Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 16:37
The id TRUMP - le "ça"-Trump - cauchemar jour 1

A bien l'observer, TRUMP incarne le « ça » freudien, « id » en anglais (tiré du néo-latin signifiant « il »). Et le « ça » qui s'exprime, c'est un vrai cauchemar (nightmare) qui prend corps.
Aujourd'hui, jour d'investiture de Donald Trump, commence le cauchemar du « ça », jour 1.
Jusqu'à son futur impeachment.

Petit détour
Quand on a demandé un jour à Freud, le père de la psychanalyse, quel serait son pire cauchemar, il avait répondu : « un monde qui serait dirigé par des enfants de cinq ans ». C'est-à-dire un monde où les pulsions sont reines. Où les instincts sont encore mal refoulés par la culture, la morale minimale qui permet de vivre ensemble. Où les désirs de tuer, de voler, de violenter qui habitent en chacun de nous remontent, tentent d'émerger, tel un égoïsme primitif sans la moindre empathie. C'est l'âge de la cruauté envers les animaux, des coups de pieds à plusieurs dans les cours de recréation, de l'acharnement sur le faible ou celui qui est différent, l' « autre », le roux, le loucheur, le malingre, l'étranger.

Freud, a découpé à gros traits le psychisme humain. Il a distingué le « ça », réservoir des pulsions ; le « surmoi » ou l'intégration répressive des lois conviviales (imagées par les dix commandements) et le « moi », plutôt conscient, qui tente d'émerger entre les deux autres instances, plutôt inconscientes.

Trump, le ça : xénophobe, sexiste, violent...
Alors oui, Trump à mes yeux ravive le « ça » dans la société civile américaine par ses mots pulsionnels : « les immigrants mexicains sont des violeurs et des criminels », «  les femmes, on les prend par la chatte ». On peut « cogner », « la torture ça marche », « Arianna Huffington est laide, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Je comprends tout à fait que son ex-mari l’ait quittée pour un homme – il a pris la bonne décision »,“Si Ivanka n’était pas ma fille, je sortirais peut-être avec elle” (il écorne même le tabou de l'inceste !), « Quand quelqu'un vous attaque, ripostez. Soyez brutal, soyez féroce. ».

Le retour du refoulé
L'Amérique « profonde », vocable de bois des élites pour désigner l'inculture, la pauvreté intellectuelle, financière et sociale des états ruraux du centre et du sud de l'Amérique. Cette Amérique-là jubile quand elle entend – enfin – un discours qui lui semble « vrai », dépouillé des circonlocutions langagières des côtes Est et Ouest, là où sont, dans l'imaginaire trumpien, les bourgeois, les bobos, les pédés, la racaille intellectuelle et les journalistes. Tous ceux qui selon Trump affaiblissent l'Amérique. Cette Amérique  rêvée d'antan avec le « struggle for life » (la lutte pour la survie) comme viatique législatif et le Colt pour exécutif. Great America is back ! C'est le retour du refoulé.

Rêves d'antan pour l'Amérique, comme pour le retour au VIIe siècle de l'état islamique de Daech, comme pour la Grande Serbie, comme pour la Grande Russie, impériale, pour Poutine. 
XXIe siècle...Les empires contre-attaquent. 

A demain
Paul KEIRN
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Paul Keirn
commenter cet article

commentaires

Edito

  • : Natures
  • Natures
  • : NATURE, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ,... Faire partager aux lecteurs les émotions, les réflexions, les connaissances sur la nature, vérification scientifique des recettes léguées par nos ancêtres, les trucs & astuces de survie douce. Sans oublier que "la" nature s'inscrit dans le paysage politique local, national et mondial.
  • Contact

Choose your language

 

 

PARTENARIAT NATURES - EURIZIA

comparer prix achat riz jasmin


 

 

 

 

2-Nous sommes tous Charlie

2014-septembre---ou-trouver-des-lactaires-delicieux-et-sa.jpg

Champignons pissacans suillius in natures paul kei-copie-1

 

 

 

 

Dans La Même Catégorie Peut-Être Aimerez-Vous Aussi :

 

mycodb
IDENTIFICATION
CHAMPIGNONS
________________

 

 
 

CNRS - La vidéo du vendredi

Merci !

free counters

LAISSEZ UN MESSAGE !
paul.keirn@gmail.com