Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Natures Paul Keirn

L'alimentation industrielle nous empoisonne : nouvelles preuves.

11 Mars 2015 , Rédigé par Paul Keirn

L'alimentation industrielle nous empoisonne : nouvelles preuves.

 

Ça ! Pour qui suit un peu le thème de la consommation alimentaire, ce n'est certes pas un scoop ! Cela frise même le pléonasme. Mais, en quelques jours, de nouveaux scandales surgissent en cascade :

LES POMMES AU "SMARTFRESH" : POUBELLE

comme les pommes empoisonnées du Limousin par une trentaine de traitements pesticides et fongicides (émission ENVOYE SPECIAL sur France 2), engrangées dans des entrepôts où l'air est remplacé par du "Smartfresh" (de Dow chemical), un produit chimique qui inhibe l'action de l'éthylène, vecteur de la maturation naturelle et donc du vieillissement du fruit. Des pommes aussi belles au bout d'un an que si elles venaient d'être cueillies mais désormais "vides" de vitamines. Des pommes surnommées "pommes anniversaires" par les pro. Pire, on nous invite à retirer la peau, évidemment pourrie de pesticides, mais sur l'épaisseur d'un doigt ! 

Comme je dis toujours aux producteurs, et plus précisément aux salopards qui traitent leur production avec des substances qu'ils savent cancérigènes : le fait que vous deviez nourrir vos enfants n'implique pas que vous deviez empoisonner ceux des autres.

Personnellement, je ne mangerais plus une seule pomme qui ne soit pas bio.

C'est fini ! Ras le bol. Producteurs de pommes du Limousin, passez au bio, car bientôt vos ventes vont s'effondrer. Bien sûr le Limousin n'est pas la seule région où l'on salope les pommes avec 30 traitements. Les autres ne perdent rien pour attendre.

 

STEVIA AUX SOLVANTS ET OGM : POUBELLE

On l'avait attendu des années ce sucre de la stévia rebaudiana ! Des années pendant lesquelles les industriels du sucre, les betteraviers, ont freiné des quatre fers pour défendre le sucre blanc. Puis sentant le vent tourner, ils se sont lancés dans l'acquisition du monopole sur le stevia. Quelques pourcents du marché, mais un marché symbolique et composé de lanceurs d'alertes.
Voilà maintenant que la demande augmentant on va recourrir à des extractions à base de solvants industriels et de fermentation à base de bactéries OGM.
Ok, le stévia à la poubelle, c'est fini. Retour au miel.
Cela se passe en ce moment et les industriels sont partagés : les uns ayant peur d'attenter à la bonne image "naturelle" du stévia ; les autres pensent que pour répondre à la demande...Tous les moyens sont les bienvenus.

LES EMULSIFIANTS POURVOYEURS D'OBESITE ET D'INFLAMMATIONS INTESTINALES : POUBELLE

Il y a quelques jours dans NATURE, la plus célèbre des revues scientifiques indépendantes, le 25 février 2015 pour être précis, les chercheurs de Sciences biomédicales, le docteur Benoit Chassaing et Andrew T. Gewirtz de l’Institut de la Georgia State University avec la contribution de l’Université Emory, l’Université Cornell et de l’Université Bar-Ilan en Israël, révêlent que - je résume - la modification de la flore intestinale par les émulsifiants conduit à des inflammations chroniques ET à manger davantage. Les émulsifiants pourraient être non seulement à l'origine d'inflammations intestinales mais en outre conduiraient à l'obésité. Voir le détail sur infosantenature.com : http://urlz.fr/1InV

Tout ce que je viens d'évoquer résulte de ce que j'ai vu cette semaine. Mais ce n'est rien que le petit bout de l'iceberg qui dépasse. Pour s'en convaincre je vous suggère d'aller sur Google et de faire la requête suivante :

"L'EFSA réexamine son avis sur"...

L'EFSA c'est l'"autorité européenne de sécurité des aliments". L'entité qui autorise ou non les additifs alimentaires. Sous la pression des associations de consommateurs elle révise de temps à autre son jugement sur certains additifs douteux ou plus que douteux, mais encore autorisés.

A la requête 'L'EFSA réexamine son avis sur" on découvre 36900 réponses ! C'est dire que l'EFSA travaille ! Mais est toujours en retard de un à trois ans sur les alertes à la santé publique. 

Environ 36 900 résultats (0,64 secondes)

Alors regardez ci-dessous tous les produits pourris qui sont volontairement glissés dans l'alimentation et font l'objet d'une réelle inquiétude. C'est édifiant ! 

Je suis content d'agrandit ma serre pour y produire moi-même pour compléter mes achats bio. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article