Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Retraités en colère : la riposte est en marche, le grand boycott commence !

25 Août 2017 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #Indignés !, #DEFENSE DES CONSOMMATEURS

Retraités en colère : la riposte est en marche, le grand boycott commence !

Retraités en colère : la riposte est en marche, le grand boycott commence !
Nous allons réduire notre consommation à hauteur du nouveau prélèvement.

« Les Français détestent les réformes. C’est un peuple qui déteste cela » exulte Manu la houpette*   manifestement en colère, appuyant le mot « peuple » d’un méprisant revers de main. Le tout frais démoulé de l’ENA en 2004 a bien tort de mépriser le peuple : le peuple t’emmerde Macron.

*Le magazine Le Point vient de révéler (25 août 2017) que ses frais de maquillages s’élèvent à 26.000 €, juste pour les trois derniers mois de la campagne présidentielle.

Les français ne détestent pas les réformes : ils détestent les lois qui augmentent la précarité, qui détricotent les acquis sociaux conquis de haute lutte pendant plus d’un siècle, en pulvérisant le Code du travail. Des impositions toujours plus lourdes présentées comme des réformes.

Il fallait être bien peu formé politiquement pour avaler la couleuvre selon laquelle il était de droite ET de gauche, bien au-dessus des clivages. Macron est de cette droite ultra-capitaliste assez intelligente pour ripoliner ses propos de considérations sociales afin de calmer le bon peuple.
Et ça marche ! Moins qu’il ne l’imagine et surtout beaucoup moins longtemps qu’il ne l’espère.
La rue saura bientôt lui rappeler que seulement 24 % du peuple l’a élu.

N’oubliez jamais : quelqu’un qui se dit ni de droite ni de gauche, est toujours de droite.

Les moins malins s’en rendront compte de son mépris du peuple quand ils s’apercevront très prochainement que « redonner du pouvoir d’achat aux français » signifie concrètement, pour un smicard, recevoir 13 € de plus par mois ! 13 Euros ! Une aumône pour le petit peuple sans doute.

Les plus enthousiastes, ceux qui l’ont soutenu, comprennent mais un peu tard que c’est désormais le silence radio qu’ils reçoivent  pour tout remerciements. Avec des statuts du parti « En marche » imposés par sa seigneurie sans la moindre discussion. Les militants d’En marche sont, pour parler sans circonlocutions, les cocus de la présidentielle.

Et maintenant voici que les retraités, qui ont cotisé toute leur vie, sont victimes d’un racket inédit : 1,7 % ponctionnés sur les retraites au 1er janvier 2018. Soit pour une retraite de 2000 €/mois, une perte de 34 € et sur l’année 408 €. Inacceptable ! La règle a toujours été que les actifs cotisent pour celles et ceux qui ont passé leur vie à travailler. La riposte à cette double-peine, je l’ai choisie : réduire d’autant ce que recevra l’État de ma part.

Je vais économiser ces 408 € en boycottant la consommation et donc la TVA qui y est associée. 
J’ai le droit de réduire ma consommation ! 
Pour les frontaliers, c’est mon cas, il suffit d’acheter tabac (80,3 % de taxes) et essence (60% de taxes) à l’étranger. 1000 € de TVA qui passeront sous le nez de Manu la houpette.
Pour les autres, réduisez la balade du weekend de 100 Km, même de 50 cela suffit. Pique-niquer au lieu d’aller au restaurant. Passez vos vacances au-delà de nos frontières. Cherchez des produits de qualité égale à moindre prix.  Retraités, faites la calcul : vous aurez repris repris rapidement ce qu’on vous extorque.
Cela prend du temps chercher des alternatives à la consommation ? Oui mais le temps, nous, les retraités, nous en avons ! 
Nous en avons assez pour punir le Commandeur aux pieds d’argile qui hante les couloirs de l’Élysée. Il n’aura pas fallu plus de 100 jours pour que naisse déjà l’idée que « Macron, ça suffit ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Argo 19/09/2017 09:31

J'ai entrepris moi aussi un plan de restriction. Le manque a gagner pour macron sera pire pour lui que la csg!

Thierry 13/09/2017 15:00

Bcp de retraités comme moi même allons boycotter les achats à venir , ma vieille bagnole continuera à rouler , les vacances chez les amis et la famille , restos inutiles . Privilégions les randos , le sport en plein air qui pour l heure ne coûte pas un rond

Thierry 13/09/2017 14:59

Bcp de retraités comme moi même allons boycotter les achats à venir , ma vieille bagnole continuera à rouler , les vacances chez les amis et la famille , restos inutiles . Privilégions les randos , le sport en plein air qui pour l heure ne coûte pas un rond