Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

Reims Bikini Agression : la morale des intégristes ne passera pas.

26 Juillet 2015 , Rédigé par Paul Keirn

Reims  Bikini  Agression : la morale des intégristes ne passera pas.

 

Extrait du journal L'Union

http://www.lunion.com/517465/article/2015-07-26/l-agression-d-une-jeune-remoise-en-bikini-enflamme-la-toile

 

Un fait divers peu ordinaire a mis le feu à la toile et aux médias nationaux, ce samedi, et donné lieu à tout un tas de réactions. Petit rappel des faits.


Mercredi après-midi, une Rémoise de 21 ans profitait du soleil avec deux amies et bronzait en maillot de bain au parc Léo-Lagrange. C’est alors qu’un groupe de cinq jeunes filles passe à proximité. L’un d’entre elles est venue lui reprocher une tenue qu’elle jugeait sans doute indécente. Outrée, la jeune femme ainsi visée ne s’est pas laissée faire et une dispute s’en est suivie. Le groupe s’est alors jeté sur la malheureuse qui a été passée à tabac.


Évacuée au CHU par les pompiers, elle s’est vue délivrer une incapacité totale de travail de quatre jours. Sur les cinq filles de la bande, deux sont mineures : la première, 16 ans, a fait l’objet d’une convocation devant le délégué du procureur tandis que la seconde, 17 ans, a été placée sous le statut de témoin assisté. Les trois autres, âgées de 18, 19 et 24 ans, seront jugées le 24 septembre par le tribunal correctionnel.


L’information, rendue publique dans nos colonnes et sur internet, hier, a été largement commentée et relayée dans l’Hexagone puisque la plupart des sites internet des grands médias nationaux (TF1, 20 Minutes, BFMTV, Europe1…) ont repris la nouvelle. Samedi, vers 20 heures, l’article publié sur le site internet de L’union-l’Ardennais avait été partagé plus de 1000 fois sur Facebook, un chiffre exceptionnel.


Et grâce à la magie d’internet, tout le monde a pu y aller de son petit commentaire et de sa petite interprétation personnelle. Certains, amusants, ont proposé un rassemblement en maillot de bain pour soutenir la malheureuse Rémoise. D’autres, franchement racistes, proposaient des mesures radicales. En fait, beaucoup ont estimé que cette agression revêtait un caractère religieux.


Le maire de Reims, Arnaud Robinet, a tenu à s’exprimer sur le sujet, après s’être entretenu avec la directrice départementale de la sécurité publique. « Elle a confirmé cette agression, mais pas l’aspect religieux, explique le premier édile. Il faut donc faire très attention aux amalgames. Néanmoins, je comprends que cette agression ait pu être interprétée comme telle par la population. Si tel avait été le cas, ce serait très grave, car depuis le début de mon mandat, j’ai toujours rappelé mon attachement à la laïcité et au vivre ensemble. Je condamne très fermement cet acte. Les cinq personnes qui ont causé cette agression ont été remises à la justice, il faut la laisser faire son travail. » Reste à connaître les circonstances de cette rixe.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article