Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Quelques images du Grand Baou et du vallon de Sourn (Var)

20 Février 2010 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #PROMENADES


Grand Baou et Val de Sourn (5)
Et je me reprends à penser à l'attirance de certains lieux sur l'espèce humaine...Qu'est-ce qui attire les touristes, et plus généralement tous les Hommes, vers les points de vue, les hauteurs, les chutes d'eau, les grottes ? Quel est le ressort psychologique qui motive le déplacement vers tous ces lieux ? Et sans doute depuis toujours. Etrange non ?
Là, c'est la chute du Grand Baou. Juste une chute, mais le bruit et le mouvement de l'eau fascinent. La nature est vivante, touffue (la photo est cliquable et peut être agrandie).  Peut-être y trouve-t-on un sentiment d'immuabilité engendrant une certaine plénitude. Souvent ce sont des lieux avec de l'eau.

Grand Baou et Val de Sourn (16)
Freud a approché le sujet. Quelques remarques non développées sur la "pulsion d'emprise". Sur les sentiments, sensations d'appropriation du paysage. Comme s'il donnait de la force à celui ou celle qui le contemple. Comme si l'on s'imprègnait de la force de la nature et de son éternité ou de son apparente immuabilité.

Grand Baou et Val de Sourn (15)Il y a aussi le regard qui se perd à l'horizon, qui se noie, s'étale, donnant un sentiment fusionnel. Les mots ne sont pas choisis au hasard : le regard "se perd", "se noie", "plonge". C'est l'inverse du regard concentré sur un seul point, le regard du chasseur qui converge vers sa proie et qui estime sa distance grâce à la vision binoculaire. Les proies, elles, ont les yeux de part et d'autre de la tête pour disposer d'un immense champ visuel.















Petite pause. Quelques kilomètres plus loin, une de ces vallées calcaires
où l'eau a creusé la roche. C'est le vallon Sourn où coule tranquillement l'Argens avant de rejoindre Correns, le premier village "bio" de France.
Grand Baou et Val de Sourn (3)

Grand Baou et Val de Sourn (1)











Grand Baou et Val de Sourn (25)













Grand Baou et Val de Sourn (24)





















Grand Baou et Val de Sourn (17)




















D'un peu partout viennent les amateurs de varape. Ils sont là à flanc de falaise (cliquez sur l'image).
Les sommets attirent eux aussi. On y plante des drapeaux, des croix.
Bien avant c'était des temples dédiés à Vénus.
La "lecture du paysage" fait partie de l'ébauche d'une approche (pour ne pas dire une science).

Voyons ce qu'en dit Wikipédia : "

L'analyse paysagère est une méthode d'analyse de l'espace environnant en trois étapes, permettant de comprendre et d'interpréter le fonctionnement d'un paysage naturel. Les trois étapes sont :

  1. voir : c'est la lecture du paysage ;
  2. comprendre : c'est l'analyse paysagère en tant que telle ;
  3. interpréter : c'est la synthèse de l'étude.

Cette analyse est en général réalisée lors de projets d'aménagements ayant un impact sur le paysage étudié, afin de déterminer quels sont les points sensibles à préserver ou à mettre en valeur."

La lecture du paysage se développe (site du CRDP - centre de recherche du paysage) et fait son entrée à l'Education nationale. Et aussi sur le divan du psychanalyste (un texte intéressant).
Nous y reviendrons.

Grand Baou et Val de Sourn (32)














Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

patetbenji 24/04/2010 17:31



Bonjour Monsieur ,


Je suis nouveau depuis 2 mois et je découvre peu à peu les blogs de chacun.


Votre travail est magnifique et je vous félicite pour ces quelques moments d'évasion que je viens de passer.


Salutations



Paul Keirn 24/04/2010 17:59



Bonjour et..grand merci ! Je prends beaucoup de plaisir à faire ce blog.



Jeanmimi 25/02/2010 18:35


L'élément minéral et liquide à toujours attiré l'homme puisque c'est source de vie.
Il y a aussi le coté guérisseur et apaisant de ce genre d'endoits.
Enfin ce n'est que mon humble envie.
Pour ma part je profite et m'enivre de ces paysages et de l'air pur (tant qu'il en reste) sans me poser toutes ces questions métaphysiques...
A bientôt.