Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

NON AU GAZ DE SCHISTE : LE LAC LEMAN...

24 Avril 2016 , Rédigé par Paul Keirn

NON AU GAZ DE SCHISTE : LE LAC LEMAN...

NOVILLE, c'est là : CLIC !

 

Lac Léman alerte aux forages ! 
 

Rassemblement le 8 mai 2016

Publié: 24 avril 2016 dans forage d'hydrocarburesgaz de schiste
LIRE LA SUITE, CLIQUEZ ICI (site source)
 

 

 
Sous le lac Léman, Petrosvibri veut reprendre ses recherches dans le but avéré d’exploiter du gaz!

Il est important de savoir que l’exploitation du tight gas (gaz de réservoir compact) requiert de nombreux forages verticaux ; à partir de chacun des puits verticaux forés, des puits horizontaux sont alors forés en étoiles. Voilà la définition qu’en donne le site Manicore: « Le « tight gas » est assez proche d’un gaz conventionnel (il s’agit en particulier d’un gaz qui a bien effectué sa migration secondaire), la seule différence étant que la roche qui le contient est très peu perméable (les pores sont très petits, et surtout il y a eu une cimentation du réservoir sous l’effet d’actions géologiques qui a supprimé la communication entre pores ou l’a rendue très difficile). Du coup la production est limitée physiquement, et il faut parfois faire des puits assez rapprochés parce que justement la circulation interne au réservoir est très mauvaise« .

Déjà des incidents lors du premier forage à Noville

Lors de son premier forage, M. Petitpierre de Petrosvibri a annoncé dans la presse que 8 puits horizontaux avaient ainsi été forés à partir du puits vertical. Un incident sérieux s’était produit lors de ce forage, nécessitant l’usage de charges explosives pour dégager le train de tiges, bloqué par un effondrement. Chacun de ces puits sera fracturé avec la technique de la fracturation hydraulique afin de produire du gaz, ou une stimulation chimique nécessitant moins d’eau et moins de pression mais plus de produit chimiques toxiques.

Après la première campagne de recherche, Monsieur Petitpierre patron de Petrosvibri annonçait vouloir une vingtaine de puits en vue d’exploiter la zone.
 
Chaque forage va bétonner environ 1 hectare (+ les accès), à moins que la compagnie gazière ne se prépare à des forages offshore? On peut tout imaginer. Quoi de plus beau et surtout de plus écologique qu’une plate-forme pétrolière sur le lac Léman à quelques encablures du château de Chillon? Et que faire en cas de tremblement de terre, d’explosion sur la plate-forme, de fuite ?
 
En lire un peu plus sur les projets de Petrosvibri dans cet articlecelui là ainsi quel’excellent dossier  élaboré par Françoise Lienhard en 2012.
.
Mobilisation le 8 mai 2016
La mobilisation citoyenne régionale a permis de mettre en panne des projets de Celtique en France (permis des Moussières) et en Suisse (voir le site gareauxforages). Il n’est pas possible de rester les bras croisés devant les travaux que veulent relancer à tous prix les aventuriers de la recherche d’hydrocarbure. Aux sources du Rhône, les écosystèmes déjà fortement affectés y sont fragiles, il faut les protéger et faire barrage à des travaux qui peuvent mettre en péril des régions entières et leur ressources aquifères. 

Rendez-vous le dimanche  8 mai 2016 pour une marche pacifique et joyeuse de Villeneuve à Noville, au bout du lac Léman.  Disons notre opposition aux projets de Petrosvibri veut reprendre ses recherches au forage de Noville, dans le but avéré d’exploiter du gaz.
Villeneuve, 8 mai, 14h

Marche_sur_Noville pas de forages au bord du rivage manifestation 8 mai 2016

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article