Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Publié depuis Overblog et Facebook et Twitter

26 Décembre 2016 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #MIEUX CONSOMMER !

50e jour depuis le début de la ponte et 100e œuf !
Le premier (voir
http://bit.ly/2iuIDFo ) mise en ligne sur le site le 27 octobre dernier.

« Les poules s'arrêtent de pondre à l'automne » était un peu un leitmotiv sur la plupart des sites consacrés à l'élevage de ce lointain cousin des dinosaures qu'est la poule. Il faut croire qu'il y a des exceptions :  1 mois d'attente sans oeuf. Et puis elles commencent à pondre deux œufs par jour. Une exception d'un jour à trois œufs. Le centième œuf à vu le jour vers le 15 décembre.

http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/le-plus-gros-dinosaure-aile-a-ete-decouvert_21918 - Le plus gros dinosaure ailé a été découvert – Science & Avenir - 2015

Le démarrage de la ponte : un mois sans pondre après l'installation du poulailler offert par le SIVED, avec une des deux poules atteinte, semble-t-il, de narcolepsie, s'endormant toute les 2 minutes pour quatre ou cinq secondes !

De nombreux facteurs interviennent sans doute dans le processus de ponte : la durée du jour, la nourriture – nous y reviendrons – et la tranquillité. Il semble bien que le facteur psychologique soit important. On retrouve cet argument dans tous les sites d'élevage amateur. 


Que dire des poules en batterie, machines à pondre, vivant dans des conditions effroyables et qui pourtant pondent ces œufs dits de catégorie 3, que je boycotte depuis longtemps.
Si vous voyez FR 03, vous savez quoi faire ! 
Qu'en dire ? Peut-être la nourriture qui leur est distribuée contient elle un stimulant chimique de la ponte. Ou est-ce la densité qui stimule l'ovulation chez la poule ? A étudier.

 

Toujours est-il qu'au terme d'un mois d'acclimatation à leur enclos, 8 mètres sur 10, elles commencèrent à pondre. L'alimentation était faite du mélange des restes de cuisine (sauf oignon et poireaux, qui sont déconseillés) et d'un mélange bio, contenant des graines écrasées et de la poudre de coquille d'huîtres (mélange « pondeuses »), le calcium étant nécessaire à la coquille. Les poules qui manquent de calcium pondent des œufs fragiles.

Ecailles des pattes d'un poulet de Bresse

En discutant avec la marchande de produits pour animaux, j'ai appris que courant novembre beaucoup d'amateurs se plaignaient du fait que leurs poules ne pondaient plus. Ils avaient en commun de ne les alimenter qu'avec les épluchures de la cuisine. Il semble que cela soit insuffisant.

Pour voir, j'ai doublé la ration d'alimentation, ajoutant du pain mouillé, des restes de viandes. Le fait est que les œufs ont commencé à grossir, passant de 45-50g à 60g. Avec un record, un XL à 79 g, un monstre !

En revanche, par une nuit assez froide, j'ai oublié de refermer la porte du poulailler. Le lendemain les œufs étaient à nouveau de petite taille. Comme si, au fond, les œufs étaient le reflet des calories surnuméraires à la survie. Juste de quoi survivre : pas d'oeuf, un peu plus de nourriture que de quoi survivre : des œufs mais petits ; nourriture abondante : de gros œufs.

Ce début d'hiver étant, dans le Midi, très doux (les tourterelles s'apparient comme au printemps!), il n'y a pas de raison qu'elles cessent de pondre. Je fais un arrêt pour aller voir ce qu'il en est de la ponte en Guyane par exemple, où il fait 30° toute l'année. Normalement, il ne devrait pas y avoir d'arrêt de la ponte..../... Quelques articles intéressants qui montrent que la température n'est pas le critère le plus important : la lumière, le durée de la lumière du jour est un facteur déterminant.
J'imagine que les poulaillers industriels sont éclairés jour et nuit. A vérifier !

L'expérience du SIVED est pour ma part très concluante : 700 g de déchets alimentaires par jour disparaissent pour se transformer en oeufs bio délicieux. Gagnant-gagnant !

LOCALEMENT

Cela retire à l'année 255 Kg par foyer. Cela fait 51 tonnes dans le cadre des 200 foyers équipés par le SIVED. En considérant 350 g de déchets alimentaires par personne multipliés par les 22400 habitants de la Communauté de communes du Val d'Issole, cela représente en un an 2860 tonnes de déchets qui n'ont pas être traités. Belle économie !
A suivre...
Paul


FICHES PRATIQUES DE LA DGCCRF
http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Etiquetage-des-oeufs

Seuls les œufs de catégorie A sont destinés aux consommateurs. Ils sont classés selon les catégories de poids suivantes :
XL : pour les très gros œufs d’un poids supérieur ou égal à 73 g
L : pour les gros œufs d’un poids supérieur ou égal à 63 g et inférieur à 73 g
M : pour les œufs moyens d’un poids supérieur ou égal à 53 g et inférieur à 63 g
S : pour les petits œufs dont le poids est inférieur à 53 g.

chiffre indiquant le mode d’élevage : « 1 » : Plein air  –  « 2 » : Au sol  –   « 3 » : En cage  –  « 0 » : Bio ;
code ISO de l’état membre d’enregistrement : « FR » pour  France ;

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ALHINC 24/01/2017 18:05

Mes poules , à part une interruption de 8 jours (?!) ont pondu un oeuf par jour chacune depuis le début !
Avec les températures basses (-7 récemment) il n'y avait plus qu'un oeuf par jour.
La semaine dernière 1 très gros oeuf pour la première fois !
Conditions de vie plutôt optimales : 400m2 de terrain clos de murs (donc pas de prédateurs) Un poulailler (le même que toi) isolé pour l'hiver avec une bache plastique pour le vent et de la paille, Une tranquillité absolue donc zéro stress, du grain à foison (je n'ai hélas pas trouvé du bio dans mon coin...mais je suis sur une piste) des "pâtées maison tièdes" faites de pâtes ou de pain trempé avec des déchets de cuisine . Le nirvana...ou presque ! Donc elles pondent.

Paul Keirn 25/01/2017 00:25

Chère lectrice, l'attention que vous portez à vos poules est sans doute le meilleur garant de leur ponte, comme vous dites "nirvana...donc elles pondent". C'est un peu ce que je répète à celles et ceux qui se plaignent de mauvais résultats, mais qui se contentent de leur fournir une sorte de ration de de survie faite de quelques épluchures. Félicitations !