Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Attention : l'ANSM communique sur les prétendus « vaccins homéopathiques »

19 Décembre 2016 , Rédigé par Paul Keirn

Attention : l'ANSM communique sur les prétendus « vaccins homéopathiques »

"Vaccin homéopathique", un oxymoron exemplaire !

A l'issue de sa séance du 24 novembre 2016, l'ANSM, l'agence nationale de sécurité des médicaments a tenu à rappeler les dangers de produits homéopathiques se présentant du point de vue marketing comme des "vaccins homéopathiques" :

Le document devant être conservé dans son intégralité, il est conseillé d'en prendre connaissance en cliquant sur le lien suivant  http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/2497769757cd705932b7af05cff9bfb7.pdf

En voici un extrait :

"Considérant :
- qu'il existe des vaccins anti-grippaux ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché
au niveau européen,
- que ces vaccins ont prouvé leur efficacité dans la prévention de la morbidité et de la
mortalité liées à la grippe dans les populations à risque,

Considérant d'autre part :
- qu'il existe des médicaments homéopathiques ayant une indication dans la prévention des
états grippaux,

- que l'autorisation de mise sur le marché octroyée à ces médicaments homéopathiques ne nécessite pas l’existence de preuves scientifiquement établies, l’existence d’une tradition homéopathique étant suffisante
,
- qu’il peut arriver que ces médicaments homéopathiques soient présentés comme étant des
« vaccins homéopathiques »,

- que l'utilisation de ces médicaments homéopathiques à la place du vaccin anti-grippal constitue une perte de chance, notamment chez les personnes à risque de complications,
Le Conseil supérieur d’hygiène publique de France, section des maladies transmissibles,
ne recommande, pour la prévention de la grippe, que l'utilisation des vaccins anti-grippaux et
rappelle que les médicaments homéopathiques ne peuvent se substituer à ces vaccins dans
cette indication
, notamment pour les personnes appartenant aux groupes pour lesquels cette vaccination est recommandée."

-o0o-

En pied de page de cette communication, l'ANSM rappelle un article de loi, qui vaut son pesant de cacahuètes et qui mériterait bien d'être modifié par le législateur : la loi ne demande pas à l'homéopathie de soigner, mais seulement de ne pas faire de mal ! 

Article R5121-29 4° du code de la santé publique : "Pour un médicament homéopathique soumis à autorisation de mise sur le marché, compte tenu de la spécificité de ce médicament, le demandeur est dispensé de produire tout ou partie des résultats des essais pharmacologiques, toxicologiques et cliniques lorsqu'il peut démontrer par référence détaillée à la littérature publiée et reconnue dans la tradition de la médecine homéopathique pratiquée en France que l'usage homéopathique du médicament ou des souches homéopathiques le composant est bien établi et présente toutes garanties d'innocuité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article