Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Le poivre ? Les poivres ! Des épices à redécouvrir...

14 Avril 2016 , Rédigé par Paul Keirn

Un jour j'ai découvert le poivre ! Le vrai, le frais, celui qui vient d'être cueilli. Une réelle émotion que de découvrir ce long fruité qui dépasse et de loin le seul piquant. C'est comme si on m'avait caché le vrai poivre pendant des années ! Comment comprendre l'engouement pour cette épice ; comment comprendre les caravanes revenant d'Orient, achetées à prix d'or. Comment comprendre qu'on doit au poivre le fait de "payer en espèces" (épices) ? Sans doute faut-il l'avoir goûté !

Alors quand j'ai découvert la passion de Franck Deschamps, son site et son merveilleux fascicule gratuit sur les poivres, je lui ai demandé qu'il écrive pour NATURES quelques lignes.



Je vous laisse à la passion poivre...

 

Bonjour Paul,
Comme promis, voici un texte et des photos sur ma passion: le poivre
je reste à votre écoute pour tous renseignements complémentaires.
Cordialement
Franck

Pourquoi cette épice ?

Agriculteur/éleveur à mes débuts, je me suis pris de passion pour l'épice la plus consommée au monde depuis une dizaine d'années.

Elle peut être banale ou rare et extraordinaire. Tout le monde en consomme: le Poivre. Je devrais plutôt dire les poivres. C'est la première chose que j'ai découvert.

Il n'y a pas un poivre mais des poivres. Pas seulement à cause des différentes couleurs : noir, blanc, vert ou rouge mais également en fonction du terroir et du mode de culture.

Le terroir
Un poivre de Kampot est très différent d'un poivre du Brésil ou de Madagascar, une culture industrielle du Vietnam ne produira pas le même poivre que l'agriculteur qui cultive 300 m² à flanc de colline sur l’ile de Phu-Quoc. C'est ce coté terroir qui m'a séduit.

Mon premier agriculteur cultivait son poivre sur l'ile de Phu-Quoc au Vietnam, une méthode douce, pas d'arrosage excessif ce qui permet à la liane de descendre profondément dans le sol et de produire des grains bien meilleurs.

Je devais repartir avec le choix d'un poivre, j'en ai choisi deux sur une même surface, le même agriculteur, la différence ? l'age des pieds. Une liane de 10 ans ne produit pas le même poivre qu'une de 25 ans.

Je venais d'attraper le virus du poivre. Depuis, chaque année, je visite de nouvelles plantations, Cambodge, Sri Lanka, Inde et récemment l'Indonésie à travers 3 îles : Sumatra, Java et Bali.

 

Comment bien le choisir ?
Le choix doit commencer par le magasin, est ce un spécialiste ? connait il bien le poivre ? ensuite la qualité des grains: Un bon poivre serra forcement bien trié. Les grains doivent être homogène. Au nez il doit se dégager une odeur d'épice poivrée, pas de piquant. Enfin et surtout, toujours du poivre en grain !
 

Demain
Prochaine destination ? peut-être l'Afrique : l’Éthiopie ou alors Madagascar et les Comores.

J'espère vous avoir donné envie d'en savoir plus sur ces graines. merci à Paul qui m'a proposé son espace pour partager ma passion avec vous.


Franck Deschamps


www.goutetnature.com

 

 

 

© NATURES
Seul le pluriel est singulier

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article