Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

CONSOMMATEURS : NOUS SOMMES EN TRAIN DE GAGNER !

22 Juillet 2017 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #MIEUX CONSOMMER !, #CONSOMMATION, #DEFENSE DES CONSOMMATEURS

La lutte des consommateurs

La lutte des consommateurs

CONSOMMATEURS : NOUS SOMMES EN TRAIN DE GAGNER !

Je me suis inscrit depuis plus d'un an sur les sites destinés aux professionnels de l’agro-alimentaire. Une inscription en tant que professionnel de l’alimentation. Ce qui n’est pas le cas bien sûr, mais qui permet de découvrir l’envers du décor, de pénétrer en « caméra cachée » en quelque sorte dans le monde de l’industrie alimentaire et des questions qu'elle se pose.
Je peux vous dire que les industriels et les grandes surfaces de vente (GSV) sont on ne peut plus attentifs aux goûts et comportements des consommateurs. Comme jamais cela n’a été auparavant !

ILS MARCHENT SUR DES OEUFS

Partout des « observateurs de tendances » font de la « veille consommateurs » pour être aussi réactifs que possible. On l’a bien vu avec le « sans gluten », pour lequel des linéaires entiers sont apparus du jour au lendemain. Il en va de même pour le bio, avec des dizaines de farines bio, jadis introuvables en dehors des magasins bio (qui ont du souci à se faire!)

Les tables rondes, colloques et autres sondages fourmillent sur ces sites où l’on cherche à conjuguer les revendications des consommateurs avec le  « bon » et « pas cher à la production ». Difficile à conjuguer mais nécessaire dans la bataille entre les grands de la distribution.

JE DIS CE QUE JE VEUX

Hier j’ai interpellé mon boucher chez Super U, en lui faisant remarquer que ses barquettes de chipolatas, faites maison, comportaient des nitrites (E250) et du rouge de cochenille. Est-ce bien nécessaire alors qu’elle sont faites sur place ?
Réponse, en janvier 2018, plus de nitrites, plus de rouge de cochenille chez Super U ! C’est bien. Mais la peur de vendre du porc gris est bien là. Un challenge relevé. Au consommateur d’oublier le rose du jambon et des chipo. Rendez-vous en janvier. 
Au passage, regardez les étiquettes des barquettes de jambon bio : bio mais avec nitrites...

Autre remarque, au moins une dizaine de paquets de jambon Herta, avec l’effet de gamme habituel (sans couenne, avec couenne, au torchon, à ceci, à cela) mais pas le plus intéressant d’entre eux, celui sans nitrite est absent. Il existe bien pourtant bien du jambon Herta sans nitrites ? Pourquoi ? Réponse, "utilisez le cahier de doléances à l’entrée du magasin". Ce que je vais faire, évidemment. Pas de refus et une vraie bonne volonté. On avance !

Oui, je pense que nous sommes en train de gagner cette bataille commencée dans les années 70. Cinquante ans de guérilla quand même ! 
Mais attention ! Pas question de relâcher la vigilance une fraction de seconde !

Paul KEIRN

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Josiane 22/07/2017 11:42

J'ai justement lu ceci hier : https://www.quechoisir.org/actualite-jambon-cuit-que-valent-les-jambons-sans-conservateurs-n44900/ -
Quoique perso je n'en mange pas étant végétarienne.

Paul Keirn 22/07/2017 15:53

Bonjour Josiane ! Je viens de lire l'article grâce au lien que vous m'avez indiqué. Tout à fait excellent. Je vois que je ne suis pas trop en retard, et d'actualité ! Merci à vous