Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Spécial Investigation: Bientôt dans votre assiette (de gré ou de force)

13 Août 2015 , Rédigé par Paul Keirn

Spécial Investigation: Bientôt dans votre assiette (de gré ou de force)

UNE PARTIE DU REPORTAGE :

L'argentine vit en grande partie de l'exportation du soja transgénique (OGM) de la société Monsanto. Le soja génétiquement modifié résiste à l'un des plus puissants herbicides, le glyphosate, plus connu sous le nom commercial de Round Up.

A raison de trois ou quatre épandages par saison, il est arrivé ce qui avait été prédit : les mauvaises herbes deviennent résistantes au Round Up. Alors, c'est désormais un cocktail plus puissant chimiquement qui sera appliqué aux cultures. 

Le journaliste, sur le terrain relève les noms de produits chimiques sur les bidon : Round Up bien sûr, mais aussi Atrazine, substance interdite en Europe et pire encore, du "2-4-D", l'un des principaux constituants du tristement "agent orange", le défoliant de la guerre du Viet  Nam. Une substance cancérigène et tératogène. 

Dans la plupart des villages situés au milieu des cultures ainsi traitées, le nombre des cancers a doublé en quelques années. Sans compter les malformations congénitales, innombrables.

C'est ce soja argentin, pourris de pesticides, que consomme une partie du bétail français qui finit dans votre assiette.

Le traité économique transatlantique en cours de négociation, TAFTA ou TIPP sera le cheval de Troie des OGM en Europe. Il y est question d'Europa Bio, la plus grosse agence pro-OGM en Europe

Europa Bio est l'agenge d'influence pro-OGM, notamment de Monsanto
Extrait de Wikipédia sur Europa Bio
https://fr.wikipedia.org/wiki/EuropaBio

"En octobre 2011, la presse publie un document produit par Europabio qui révèle qu'elle cherche à recruter des personnalités influentes afin de promouvoir les organismes génétiquement modifiés (OGM). La lettre est adressée notamment à deux anciens commissaires européens, Chris Patten et David Byrne, à l'ancien Secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, à l'activiste pro-OGM Mark Lynas et à Bob Geldof. Elle leur demande d'utiliser leur influence pour convaincre les dirigeants européens d'adopter une législation plus favorable aux OGM, et de signer un manifeste qui sera publié dans le Financial Times. En échange, Europabio propose de rédiger des articles en leur nom, d'obtenir pour eux des invitations à des conférences rémunérées et des interviews dans plusieurs médias internationaux, et de faciliter leur contact avec les responsables européens.
La députée européenne Caroline Lucas, membre du groupe Groupe des Verts/Alliance libre européenne, déclare : « Cette tentative éhontée d'Europabio de recruter des "ambassadeurs" secrets pour "changer le débat" sur les OGM est une preuve supplémentaire que le puissant lobby des OGM ne reculera devant rien pour imposer ses produits très impopulaires et inutiles aux citoyens européens. Il faut une régulation beaucoup plus forte des lobbyistes d'entreprise dans l'Union européenne, pour éviter que ce type de manœuvres insidieuses porte de graves atteintes à notre système démocratique.»


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article