour l’instant en fruits et légumes, l’offre est appréciée et les consommateurs sont sensibles à sa qualité et son prix. Pour tous les autres produits la qualité est reconnue mais sur les produits manufacturés, la différence de prix ne saute pas aux yeux.

L’hiver a été dur pour nous, car le local est ouvert aux quatre vents et les températures de cette année ont été un handicap pour les clients. La pluie incessante n’a pas aidé non plus à la diversité attendue même en hiver. Mais la volonté de vendre nos produits de saison est un impératif que nous n’avons jamais perdu de vue. Nous avons aussi été contraints de revenir à un équilibre financier plus réaliste et nous prenons actuellement sur l’ensemble des produits 30% marge, car mon idéalisme de départ ne correspondait pas à la vraie vie. Distribuer est un vrai métier et il a un prix. Si nous nous abstenons d’en prendre conscience nous fermerons le point de vente collectif.

Il faut dire aussi que l’hiver, dans une région où les gens sont en grande difficulté de vie, les « Restau du Cœur » prennent une place importante dans la distribution de nos produits alimentaires.

Nous souffrons pour le moment de n’avoir pas su retenir les familles qui par leurs besoins permettraient d’assurer plus sereinement la vie de C’Juste Gannat, il reste encore beaucoup à faire pour être à la hauteur, réussir ce défi et trouver la solution.

Enfin nous avons organisé une journée des associations locales le 25 Mai 2013 pour nous faire connaitre et pour établir le dialogue avec les bénévoles qui travaillent sur Gannat. La journée a été riche de rencontres et nous avons décidé de la reconduire l’année prochaine. Nous sommes actuellement 64 producteurs et notre gamme de produits est de plus en plus étendue. Fruits et légumes, légumes secs, lentilles du Puy, riz de Camargue, haricots Tarbais, farine, vins de sept régions, lait de producteurs de la Vallée du Lot, fromages de vaches et de chèvres, viandes de bœuf, de porc, charcuteries et pâtés, poulets, oies, huile d’olive, de tournesol, de noix etc… confitures, jus de fruits, glaces et safran.

Actuellement je mets en place une structure commerciale avec le même principe dans la région parisienne, qui aura pour nom « C’JUSTE PARIS ». Si vous pensez que votre quartier peut recevoir une camionnette de livraison une à trois fois par semaine, il faudrait une vingtaine de famille pour que l’on puisse intervenir. Je vous invite à me joindre et j’organiserai avec vous une tournée près de chez vous. Il serait préférable d’avoir un lieu privé pour la recevoir. Une cour, un parking privé, un espace où vous pourrez venir chercher vos fruits cueillis la veille. Elle restera une heure sur place et continuera sa tournée. Le démarrage si tout se passe bien se fera vers le 2 septembre 2013, sur la région sud-est de Paris.

Fin août 2013, un site internet dédié vous permettra de connaître le prix d’achat H.T. et d’identifier l’agriculteur et sa région, ainsi que de connaître à l’avance le prix de vente. Cette transparence vous donnera accès au vrai coût de la distribution de vos produits. Nous commencerons sur la région parisienne avec des fruits de très bonne qualité gustative afin de revenir vers le consommateur avec des fruits qui redonnent le plaisir de manger. Depuis le début je lutte pour que le producteur retrouve le contact avec le consommateur, c’est pourquoi les camions seront utilisés pour faire des ventes au déballage dans Paris et les villes avoisinantes le samedi, bien sûr après en avoir reçu l’autorisation des Maires. Cette action sera aussi dirigée vers les quartiers avec une liaison forte vers les comités de quartiers qui je l’espère deviendront partenaires.

Il faut dire qu’aujourd’hui, en période de crise, obtenir des prêts ou lignes de crédit devient impossible pour des entreprises qui se créent. Une note interne aux banques est adressée aux agences pour leur indiquer qu’il est interdit de faire le moindre prêt aux créateurs d’entreprise. Comme vous pouvez le voir tout va pour le mieux !

Je note que le groupe Système U, de Monsieur Serge Papin continue d’aller dans le bons sens en indiquant sa démarche auprès des producteurs. Ses publicités mentionnent le prix payé aux producteurs. J’ai pu constater qu’elles ne sont pas mensongères et pour moi cela est à encourager. Car à quoi cela sert d’avoir des prix bas si le producteur est spolié ! A quoi cela sert la société d’avoir des rapports commerciaux qui détruisent les campagnes, les entreprises et l’emploi de nos enfants!

Le but de mon combat et de mon action n’est pas de créer un nouveau groupe de distribution, mon action a seulement pour but de remettre l’alimentation au cœur du débat politique au sens noble. L’alimentation est un sujet de santé public et un sujet de vitalisation du monde rural ! Comment remettre un rapport juste dans l’échange ? Voilà pourquoi je me suis engagé dans ce parcours idéaliste.

C’est pourquoi chaque fois qu’un groupe de distribution ira dans le bon sens je me permettrai d’en parler !

Enfin, je suis malheureux de constater que notre économie qui ne parle que de rentabilité, de productivité, au profit de quelques-uns, ne comprenne pas que le coût social et humain à payer est exorbitant pour la collectivité, en termes de maladie, de chômage et d’exclusion! Ceux qui profitent de la richesse ne participent pas au coût des destructions dont ils sont directement responsables. Comment peut-on redresser un pays quand tout le système s’applique à détruire consciencieusement et méthodiquement tous ceux qui produisent de la richesse. Quelle imbécilité de penser qu’une société de service crée de la richesse, elle la consomme mais ne crée rien ! Nos produits phytosanitaires ne sont rien face aux pouvoirs de destruction massive de l’activité mise en place aujourd’hui. Nous sommes arrivés à ce qu’il y ait plus de contrôleurs de tous poils que de gens créateurs de richesse. La seule activité pléthorique aujourd’hui, c’est la création de loi. Nous sommes fous et complices de cette destruction. Notre société et notre économie s’organise comme le Tour de France. 187 coureurs pour 67 millions de spectateurs ! Et encore avec 300 personnes s’occupant du contrôle anti dopage ! A l’arrivée 110 coureurs et toujours 67 millions de spectateurs et le même nombre de contrôleurs. Combien de temps cela va-t-il durer ?

Allez en attendant malgré tout, bonnes vacances à ceux qui partent ou qui peuvent le faire. Pour les autres, bon courage et recevez tous mon amitié.

 

Pierre PRIOLET

http://www.consommer-juste.fr/

consommer-juste-priolet-in-natures-paul-keirn.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article